Nigerdiaspora, La Communauté Virtuelle du Nigerhttp://nigerdiaspora.netWed, 02 Sep 2015 21:40:32 +0000fr-frFin de la visite privée du Président de la République dans la région de Tahoua : Le Chef de l'Etat a regagné Niamey, hierhttp://nigerdiaspora.net/les-infos-du-pays/politique-niger/politique-niger/item/71345-fin-de-la-visite-privee-du-president-de-la-republique-dans-la-region-de-tahoua-le-chef-de-l-etat-a-regagne-niamey-hierhttp://nigerdiaspora.net/les-infos-du-pays/politique-niger/politique-niger/item/71345-fin-de-la-visite-privee-du-president-de-la-republique-dans-la-region-de-tahoua-le-chef-de-l-etat-a-regagne-niamey-hier

Issou Retour Vacances 2015Le Président de la République, Chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou a regagné Niamey, hier matin, de retour Tahoua où il a effectué un sejour dans le cadre d'une visite privée. A son arrivée à l'aéroport international Diori Hamani, le Président Issoufou Mahamadou a été accueilli par le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini, 

avant d'être salué par les présidents des institutions de la République, les députés nationaux, les membres du gouvernement, ceux du corps diplomatique, ainsi que plusieurs personnalités civiles et militaires
Onep
27 août 2015
Source : www.lesahel.org

 

]]>
boubaged@gmail.com (Nigerdiaspora)POLITIQUE.Thu, 27 Aug 2015 03:25:05 +0000
Fin des travaux de la Conférence annuelle des Présidents des parlements africains en Afrique du Sud : SE. Amadou Salifou a regagné Niamey, vendredi dernierhttp://nigerdiaspora.net/les-infos-du-pays/assemblee-nationale/item/71331-fin-des-travaux-de-la-conference-annuelle-des-presidents-des-parlements-africains-en-afrique-du-sud-se-amadou-salifou-a-regagne-niamey-vendredi-dernierhttp://nigerdiaspora.net/les-infos-du-pays/assemblee-nationale/item/71331-fin-des-travaux-de-la-conference-annuelle-des-presidents-des-parlements-africains-en-afrique-du-sud-se-amadou-salifou-a-regagne-niamey-vendredi-dernier

Amadou Salifou Afr SudLe Président de l’Assemblée nationale, SE. Amadou Salifou, a regagné Niamey, vendredi dernier dans l’après midi, en provenance de Midrand en Afrique du Sud. A sa descente d’avion à l’aéroport international Diori Hamani, le Président de l’Assemblée nationale a été accueilli par le premier Vice-président du parlement l’honorable Daouda Mamadou Marthé avant d’être salué par les membres du bureau de l’Assemblée nationale et ceux de son cabinet.

A Midrand, le Président de l’Assemblée nationale SE. Amadou Salifou, a participé sur invitation du président du Parlement panafricain (PAP), aux travaux de la conférence annuelle des présidents de parlements africains qui s’est tenue du 3 au 9 août dernier, note un communiqué du Secrétariat général de l’institution parlementaire nigérienne.

Onep
17 août 2015
Source : www.lesahel.org

 

 

]]>
boubaged@gmail.com (Nigerdiaspora)Assemblée NationaleMon, 17 Aug 2015 07:36:36 +0000
Point de Presse du directeur général de l’Office National des Examens et Concours du Supérieur (ONECS) sur les résultats du BTS d’Etat session 2015 : Le taux global d’admissibilité est de 39,84 %http://nigerdiaspora.net/les-infos-du-pays/economie/item/71328-point-de-presse-du-directeur-general-de-l-office-national-des-examens-et-concours-du-superieur-onecs-sur-les-resultats-du-bts-d-etat-session-2015-le-taux-global-d-admissibilite-est-de-39-84http://nigerdiaspora.net/les-infos-du-pays/economie/item/71328-point-de-presse-du-directeur-general-de-l-office-national-des-examens-et-concours-du-superieur-onecs-sur-les-resultats-du-bts-d-etat-session-2015-le-taux-global-d-admissibilite-est-de-39-84

Le directeur général de l’Office National des Examens et Concours du Supérieur (ONECS) M. Ousmane Douka Soumaila a animé samedi denier, dans l’enceinte dudit office, un point de presse relatif aux résultats du Brevet de technicien supérieur (BTS) d’Etat session 2015. Il ressort de ces résultats que sur les 3.749 inscrits, 3.461 candidats se sont effectivement présentés et 1.379 sont déclarés admissibles, soit un taux d’admissibilité de l’ordre de 39,84%.

