jeudi, 16 janvier 2014 09:11

Communiqué de presse du Secrétariat général de la CEN-SAD sur la situation en Centrafrique

Évaluer cet élément
(0 Votes)

La CEN-SAD salue la France pour la sécurisation des populations civiles et interpelle la classe politique centrafricaine
Le Secrétariat Général  de la Communauté des Etats Sahélo-Sahariens CEN-SAD suit avec une attention particulière les évolutions politiques et humanitaires en République Centrafricaine et exprime ses préoccupations au regard de la persistance de l’instabilité politique et sécuritaires dans cet Etat  membre, indique un communiqué de presse rendu public, lundi dernier.

A cet égard, poursuit le communiqué, la CEN-SAD se félicite des efforts et initiatives salvatrices du Président en exercice de la CEN-SAD et de la CEEAC, S.E.M Idriss Deby Itno et adhère totalement aux conclusions et
décisions du Sommet Extraordinaire de la CEEAC tenue à N’Djamena les 10 et 11 janvier 2014.
Par le même communiqué, la CEN- SAD salue l’implication active de la France dans la sécurisation et la protection des populations civiles à travers l’opération Sangaris et exhorte l’ensemble de la Communauté Internationale y compris les
Organisations Intergouvernementales et les ONG à soutenir les efforts en cours, conformément aux Résolutions 2117 (2013) et 2127 (2013) du Conseil de Sécurité des Nations Unies en apportant les contributions attendues pour le déploiement effectif, avec les moyens appropriés, de la Mission Internationale de Soutien à la Centrafrique (MISCA).
« La CENSAD interpelle et exhorte les membres du Conseil National de Transition (CNT), l’ensemble de la classe politique et les leaders d’opinion centrafricains, à contribuer, dans un esprit patriotique, à la création des conditions politiques et sécuritaires de la restauration de la démocratie durable, dans un  climat de paix et de tolérance politique, ethnique et religieuse, comme convenu aux termes de l’Accord de Libreville du 11 janvier 2013, de la Déclaration de N’Djamena du 18 avril 2013 et aux recommandations du Sommet extraordinaire de N’Djamena des 10 et 11 janvier 2014 », conclut le communiqué.  
l Zabeirou Moussa

16 janvier 2014
Pubié le 16 janvier 2014
Source : http://lesahel.org/

{module 583}

Actu africaine