lundi, 20 mai 2013 08:44

Dosso : lancement de la réception de semences sélectionnées

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le ministre d l’agriculture M. Oua Saïdou a présidé, samedi dernier à Dosso, la cérémonie officielle de réception  sur le plan national des semences sélectionnées de mil et sorgho au titre de la campagne d’hivernage 2013. Ainsi, 10.000 tonnes de semences sélectionnées et 5.000 tonnes de semences locales sont prévues pour être placées au niveau des villages qui ont le plus grand besoin sous forme de kit ménage.

C’est au total 263.608 ménages vulnérables répartis dans 266 communes et arrondissements qui vont bénéficier de cet appui. Pour la région de Dosso, c’est plus de 1.000 tonnes de semences sélectionnées qui seront mises en place au niveau dans les 8 départements que compte la région.

Dans l’allocution qu’il a prononcée à  cette circonstance, le ministre de l’agriculture M. Oua Saïdou a souligné que le programme prioritaire «accroissement et diversification des productions agricoles »  fait partie des 7 importants volets de mise en œuvre de l’initiative 3 N pour l’année 2012-2013 et vise à accroître et diversifier les productions agro-sylvo-pastorales et halieutiques pour assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations nigériennes, augmenter les revenus des producteurs  et des acteurs des filières agricoles par l’amélioration de la conservation , la transformation  et la commercialisation des produits agro-alimentaires  et améliorer les capacités nationales de prévention et de gestion des crises et catastrophes et la résilience des populations vulnérables.

L’objectif recherché pour cette campagne d’hivernage a précisé le ministre de l’agriculture est d’augmenter les rendements des cultures pluviales de 25% sur au moins 15% de superficie au niveau national. Ceci a-t-il dit passe inévitablement par une préparation de la campagne agricole notamment la mise en place à temps des intrants agricoles de qualité. M. Oua Saïdou a indiqué que sur fonds propres de l’Etat et avec l’appui financier de l’agence française de développement , 4.500 tonnes de semences sélectionnées de mil et sorgho sont entrain d’être acheminées  au niveau des chefs lieux de département pour un montant d’environ 2,9 milliards de francs CFA à cela s’ajoute d’autres partenaires notamment la FAO pour 2.500 tonnes, la CCA pour 1.000 tonnes, la coopération allemande et certains projets et ONG pour environ 1.000 tonnes.

   En plus de cet important lot de semences a fait savoir le ministre de l’agriculture, 30.000 tonnes d’engrais sont actuellement en cours d’acquisition et seront rendus disponibles au niveau des points de vente de la CAIMA pour la vente à prix subventionné et 70.255 litres  de produits phytosanitaires qui sont encours de mobilisation en vue d’atteindre l’objectif annuel de traitement d’au moins 300.000 has. Le ministre de l’agriculture a réitéré ses sincères remerciements à l’ensemble des partenaires techniques et financiers pour les appuis inestimables qu’ils apportent dans la modernisation de notre agriculture.

Le gouverneur de la région de Dosso M. Amadou Babalé  s’est pour sa part appesanti sur l’importance de la présente cérémonie qui vise à mettre à la disposition des semences de qualité  aux producteurs ruraux de la région de Dosso. M Amadou Babalé  a saisi l’opportunité pour exprimer au ministre de l’agriculture la profonde gratitude des populations pour cet accompagnement dans le combat quotidien pour le développement de la région. Le gouverneur de Dosso a rappelé que la promesse du Chef de l’Etat à  mettre à la disposition des populations  des semences est devenue aujourd’hui une réalité.

Parlant de la présente cérémonie, le gouverneur de la région de Dosso a indiqué qu’elle vient réconforter nos vaillantes populations dans leurs efforts quotidiens d’insuffisance alimentaire : il s’agit de 880 tonnes de semences toutes catégories confondues. Cette dotation en semences a notifié le gouverneur de Dosso se justifie par le fait que 32 zones vulnérables totalisant 324 villages déficitaires sur les 1.613 villages que compte la région ont été dénombrés. Les populations de Dosso a dit en substance M. Amadou Babalé se réjouissent de constater une implication personnelle du Président de la République Issoufou Mahamadou en dépêchant des missions de suivi sur l’ensemble des départements afin de s’enquérir non seulement de l’état de la situation alimentaire des populations mais également apprécier les impacts positifs enregistrés dans les différents volets du programme. Le gouverneur de la région de Dosso a rassuré le ministre de l’agriculture qu’il s’engagera personnellement pour que ces semences soient partagées au moment opportun et conformément aux dispositions prises à cet effet.

Auparavant, le représentant du maire de la commune urbaine de Dosso et le secrétaire général de la préfecture de Dosso ont souligné que cette cérémonie vient à point nommé  car certains ménages vivant dans les villages déficitaires ne disposent pas de semences pour les semis. Cela ont-ils fait savoir dénote l’intérêt qu’attachent les plus hautes autorités de la 7ème République à  l’amélioration des conditions de vie des populations nigériennes.

Quelques instants après, le ministre de l’agriculture a visité le stock de semences qu’il devait remettre au gouverneur de la région. La délégation ministérielle s’est ensuite rendue au siège de HUSA’A de Dosso, une entreprise d’un privé de la place spécialisée dans la sélection et la diffusion des semences de qualité pour répondre aux besoins des producteurs. M. Oua Saïdou s’est réjouit de cette initiative et a encouragé le promoteur à poursuivre cette action.

Mahamane Amadou/ONEP Dosso  

20 mai 2013
Publié le 20 mai 2013
Source : Sahel

{module 583}