Avant d’arriver aux détails des résultats du Brevet de Technicien Supérieur session 2015, le directeur général de l’Office National des Examens et Concours du Supérieur a fait remarquer que les jeunes nigériens manifestent plus en plus d’intérêt pour le BTS d’Etat à travers l’accroissement annuel des effectifs des candidats. Ces derniers sont passés de 2.806 candidats en 2014 à 3.749 en 2015, soit une progression de 33,61%. En outre, il y a lieu de préciser que deux centres ont été retenus pour les examens du BTS d’Etat à savoir le centre de Niamey avec huit (8) jurys et celui de Maradi qui compte deux (2) jurys.  A Niamey, sur un total de 2.885 candidats qui se sont présentés au BTS d’Etat, 1.219 candidats ont été déclarés admissibles, soit un taux admissibilité de l’ordre de 42,25%. En ce qui concerne le centre de Maradi, sur les 576 candidats qui ont subi les différentes épreuves du BTS d’Etat, 160 sont déclarés admissibles, soit un taux admissibilité de 27,78%.
Les candidats pour cette session 2015 ont concouru dans dix huit (18) filières différentes. Il s’agit notamment des filières Communication des Entreprises ; Comptabilité et Gestion des Entreprises ; Finances Banques ; Maintenance Informatique et Electronique ; Télécommunication Réseau Informatique ; Gestion Commerciale ; Transport Logistique ; Gestion des Ressources Humaines ; Génie Civil ; Génie Electrique ; Génie Mécanique ; Petites et Moyennes Organisations ; Secrétariat de Direction ; Informatique de Gestion ; Pétrole Niger/Pétrochimie ; Pétrole Niger/Exploitation; Chaudronnerie et Construction Métallique et Energies Renouvelables et Environnement.
Toutes les filières ont enregistré des taux admissibilité relativement faibles à l’exception des options comme Transport Logistique ; Génie Civil ; Secrétariat de Direction ; Pétrole Niger/Pétrochimie et Pétrole Niger/ Exploitation. Toutefois, le directeur général de l’Office National des Examens et Concours du Supérieur (ONECS) M. Ousmane Douka Soumaila a remercié l’autorité de tutelle pour les moyens mis à la disposition de l’ONECS. Il a aussi rendu hommage aux agents de l’ONECS pour leur travail remarquable qui démontre leur compétence ; leur professionnalisme et leur sens du devoir et aux différents présidents de jury pour avoir conduit avec ténacité la mission qui leur est confiée.

 Hassane Daouda(onep)

 Oumarou Moussa(onep)
17 août 2015
Source : www.lesahel.org

]]>
boubaged@gmail.com (Nigerdiaspora)ECONOMIE.Mon, 17 Aug 2015 07:17:30 +0000
Point de presse de l'Alliance des Mouvements pour l'Emergence du Niger «AMEN-AMIN» : Le lancement officiel des activités du parti prévu pour le 22 août à Niameyhttp://nigerdiaspora.net/les-infos-du-pays/politique-niger/politique-niger/item/71327-point-de-presse-de-l-alliance-des-mouvements-pour-l-emergence-du-niger-amen-amin-le-lancement-officiel-des-activites-du-parti-prevu-pour-le-22-aout-a-niameyhttp://nigerdiaspora.net/les-infos-du-pays/politique-niger/politique-niger/item/71327-point-de-presse-de-l-alliance-des-mouvements-pour-l-emergence-du-niger-amen-amin-le-lancement-officiel-des-activites-du-parti-prevu-pour-le-22-aout-a-niamey

La présidente du Bureau provisoire de l’Alliance des Mouvements pour l'Emergence du Niger «AMEN-AMIN», Mme Boubacar Hadiza Rhissa a animé vendredi dernier, à la maison des jeunes Djado Sékou de Niamey, un point de presse.

A travers cette sortie médiatique, il s’est agit pour la présidente provisoire  du parti de faire taire les rumeurs et autres spéculations sur cette jeune formation politique qui vient de faire son apparition sur la scène politique nationale. Cette occasion a été saisie par Mme Boubacar Hadiza Rhissa pour inviter les Nigériens à une adhésion populaire à l'Alliance des Mouvements pour l'Emergence du Niger «AMEN-AMIN» dont le lancement officiel des activités est prévu le 22 Août prochain et le congrès en septembre prochain en vu de préparer les échéances électorales 2016. Ce point de presse s’est déroulé en présence des membres du bureau provisoire du parti.
Au Cours de ce point de presse, la présidente de l’Alliance des Mouvements pour l'Emergence du Niger «AMEN-AMIN», Mme Boubacar Hadiza Rhissa a rappelé que ce parti a été agréé par arrêté N° 555/MISPD/ACR/DGAPJ/DLP du 30 juillet 2015. Quand au Bureau provisoire dont Mme Boubacar Hadiza Rhissa dirige, il est composé de membres provenant de l’ensemble des huit (8) régions du Niger. Mme Boubacar Hadiza Rhissa a précisé que l’objectif du parti «AMEN-AMIN» est de promouvoir la démocratie, la bonne gouvernance, l’unité nationale, la justice sociale, la libre entreprise et le dialogue sociale tout en agissant pour l’émergence et la crédibilité toujours croissante du Niger dans le concert des Nations, en concourant à l’expression du suffrage universel mais aussi en œuvrant sans relâche pour le respect et la promotion du genre et l’épanouissement de la jeunesse.
«Les valeurs qui nous guident sont la liberté, la responsabilité, la solidarité nationale, l’unité nationale avec une vocation panafricaine et internationale. Notre devise est ‘’Justice, Paix et Développement’’ et le logo du parti se compose : sur fond bleu ciel, au centre deux mains légèrement jointes symbolisant l’expression ‘’AMIN’’, entourées par huit (8) étoiles blanches jointes, symbolisant les huit (8) régions du Niger unies et indivisibles et l’inscription en lettre capitales de couleur vert pistache du sigle de l’Alliance ‘’AMEN-AMIN’’», a expliqué la présidente.
D’après, Mme Boubacar Hadiza Rhissa, ce parti entend jouer pleinement le rôle qui doit être le sien dans la défense et la promotion des acquis démocratiques, du respect des intérêts supérieurs de la Nation, dans la préservation de la paix et de la quiétude sociale, la culture du sentiment national socle de la pérennisation et du développement et notre cause commune, le Niger. Il a annoncé aux militants et sympathisants, ainsi qu’à l’opinion nationale que le lancement officiel des activités du parti aura lieu Incha’Allah le 22 Aout 2015 au Palais des Congrès de  Niamey. la présidente de AMEN-AMIN leur a demandé de se mobiliser pour le succès éclatant de cette manifestation. Elle a en outre ajouté que le congrès constitutif, chargé d’élire les organes du parti lui, se tiendra Incha’Allah en septembre 2015.
Par ailleurs, Mme Boubacar Hadiza Rhissa a lancé un appel aux Nigériens pour qu’ils se rejoignent sous la bannière de ce parti et contribuer à assouvir les nobles ambitions du parti pour le Niger. Il a imploré le Tout Puissant et Miséricordieux pour qu’Il nous gratifie le Niger d’un hivernage fécond. Elle a enfin réitéré son soutien personnel et celui de son parti au Gouvernement et aux Forces de Défense et de Sécurité (FDS) dans leur lutte  pour la paix et la protection des personnes et des biens.

