lundi, 09 juin 2014 22:49

Lamido Sanusi : "pas de rupture familiale"

Évaluer cet élément
(2 Votes)

Lamido Sanussi Niger KanoSes partisans se sont affrontés avec ceux d'un candidat rival - Aminu Ado Bayero, le fils de l'ancien émir qui est décédé vendredi dernier après une longue maladie, à l’âge de 83 ans.

M. Sanusi a été nommé émir de Kano dimanche, faisant de lui le deuxième chef musulman le plus important du Nigeria. Il avait été suspendu de ses fonctions de gouverneur de la banque centrale cette année, après des accusations de fraude massive dans le secteur pétrolier.

Dans son premier commentaire public depuis son intronisation, M. Sanusi a déclaré: "Je tiens à vous assurer qu'il n'y a pas de rupture familiale du tout, nous sommes tous ensemble, et nous appartenons à la même famille". Il a assuré que les problèmes étaient causés par des "étrangers [qui cherchaient à déstabiliser] notre état".

Les supporters rivaux, transportant des armes telles que des machettes et des couteaux, ont déclenché des affrontements et mis en place des barricades enflammées dans les rues, mais la situation se serait depuis calmée.

Le gouvernement de l'Etat de Kano, qui a nommé Lamido Sanusi, avait pris sa décision après que quatre "faiseurs de roi" aient rencontré les candidats. Les personnes admissibles devaient être des hommes de la famille Ibrahim Dabo - dont les clans incluent les Bayeros et les Sanusis. Certains habitants de Kano ont déclaré que le fils aîné du défunt émir, Lamido Ado Bayero, aurait dû succéder à son père.

Les chefs traditionnels du Nigeria ne détiennent que quelques pouvoirs constitutionnels, mais sont capables d'exercer une influence notable en particulier dans le nord, où ils sont considérés comme les gardiens de la religion et de la tradition.

L'un des rôles clés de M. Sanusi sera de contribuer à régler l'insurrection montante des militants de Boko Haram dans le nord. Le groupe a accusé les dirigeants musulmans traditionnels de ne pas appliquer son interprétation stricte du Coran.

10 juin 2014
Publié le 09 juin 2014
Source : http://www.bbc.co.uk/
{module 583}

Dernière modification le lundi, 09 juin 2014 23:06

Actu africaine