Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 62

jeudi, 24 janvier 2008 18:39

Efforts de modernisation de l?agriculture et l?élevage

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Le monde paysan est une fois de plus à l'honneur. Après la tenue, mardi dernier, de la Journée du paysan nigérien sous le haut patronage du Président de la République, c'est au tour du Premier ministre, Chef du gouvernement,

 

ImageSEM Seini Oumarou, de donner, hier matin, le coup d'envoi de la 4ème édition de la foire nationale agrosylvo- pastorale. Plusieurs membres du gouvernement, des représentants des institutions de la République et ceux des missions diplomatiques, ainsi que des responsables régionaux et communaux de Niamey ont pris part à cette cérémonie. La population de Niamey a aussi répondu massivement à cet événement pour découvrir les richesses du secteur rural national.

Cette rencontre d'échanges entre producteurs d'une part, et entre producteurs et les autres couches de la population d'autre part, s'étalera jusqu'au 25 janvier prochain. Elle se tient dans le parking de la douane Niamey- Route (sur la route de Dosso). Le thème retenu cette année est :''la promotion des produits agro-sylvo-pastoraux, base d'échanges et d'intégration économique''. Les producteurs de toutes les régions du pays prennent part à cette rencontre. Si certains se présentent à titre individuel, d'autres y prennent part dans le cadre d'organisations de producteurs. Les institutions de recherche (INRAN, ICRISAT, etc) et celles d'appui Programme d'action communautaire (PAC), Direction de la protection des végétaux, la Centrale d'approvisionnement ou l'Atelier de Fabrication du Matériel agricole (AFMA) ) sont, elles aussi, présentes à cette rencontre. Il faut dire que les exposants à cette foire nationale ont subi en amont une sélection rigoureuse au niveau de leurs régions respectives.

Le Jury, qui est constitué de techniciens des Ministères du Développement agricole et des Ressources Animales, de chercheurs et de représentants des organisations de producteurs, aura la lourde charge de choisir les meilleurs produits parmi la multitude de produits exposés. Cette foire est en fait la vitrine de la production du secteur rural. Des produits maraîchers des oasis d'Agadez, des régions du fleuve, ou des koris et mares de Tahoua et Zinder, des céréales de diverses régions, les diverses races et espèces animales, en passant par les produits de l'artisanat et les produits localement transformés, les semences et les équipements agricoles y sont exposés.{sidebar id=1}

En s'adressant à la presse peu après la visite des stands, le Premier ministre, Chef de gouvernement, SEM Seini Oumarou, s'est dit très impressionné par la variété et la qualité des produits exposés. Il y a, selon SEM. Seini Oumarou, beaucoup de choses qui peuvent être améliorées tant dans le domaine de l'agriculture que de l'élevage et de la pêche. C'est pourquoi, le Chef du gouvernement a beaucoup insisté sur la nécessité de la modernisation de l'agriculture et de l'élevage, ainsi que l'empoissonnement des mares pour développer la pêche. Sur ce point, a-t-il dit, le gouvernement compte utiliser les retombées du secteur minier pour améliorer la production du secteur rural et valoriser les produits.

Il faut par ailleurs noter que cette foire se tient à quelques jours du Salon international de l'agriculture de Ouagadougou (Burkina Faso). C'est pourquoi le Premier ministre a appelé le jury à faire preuve de rigueur en vue de sélectionner les représentants de notre pays à ce salon. Au demeurant, SEM Seini Oumarou s'est dit très sensible aux préoccupations du monde paysan. (Lire l'intégralité du discours d’ouverture prononcé par le Premier ministre).

Siradji Sanda

 24 Janvier
Publié le  24 Janvier 2008
Source: Le Sahel

{sidebar id=9}

 

Dernière modification le mardi, 28 février 2012 13:15