Mamane Abdoulaye(onep)


17 août 2015
Source : www.lesahel.org

]]>
boubaged@gmail.com (Nigerdiaspora)POLITIQUE.Mon, 17 Aug 2015 07:13:50 +0000
Au Conseil des ministres : Le gouvernement adopte deux projets de textes, dont le projet de décret portant création, attributions, organisation et fonctionnement du Haut Conseil pour l'Investissement au Niger (HCIN)http://nigerdiaspora.net/les-infos-du-pays/politique-niger/politique-niger/item/71323-au-conseil-des-ministres-le-gouvernement-adopte-deux-projets-de-textes-dont-le-projet-de-decret-portant-creation-attributions-organisation-et-fonctionnement-du-haut-conseil-pour-l-investissement-au-niger-hcinhttp://nigerdiaspora.net/les-infos-du-pays/politique-niger/politique-niger/item/71323-au-conseil-des-ministres-le-gouvernement-adopte-deux-projets-de-textes-dont-le-projet-de-decret-portant-creation-attributions-organisation-et-fonctionnement-du-haut-conseil-pour-l-investissement-au-niger-hcin

Conseil Min 12 08 15Le Conseil des ministres s'est réuni, hier, mardi 11 août 2015, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République, Président du Conseil des ministres. Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :

I. AU TITRE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE.
Le Conseil des ministres a examiné et adopté le projet de décret portant création, attributions, organisation et fonctionnement du Haut Conseil pour l'Investissement au Niger (HCIN)


Selon le rapport Doing Business 2013 de la Banque Mondiale sur la pratique des affaires dans le monde, le Niger est classé parmi les pays qui fournissent le moins d'efforts en matière de réglementation du climat des affaires. L'appel à de nouveaux investissements structurants exige aujourd'hui de la part des Etats la mise en place de nouveaux dispositifs de management des affaires incluant un dispositif de dialogue au niveau politique le plus élevé.


C'est pourquoi, à l'instar des autres pays de l'UEMOA comme le Sénégal ou encore le Bénin, le Niger doit s'inscrire dans cette dynamique qui constitue un enjeu important de développement économique. Ainsi, le présent projet de décret vise à créer le Haut Conseil pour l'Investissement au Niger (HCIN), organe d'orientation, placé sous l'autorité du Président de la République et dont la principale mission est d'organiser la réflexion et de formuler des orientations sur les questions se rapportant à la promotion et au développement des investissements nationaux et étrangers.


II. AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES, DE LA COOPERATION, DE L'INTEGRATION AFRICAINE ET DES NIGERIENS A L'EXTERIEUR.


Le Conseil des ministres a examiné et adopté le projet d'ordonnance autorisant la ratification de l'Accord de Crédit N°5651-NE d'un montant de trente-deux millions sept cent mille Droits de Tirage Spéciaux (32.700.000) DTS, soit l'équivalent approximatif de quarante-cinq millions de dollars américains (45.000.000) US ou vingt-deux milliards cinq cent millions (22.500.000.000) de FCFA destiné au financement du Projet Régional d'Appui au Pastoralisme au Sahel (PRAPS), signé le 24 juin 2015 à Niamey entre la République du Niger et l'Association Internationale de Développement (AID).


L'objectif du projet est d'améliorer l'accès à des moyens de production essentiels aux services et aux marchés pour les éleveurs et les agro-pasteurs dans des zones transfrontalières spécifiques et le long des axes de transhumance dans six (6) pays du sahel et renforcer les capacités des pays à répondre promptement et efficacement aux crises ou aux urgences pastorales.


Ce projet d'ordonnance est pris conformément aux dispositions de l'article 169 de la constitution et à la loi n° 2015-42 du 10 juin 2015, habilitant le Gouvernement à prendre des ordonnances et ce, après avis de la Cour Constitutionnelle.

 

III. MESURES NOMINATIVES
Le Conseil des Ministres a examiné et adopté les mesures individuelles suivantes :

AU TITRE DU MINISTERE DES POSTES, DES TELECOMMUNICATIONS ET DE L'ECONOMIE NUMERIQUE.

