samedi, 05 septembre 2015 19:39

La compagnie low-cost Fly Africa vise l’Afrique de l’Est et l’Afrique occidentale

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Flyafrica.comEn marge d’un forum organisé à Libreville, le président gabonais Ali Bongo Ondimba a annoncé le 29 août l’arrivée prochaine de la compagnie aérienne low-cost Fly Africa au Gabon – via une filiale Gabon Flyafrica.com – et dans plusieurs pays d’Afrique de l’Est et d’Afrique occidentale.

Liens

Gabon flyafrica.com aura pour objectif  « de renforcer les liens aériens à travers l’Afrique et de réduire le coût du ‘doing business’ en Afrique » selon un communiqué en anglais publié par Fly Africa.

Cette compagnie aérienne est contrôlée par le holding Flyafrica LTD, enregistré à Maurice en tant que société de capital-investissement dans le secteur aérien. Elle compte déjà trois filiales au Zimbabwe, au Mozambique et en Namibie.

 

Sur son site internet, la compagnie aérienne, qui a démarré ses activités en juillet 2014, indique desservir huit destinations principalement en Afrique du Sud et au Zimbabwe, mais également Lusaka en Zambie et Lubumbashi en RDC depuis juillet, ainsi que Windhoek en Namibie à partir de septembre. La compagnie s’enorgueillit de proposer des prix 50 % à 70 % inférieurs à ceux proposés d’habitude sur les liaisons qu’elle dessert.

 

Abordables

Les détails du plan d’expansion annoncé par Ali Bongo Ondimba samedi ne sont pas connus. Selon Reuters, ce programme prévoit la desserte du Gabon et du Bénin, avant une expansion en Afrique de l’Est, dans des délais qui n’ont pas été indiqués.

 

« Ma vision pour l’Afrique a toujours été celle d’un continent intégré, […] où chaque citoyen peut se permettre de prendre l’avion et de bénéficier des avantages d’être mobile à des coûts abordables », a expliqué le chef de l’État gabonais, cité dans le communiqué de Fly Africa.

 

Relations complexes

Dans le même texte, Fly Africa ajoute que son programme d’expansion au Gabon sera réalisé dans le cadre d’un partenariat entre l’État gabonais et l’entrepreneur sud-africain Ivor Ichikowitz, fondateur et patron de Paramount Group, la plus grosse compagnie de sécurité et de défense du continent avec un chiffre d’affaires attendu à 1 milliard de dollars en 2015.

 

Les liens entre Ivor Ichikowitz et Flyafrica LTD sont ambigus. En janvier dernier, interrogé par le site sud-africain TimesLive.co.za, Adrian Hamilton-Manns, directeur général de Flyafrica, avait formellement démenti l’implication d’Ivor Ichikowitz au sein de la compagnie aérienne. Ce dernier revendiquant, pour sa part, un simple rôle de soutien.

 

Dessertes

Le Gabon ne dispose pour le moment d’aucune compagnie nationale active dans le transport aérien de passagers.  Gabon Airlines, créé à la suite de l’échec d’Air Gabon, est en faillite depuis 2011.

 

L’aéroport de Libreville, principal centre aéroportuaire du pays, est desservi par une quinzaine de compagnies aériennes, parmi lesquelles Air Côte d’Ivoire, South African Airways, Royal Air Maroc, Asky Airlines et Ethiopian Airlines.

 

05 septembre 2015
Source :  http://www.jeuneafrique.com/

Actu africaine