mercredi, 17 juin 2015 06:31

Clôture du 25e sommet de l’Union Africaine : entre crises et volonté de libéralisation

Évaluer cet élément
(0 Votes)

25 Sommet Afrique SA 01Le 25ème sommet de l’Union Africaine à Pretoria s’est clos tard dans la nuit de lundi. Les résolutions des crises libyenne et burundaise notamment, ainsi que la volonté de libéraliser le continent ont été au cœur des discussions.

A l’occasion du 25ème somme de l’Union Africaine (UA) qui s’est achevé, ce lundi 15 juin 2015, à Pretoria, la capitale sud-africaine, les chefs d’Etat des pays d’Afrique ont tenté de trouver des solutions aux crises qui secouent le continent et ont fait part de leur volonté de créer une vaste zone de libre-échange.


Une vaste zone de libre-échange d’ici 2017

Le chef d’Etat zimbabwéen et président en exercice de l’UA, Robert Mugabe, a prononcé un discours de clôture dans lequel il a indiqué que les membres de l’organisation avaient débuté des négociations pour une libéralisation de l’Afrique.

L’objectif est d’arriver à la mise en place d’une vaste zone de libre-échange des marchandises, des services et des personnes, d’ici 2017, qui couvrira toute la population africaine. Robert Mugabe a indiqué que son volume économique devrait atteindre 2 000 milliards de dollars US, rapporte Xinhua.


Soutien au dialogue en Libye

Cette décision intervient alors que le 10 juin dernier, les dirigeants de 26 pays d’Afrique de l’Est et du Sud réunis en Egypte ont signé un traité de libre-échange, la Tripartite.

 

Robert Mugabe a rappelé que l’UA continue à promouvoir le dialogue dans les différentes crises qui agitent le continent, notamment en Libye. L’institution s’est agacée de l’incapacité des parties à trouver un terrain d’entente après de multiples discussions sur quatre projet d’accords et alors que l’organisation de l’Etat islamique multiplie les attaques.

 

L’UA a indiqué qu’une délégation d’experts militaires serait envoyée au Burundi afin de procéder au désarmement des différentes milices. L’institution a condamné, en clôture, les attentats de lundi dans la capitale tchadienne, N’Djamena.

17 juin 2015

Source : http://www.afrik.com/

Actu africaine