  • Monsieur OUMAROU BOUBACAR OLDI, Ingénieur réseaux télécoms, Mle 61232/F, est nommé Secrétaire général adjoint du Ministère des Postes, des Télécommunications et de l'Economie Numérique.


AU TITRE DU MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE.

• Le Colonel ABOUBACAR MOUNKAILA BAGUE, Officier supérieur des Forces armées nigériennes, Mle OA/SM, est nommé inspecteur du matériel au Ministère de la Défense Nationale.

 

IV. COMMUNICATIONS
Le Conseil des Ministres a entendu plusieurs communications :

une (1) communication du Premier Ministre relative au processus de la signature des contrats de concession de Benirail infrastructures et de Benirail exploitation en vue de la construction de 1069 km de rails entre Niamey en République du Niger et Cotonou en République du Bénin. Ces négociations sont à un stade très avancé pour la signature prochaine des différents contrats.

  • une (1) communication du Ministre d'Etat, Ministre du Plan, de l'Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire relative à la mission de travail qu'il a effectuée en République Populaire de Chine.
  • une (1) communication du Ministre de la Culture, des Arts et des Loisirs relative à la création de l'Alliance Régionale des Musées de l'Afrique de l'Ouest. Le 20 mai dernier, l'Alliance Régionale des Musées de l'Afrique de l'Ouest a été créée à Ouagadougou par les Présidents des comités nationaux et les professionnels du patrimoine culturel dont la mission principale est de contribuer à la préservation, à la protection et à la revalorisation du patrimoine culturel ainsi qu'au renforcement des capacités des Musées et Institutions assimilées.

A la suite de cette rencontre, notre compatriote Monsieur Mahaman Saley Tim a été élu à l'unanimité, Président de l'Alliance et le Niger a été également proposé pour abriter le siège de ladite Organisation. C'est pourquoi, il a été décidé de mettre à la disposition de cette institution, un bâtiment devant abriter son siège, de lui octroyer une subvention annuelle lui permettant d'assurer son fonctionnement et de procéder à la signature de l'accord de siège.

  • une (1) communication du Ministre Directeur de Cabinet du Président de la République qui porte sur un marché relatif à l'assistance technique pour la mise d'œuvre du Programme Kandadji.
  • une (1) communication du Ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement relative à l'attribution d'un marché pour des travaux de renforcement et d'extension du réseau de distribution d'eau dans 18 centres secondaires.
  • deux (2) communications de la Ministre de l'Enseignement Primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des Langues Nationales et de l'Education Civique :
  • la première communication est relative à l'attribution de six (6) marchés pour l'acquisition de fournitures scolaires pour la préparation de la rentrée scolaire 2015-2016 ;
  • la deuxième communication porte sur un marché d'acquisition de dix (10) mini bus de 50 places pour l'Institut de Formation des Agents de l'Education Non Formelle (IFAENF) et neuf (9) pour les Ecoles Normales d'Instituteurs (ENI).

Ces quatre (4) dernières communications sont faites à titre d'information, conformément aux dispositions de l'arrêté n°0037/CAB/PM /ARMP du 21 janvier 2014 fixant les seuils dans le cadre de la passation et l'exécution des marchés publics et des délégations de service public qui stipule, en son article 13, que : «Tout marché public dont le montant est égal ou supérieur à cinq cent millions (500.000.000) de FCFA doit faire l'objet d'une communication en Conseil des Ministres de la part la personne responsable du marché, après attribution».

L'ordre du jour étant épuisé, Son Excellence, Monsieur le Président de la République a levé la séance. »

Onep
12 août 2015
Source : http://lesahel.org

]]>
boubaged@gmail.com (Nigerdiaspora)POLITIQUE.Wed, 12 Aug 2015 03:08:36 +0000
Atelier de formation sur le guide de suivi-évaluation du Plan de développement économique et social (PDES) : Renforcer les capacités des directeurs des études et de la programmation et de ceux de la statistiquehttp://nigerdiaspora.net/les-infos-du-pays/economie/item/71321-atelier-de-formation-sur-le-guide-de-suivi-evaluation-du-plan-de-developpement-economique-et-social-pdes-renforcer-les-capacites-des-directeurs-des-etudes-et-de-la-programmation-et-de-ceux-de-la-statistiquehttp://nigerdiaspora.net/les-infos-du-pays/economie/item/71321-atelier-de-formation-sur-le-guide-de-suivi-evaluation-du-plan-de-developpement-economique-et-social-pdes-renforcer-les-capacites-des-directeurs-des-etudes-et-de-la-programmation-et-de-ceux-de-la-statistique

Le Secrétaire général du ministère du Plan, de l'Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire, M. Souley Abdou,  a donné hier à l’hôtel Nikki, le coup d’envoi  des travaux  de  l'atelier de formation relatif au guide de suivi-évaluation du Plan de Développement Economique et Social (PDES).

