Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 62

Annonce

Lack of access rights - File '/images/stories/petits_exploitants'

ACTU AFRICAINE.

La banque sud-africaine Standard Bank a annoncé vendredi à Accra qu'elle allait accorder des prêts d'un montant global de 100 millions de dollars à quelque 750.000 petits agriculteurs de quatre pays africains, Ghana, Mozambique, Tanzanie et Ouganda, de 2011 à 2013.
"Nous voulons démontrer que pour transformer l'Afrique en grenier (...), le secteur privé doit aussi retrousser ses manches et soutenir le secteur public dans ses efforts pour construire l'agriculture du continent", a déclaré à l'AFP Clive Tasker, directeur exécutif de la Standard Bank, en marge d'un forum international sur l'agriculture.
Au lendemain de l'annonce de leur intention de réprimer la mendicité dans les rues de Dakar, les autorités sénégalaises ont fait procéder à l'interpellation de 175 personnes depuis le 28 août, jour d’entrée en vigueur de cette mesure. Parmi les personnes interpellées, figurent majoritairement des enfants mineurs, des jeunes « talibés »,
Dans la dernière monarchie absolue d'Afrique, des milliers de vierges ont dansé ce lundi 30 août 2010 pour la traditionnelle cérémonie des roseaux. Chaque année, dans le village de la reine mère, des jeunes filles venues de tout le royaume du Swaziland se rassemblent pour célébrer leur virginité.
CNN sollicite ses téléspectateurs et iReporters pour son nouveau programme court "Global Connections". Le Nigeria et le Brésil à l'honneur pour le lancement dès aujourd'hui, lundi 30 août. CNN International lance Global Connections, nouveau segment au sein du programme quotidien Connect the world, qui vise à identifier les similitudes entre deux pays à priori opposés. Les meilleurs iReport seront diffusés à l'antenne de CNN International ou sur le site de CNN www.cnn.com/international.
Le président nigérian Goodluck Jonathan a exposé jeudi des plans visant à la privatisation du secteur électrique en difficulté en raison de la corruption et de la mauvaise gestion.
Cette situation conduit à des coupures de courant quotidiennes dans ce pays de 150 millions d'habitants et huitième exportateur mondial de brut.
"Nous avons besoin d'une révolution dans le secteur de l'énergie", a déclaré M. Jonathan dans un important discours prononcé à Lagos, la capitale économique du pays.
vendredi, 27 août 2010 18:22

Selon qu'on soit africain ou rom...

Vu du Sénégal, les expulsions de Roms par la France sont choquantes. Mais on s'étonne que les mesures prises contre des Africains n'aient pas provoqué la même vague d'indignation. Les expulsions de Roms par le gouvernement de Sarkozy lui valent une volée de bois vert. De quasiment partout, les critiques fusent et s'abattent violemment sur le
Ifon (Nigeria) - Endimanchés, coiffe traditionnelle Yoruba sur la tête, une centaine d'agriculteurs du sud du Nigeria écoutent attentivement l'exposé d'un professeur d'agronomie lors d'une cérémonie ponctuée par les intermèdes d'un petit orchestre. A l'extérieur de l'école où ils sont réunis, un monticule de sachets transparents contenant des tiges coupées attendent de leur être distribués.
Le Soudan envisage de construire un réacteur nucléaire ainsi qu'une première centrale électrique atomique à usage civil d'ici 2020, rapporte l'agence de presse officielle Suna. Une délégation de l'AIEA est attendue cette semaine à Khartoum pour examiner le projet.
Selon Mohamed Ahmed Hassan al Taïeb, directeur général de l'Agence soudanaise pour l'énergie atomique, cité par Suna, les pouvoirs publics ont déjà commencé à planifier
Des recommandations pour une bonne gouvernance de l'Internet portées au niveau mondial, appliquées et mises en œuvre, permettraient une meilleure utilisation de cet outil au service du développement. Pour l'avoir compris, des acteurs du domaine de la sous-région ouest africaine se concertent depuis hier à Dakar pour faire entendre la voix de l'Afrique au Forum mondial sur la gouvernance de l'Internet (Igf) prévu en septembre à Vilnius, en Lituanie.
Le président du Burkina Faso, Blaise Compaore, a annoncé officiellement sa candidature à la présidentielle du 21 novembre, au cours d'un meeting de son parti, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP).  « J’accepte de solliciter le suffrage du peuple burkinabè, j’accepte de relever le défi que vous me chargez de relever » a déclaré Blaise Compaore devant ses partisans.
Page 25 sur 35

Actu africaine