Cette session de formation qui durera trois (3) jours est destinée aux Directeurs des Etudes et de la Programmation (DEP) et aux Directeurs de la Statistique (DS) relevant des différents ministères. L’effectivité de la tenue de ces assises a été rendue possible grâce à un financement de la Banque Africaine de Développement à travers le PAMOGEF.
A l’ouverture des travaux, le Secrétaire général du Ministère du Plan, de l'Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire, M. Souley Abdou, a expliqué que lors de ces rencontres, les communications des experts du Secrétariat permanent du PDES et des personnes ressources des ministères en charge du Plan, de la Santé, de l'Hydraulique et du Haut Commissariat à l'Initiative 3N, porteront sur  les outils de suivi-évaluation; les méthodes d'évaluation; le dispositif de suivi-évaluation du PDES; et les expériences sectorielles de suivi-évaluation.  «Ces échanges permettront d'améliorer vos connaissances. Vos   propositions concrètes, contribueront à mieux capitaliser les forces et les faiblesses des dispositifs actuels, en vue d’énoncer les recommandations utiles pour l'évaluation du PDES 2012-2015 et de formuler le nouveau PDES 2016-2020» a précisé M. Souley Abdou.
Le Secrétaire général du ministère en charge du Plan a par ailleurs, rappelé que le Plan de Développement Economique et Social a été adopté par le Gouvernement en août 2012 et soutenu par une large majorité des députés nationaux en novembre 2013. Aussi, le dispositif institutionnel du PDES qui a été adopté par le conseil des ministres du 21 décembre 2012, prévoit deux types d'organes à savoir, les organes de pilotage et d'orientation politique et les organes techniques et opérationnels de suivi-évaluation. C’est également un instrument privilégié pour les interventions de l'Etat et des partenaires techniques et  financiers, qui vise l'amélioration du bien-être de la population nigérienne, et s’articulé autour de cinq (5) axes stratégiques étroitement complémentaires.
«La coordination globale de ce dispositif est assurée par le Secrétariat Permanent du PDES qui s'appuie essentiellement sur les Directions des Etudes et de la Programmation et les Directions des Statistiques des différents départements ministériels et administrations. Ces   directions constituent les maillons centraux et les partenaires privilégiés  dans le cadre du suivi-évaluation du PDES. En effet, le caractère stratégique de leurs missions, fait de ces directions, des instruments de coordination, d'impulsion et de suivi évaluation du processus de développement au niveau sectoriel et intersectoriel» a ajouté le secrétaire général du ministre du Plan.

Pour M. Souley Abdou, le contexte actuel d'achèvement du PDES 2012-2015 et de formulation d'un nouveau plan pour la période 2016-2020 impose le renforcement des capacités des DEP et des DS en matière de formulation des politiques et stratégies cohérentes, d'identification des besoins prioritaires des communautés de base, de suivi et d'évaluation de l'impact des investissements réalisés.
Samira Sabou(onep)
12 août 2015
Source : http://lesahel.org

 

]]>
boubaged@gmail.com (Nigerdiaspora)ECONOMIE.Wed, 12 Aug 2015 03:03:44 +0000
Communiqué du Conseil des Ministres du mercredi 29 juillet 2015http://nigerdiaspora.net/les-infos-du-pays/politique-niger/politique-niger/item/71279-communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-29-juillet-2015http://nigerdiaspora.net/les-infos-du-pays/politique-niger/politique-niger/item/71279-communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-29-juillet-2015

Conseil ministres 29 07 2015Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 29 juillet 2015, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République, Président du Conseil des Ministres.

 Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :

I.        AU TITRE DU MINISTERE DES MINES ET DU DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL.

Le Conseil des Ministres a examiné et adopté le projet de décret portant approbation de la Convention Minière entre la République du Niger et la Société Nigérienne du Charbon d’Anou Araren pour la concession « TEFEREYERE », pour l’exploitation du charbon, Région d’Agadez, département de Tchirozerine.

La SONICHAR dont le siège social est établi à Tchirozérine, est une société anonyme de droit nigérien avec un capital social de 19,730 milliards de FCFA. Ses principaux actionnaires sont : la SOPAMIN, la SOMAIR, la COMINAK et la BID. Elle a pour objet l’exploitation et la transformation du charbon.

En raison de son caractère stratégique, la SONICHAR a bénéficié de l’agrément au régime conventionnel de la loi n° 68-24 du 31 juillet 1968 portant code des investissements au Niger modifiée par les lois n° 71-02 du 29 janvier 1971 et n° 74-18 du 11 mars 1974. Deux (2) avenants successifs de prorogation de ce régime lui ont été accordés sous l’empire de l’ordonnance n° 89-19 du 8 décembre 1989 portant code des investissements en République du Niger.

Le dernier avenant de prorogation est arrivé à expiration le 13 décembre 2013.

La concession de «TEFEREYERE» a été accordée à la SONICHAR par décret n° 1975-201/PCMS/MMH du 31 octobre 1975 qui l’autorise à effectuer des travaux de recherche et d’exploitation à l’intérieur de la concession de «TEFEREYERE» sur une période de soixante-quinze (75) ans, soit jusqu’en 2050.

La convention, objet du présent projet de décret, fixe désormais les conditions financières, fiscales, économiques, douanières, sociales et environnementales dans lesquelles la SONICHAR-SA poursuivra les travaux d’exploitation du charbon à l’intérieur du périmètre de la concession de «TEFEREYERE» sous l’empire de la loi de 1974, en vertu du principe de la stabilité des clauses des conventions de longue durée.

II.      AU TITRE DU MINISTERE DES FINANCES.

Le Conseil des Ministres a examiné et adopté le projet de décret portant adoption du document de Stratégie Nationale de la Finance Inclusive.

Le diagnostic sur la pauvreté au Niger établi en 2011, a fait ressortir la nécessité de disposer d’un système financier adapté aux besoins des populations pauvres traditionnellement exclues du système bancaire classique.

Cette situation a amené le Gouvernement à élaborer une Stratégie Nationale de Micro finance (SNMF) dont l’adoption est intervenue par décret n° 2004-081/PRN/ME/F du 9 mars 2004 et la révision en 2012.

Avec l’évolution de la finance au niveau mondial, l’inclusion financière est reconnue comme une alternative à même d’impulser un nouveau dynamisme aux stratégies de lutte contre la pauvreté. Une nouvelle modification de la stratégie révisée en 2012 s’avère donc nécessaire.

C’est ainsi que la stratégie dénommée « Stratégie Nationale de la Finance Inclusive (SNFI) basée sur l’évaluation finale de la SNMF 2004 et un diagnostic approfondi du secteur de la micro finance est élaborée.

L’objectif de cette stratégie est de permettre aux populations exclues du système bancaire classique, et celles qui sont économiquement vulnérables, notamment les femmes et les jeunes, d’accéder à des services financiers diversifiés, innovants, de qualité et à moindre coût.
 
III.    MESURES NOMINATIVES.

Le Conseil des Ministres a examiné et adopté les mesures individuelles suivantes :

AU TITRE DU MINISTERE DES MINES ET DU DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL.

  • Monsieur ZAKOU KAILOU, inspecteur central du trésor, Mle 49871/Z, est nommé secrétaire général adjoint du Ministère des Mines et du Développement Industriel, en remplacement de Monsieur Hassan Garba.


Monsieur OUMAROU HAMADOU, ingénieur général des travaux publics et des mines, Mle 36897/S, est nommé conseiller technique du Ministre d’Etat, Ministre des Mines et du Développement Industriel, en remplacement de Monsieur Moussa Dandaré.

AU TITRE DU MINISTERE DE L’ENERGIE ET DU PETROLE.


Monsieur AMADOU DAN AZOUMI MAMAN LAOUALI, inspecteur principal du trésor, Mle 57213/M, est nommé secrétaire général adjoint du Ministère de l’Energie et du Pétrole.

L’ordre du jour étant épuisé, Son Excellence, Monsieur le Président de la République a levé la séance.

Fait à Niamey, le 29 juillet 2015

Le Secrétaire Général Adjoint
du Gouvernement
YAHAYA CHAIBOU

 

Source : http://www.presidence.ne

]]>
boubaged@gmail.com (Nigerdiaspora)POLITIQUE.Wed, 29 Jul 2015 21:23:34 +0000
A la Présidence de la République : Le Chef de l’Etat reçoit le Haut représentant de l’Union Africaine pour le Mali et le Sahelhttp://nigerdiaspora.net/les-infos-du-pays/politique-niger/politique-niger/item/71274-a-la-presidence-de-la-republique-le-chef-de-l-etat-recoit-le-haut-representant-de-l-union-africaine-pour-le-mali-et-le-sahelhttp://nigerdiaspora.net/les-infos-du-pays/politique-niger/politique-niger/item/71274-a-la-presidence-de-la-republique-le-chef-de-l-etat-recoit-le-haut-representant-de-l-union-africaine-pour-le-mali-et-le-sahel

Issou Pierre BuyoyaLe Chef de l’Etat reçoit le Haut représentant de l’Union Africaine pour le Mali et le SahelLe Président de la République, Chef de l’Etat, SE Issoufou Mahamadou, a accordé hier dans l’après-midi, une audience à l’ancien Président du Burundi, et Haut représentant de l’Union Africaine pour le Mali et le Sahel, M. Pierre Buyoya qui est en visite de travail au Niger. 

M. Pierre Buyoya est porteur d’un message de solidarité de l’Union Africaine à l’endroit des autorités du Niger et son peuple relativement à ce qui se passe à la frontière Sud du pays.
A sa sortie d’audience, le Haut représentant de l’Union Africaine pour le Mali et le Sahel a déclaré que, son institution fait tout, à travers un mécanisme, pour soutenir les pays du bassin du Lac Tchad.
«Je suis également venu échanger avec le Chef de l’Etat pour savoir comment améliorer la coopération en matière de sécurité. L’Union Africaine a œuvré activement dans la mise en place de la force multinationale. Où est-ce qu’on en est ? Qu’est-ce qu’il faut faire pour la rendre opérationnelle. C’est de ça que nous avons discuté avec le Président de la République», a-t-il affirmé.
En ce qui concerne la question de la mise en place de la force multinationale, M. Pierre Buyoya a expliqué que c’est le travail des pays du Bassin du Lac Tchad. «Je crois savoir que l’Etat major est déjà mis en place à N’Djamena. Les contingents sont en train d’être déployés. Le Président nous a indiqué que le contingent nigérien est déjà déployé. Je pense que c’est quelque chose qu’ils ont déjà mis en place», a affirmé le Haut représentant de l’Union Africaine pour le Mali et le Sahel. M. Pierre Buyoya a en outre ajouté que la menace de l’insécurité plane encore du côté de la frontière du Mali. «A ce niveau, nous avons échangé sur les précautions à prendre à savoir, qu’est-ce qu’il faut faire pour que l’insécurité soit maitrisée afin de ne pas déstabiliser l’accord de paix récemment signé au Mali», a-t-il conclu.
 Seini Seydou Zakaria(onep)
29 juillet 2015
Source : www.lesahel.org

]]>
boubaged@gmail.com (Nigerdiaspora)POLITIQUE.Wed, 29 Jul 2015 07:36:27 +0000
Communiqué final issu du 3ème Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Agence panafricaine de la Grande Muraille Verte : SE. Mohamed Ould Abdel Aziz, reconduit pour un nouveau mandat à la présidence en exercice de la Conférencehttp://nigerdiaspora.net/les-infos-du-pays/politique-niger/politique-niger/item/71272-communique-final-issu-du-3eme-sommet-des-chefs-d-etat-et-de-gouvernement-de-l-agence-panafricaine-de-la-grande-muraille-verte-se-mohamed-ould-abdel-aziz-reconduit-pour-un-nouveau-mandat-a-la-presidence-en-exercice-de-la-conferencehttp://nigerdiaspora.net/les-infos-du-pays/politique-niger/politique-niger/item/71272-communique-final-issu-du-3eme-sommet-des-chefs-d-etat-et-de-gouvernement-de-l-agence-panafricaine-de-la-grande-muraille-verte-se-mohamed-ould-abdel-aziz-reconduit-pour-un-nouveau-mandat-a-la-presidence-en-exercice-de-la-conference

Brigi Grande Muraille 2La 3ème Session Ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement s’est tenue à Nouakchott le 27 Juillet 2015, sous la Présidence de son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République Islamique de Mauritanie, Président en exercice de la Conférence.

Ont pris part à ce Sommet, Leurs Excellences Monsieur Omar Ahmed Hassan El BECHIR, Président de la République du Soudan ; Monsieur Idriss Déby ITNO, Président de la République du Tchad ; Monsieur Macky SALL, Président de la République du Sénégal ; Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République du Mali ; Monsieur Michel KAFANDO, Président du Faso.


Ont également pris part aux travaux dudit Sommet, Leurs excellences : Monsieur Brigi RAFINI, Premier Ministre de la République du Niger, Chef du Gouvernement ; Monsieur Belete Tafere DESSA, Ministre de l’Environnement et des Forêts de la République démo-cratique d’Ethiopie ;
Monsieur Godwin O. AGAMAH, Ambassadeur du Nigéria à Nouakchott. Etaient absents, les Etats membres suivants : Djibouti ; Erythrée.


Les travaux de la 3ème Session Ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement ont été ouverts par un discours de Son Excellence, Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République Islamique de Mauritanie, Président en exercice de la Conférence.


La cérémonie a été  auparavant marquée par les discours du Président en exercice du Conseil des Ministres, du Secrétaire Exécutif et des représentants des Partenaires Techniques et Financiers. Au terme de la cérémonie d’ouverture, les travaux du Sommet se sont déroulés à huis clos sous la Présidence de Son Excellence, Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République Islamique de Mauritanie, Président en exercice de la Conférence. Après adoption de son ordre du jour, la troisième session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et  de Gouvernement a approuvé le rapport du Conseil des Ministres.


Après avoir salué la qualité du travail accompli pour faire prospérer le Projet panafricain de la Grande Muraille verte, la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement a demandé à Son Excellence Mohamed Ould Abdel Aziz, de continuer à assurer la présidence en exercice pour un nouveau mandat. Cette demande a été acceptée.


Par ailleurs, la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement a décidé :
-(i) Le recrutement, après cinq ans d’exercice, d’un Secrétaire Exécutif, pour un mandat de trois ans renouvelable une fois ;

 

-(ii) Le maintien du niveau actuel de la contribution statutaire des Etats, en attendant l’audit des comptes financiers de l’Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte ;

 

- (ii) L’acceptation de la proposition du Soudan de mettre en place une banque carbone qui pourrait jouer un grand rôle dans le financement de la Grande Muraille Verte pour la lutte contre la pauvreté et les changements climatiques. Le Soudan a informé le Sommet sur sa disponibilité d’abriter, dans ce sens, un séminaire de formation de haut niveau ciblant les experts de l’Agence panafricaine de la Grande Muraille Verte et des Etats membres ;

 

Dans un souci de   solidarité entre les peuples des Etats membres, la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement exprime son soutien à la République sœur du Soudan et appelle à la levée des sanctions imposées à ce pays frère.


Enfin les Chefs d’Etat et de Gouvernement expriment leurs sincères remerciements et leurs chaleureuses félicitations à Son Excellence,


Mohamed Ould Abdel Aziz, au Gouvernement et au peuple mauritanien pour l’accueil fraternel et chaleureux ainsi que les facilités de tout ordre qui leur ont été accordées et la parfaite réussite du Sommet.


Fait à Nouakchott le 27 Juillet 2015»
Onep
29 juillet 2015
Source : www.lesahel.org

]]>
boubaged@gmail.com (Nigerdiaspora)POLITIQUE.Wed, 29 Jul 2015 07:33:53 +0000
Dosso : Fin de la mission de suivi de la campagne agricole dans la régionhttp://nigerdiaspora.net/les-infos-du-pays/agriculture/item/71270-dosso-fin-de-la-mission-de-suivi-de-la-campagne-agricole-dans-la-regionhttp://nigerdiaspora.net/les-infos-du-pays/agriculture/item/71270-dosso-fin-de-la-mission-de-suivi-de-la-campagne-agricole-dans-la-region

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Abdoulkarim Dan Malam, a achevé sa mission de suivi de la campagne agricole dans la région de Dosso. Le ministre était accompagné dans ce déplacement qui a duré une semaine, du gouverneur de la région de Dosso, du Premier vice-président du Conseil régional, des cadres centraux et régionaux de l’agriculture, de l’élevage, de l’environnement et de l’hydraulique.

L’objectif de cette mission est de s’entretenir avec les populations sur l’installation de la campagne agro-sylvo-pastorale et la situation hydraulique, d’échanger avec les populations sur le programme d’urgence pour la période allant de septembre 2015 à juin 2016 et d’échanger avec ces mêmes populations sur les questions socio-politiques et économiques du moment.


A l’issue de cette tournée dans les 8 départements que compte la région, le ministre de la Jeunesse et des Sports a présidé, lundi dernier, une réunion de synthèse. Les directeurs régionaux de l’agriculture, de l’élevage, de l’environnement et de l’hydraulique ont présenté leur exposé sur la situation agro-sylvo-pastorale et hydraulique et ont été relayé par les directeurs centraux qui ont apporté plus d’éclaircissements sur certaines préoccupations.


Tirant les conclusions de son périple dans la région de Dosso, le ministre de la   Jeunesse et des Sports a indiqué que la campagne agricole 2015 dans la région de Dosso a été caractérisée par une installation tardive  comparativement à celle de 2014. Elle est effective à la troisième décade du mois de juin en ce qui concerne le département de Gaya, à partir de la deuxième décade du mois de juillet dans les départements de Birni N’Gaouré, Falmeye, Dioundiou, Dogondoutchi, Dosso, Loga et Tibiri. A la date du 20 juillet, les premières pluies utiles enregistrées ont permis   d’effectuer les semis au niveau de tous les villages agricoles de la région.


Par rapport à la pluviométrie de l’année 2015 dans la région de Dosso, le ministre de la Jeunesse et des Sports a souligné qu’elle a été caractérisée par une irrégularité dans l’espace et le temps. Tous les postes suivis ont enregistré un déficit pluviométrique comparativement à la campagne 2014 au niveau de tous les départements. Cette situation a    précisé M. Abdoulkarim Dan Malam n’a pas permis le développement végétatif  normal des cultures de céréales et de légumineuses ; le stade végétatif le plus   répandu étant la levée. Cependant, le mil est au stade de montaison-épiaison dans une partie des départements de Gaya et Dioundiou. Des poches de sécheresse ont été enregistrées dans les  départements de Dogon-doutchi, Loga, Tibiri et Dosso occasionnant la reprise des semis.
S’agissant de la situation phytosanitaire, elle est jugée calme dans la plupart des départements hormis l’apparition des insectes floricoles dans la commune de Tounouga, département de Gaya. Sans être reluisante, la situation de la campagne agricole n’est pas jugée désespérée a fait remarquer le ministre de la Jeunesse et des Sports et le gouvernement, a-t-il précisé, entend prendre des mesures afin de prévenir le déficit alimentaire à travers notamment la finalisation de   l’opérationnalisation de la Maison du Paysan, l’anticipation de la pratique des cultures irriguées, le placement et la mise à disposition des intrants agricoles.


Parlant de la situation pastorale, M. Abdoulkarim Dan Malam a notifié que la reprise effective et régulière des précipitations augure un développement normal des herbacées dans l’ensemble de la région et les termes de l’échange sont à la faveur des éleveurs. Abordant le  domaine de l’environnement, le ministre de la Jeunesse et des Sports a reconnu les  efforts louables enregistrés dans la récupération des  terres dégradées et la production des plants entreprises dans tous les départements par les communes appuyées par les services déconcentrés de l’environnement.


En ce qui concerne le volet hydraulique, à la date du 30 juin 2015, l’Etat et ses partenaires ont réalisé au total 71 équivalents points d’eau modernes pour un coût estimé à 503.769.454  F CFA. Ils ont en outre procédé à la réhabilitation de 54 points d’eau modernes à 298.382.805 FCFA soit un investissement de l’ordre de 832 millions de F CFA.


Au cours de cette réunion synthèse, M. Abdoulkarim Dan Malam a entretenu les participants de la situation socio-politique et économique de la région : il s’agit de la sécurité nationale, l’éducation des jeunes en particulier la jeune fille et l’alphabétisation des adultes ainsi que le devoir de se faire recenser pour tout nigérien en âge de voter. La mission a également visité des localités soumises à des évènements exceptionnels notamment la commune de Kiéché dans le département de Dogondoutchi où elle s’est rendue sur les lieux inondés et a procédé à la remise gracieuse de vivres et d’équipements de première nécessité. Le ministre était également sur la route Dosso-koygolo coupée au niveau du village de Deytagui Attili et Gamanzo.


Le ministre de la Jeunesse et des Sports a adressé ses remerciements aux autorités de la région ainsi qu’aux populations pour leur disponibilité tout au long de cette mission et a souhaité une bonne fin de saison hivernale et surtout une très bonne récolte.

Mahamane Amadou ONEP Dosso

 

29 juillet 2015
Source : http://lesahel.org/

 

]]>
boubaged@gmail.com (Nigerdiaspora)AGRICULTURE.Wed, 29 Jul 2015 07:21:39 +0000