mercredi, 03 juillet 2013 21:42

Zinder - Réunion annuelle des cadres de l’élevage et lancement de la campagne pastorale 2013-2014

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le directeur de cabinet du ministre de l’Elevage, M. Alhousseini Iktam a présidé le 29 juin 2013 à  Tesker dans la région de Zinder, le lancement officiel de la campagne pastorale 2013-2014. La cérémonie s’est déroulée dans la commune de Tesker, en présence du gouverneur de la région de Zinder, des autorités administratives et coutumières de la région, des cadres centraux du ministère de l’élevage, et de plusieurs invités.

C’était une grande fête comme on en connaît dans les milieux pastoraux. Ce lancement intervient deux (2) jours seulement après la réunion des cadres du ministère de l’Elevage tenue du 25 au 27 juin dernier à Zinder.

Les populations de la zone se sont fortement mobilisées pour donner un cachet solennel à la cérémonie. Plusieurs manifestations de réjouissance ont caractérisé l’évènement. A cette occasion, le directeur de cabinet du ministre de l’Elevage a rendu un vibrant hommage aux autorités administratives et coutumières ainsi qu’aux populations de la zone pour leur forte mobilisation. Cette mobilisation estime M. Alhousseini Iktam traduit, l’engagement et l’attachement des communautés pastorales aux idéaux des autorités de la 7ème République dont entre autres la lutte contre l’insécurité alimentaire, l’ignorance et l’analphabétisme, la restauration et la préservation de la sécurité  intérieure et extérieure, l’assainissement des finances publiques, la lutte contre l’impunité, bref la bonne gouvernance et la recherche d’un mieux être pour les populations.

Le directeur de cabinet du ministre de l’Elevage, de souligner que la renaissance de l’élevage recommande aux pouvoirs publics d’être plus attentifs aux préoccupations des éleveurs. D’où la tenue de cette manifestation à Tesker. Revenant sur la campagne pastorale écoulée, M. Alhousseini Iktam a indiqué  qu’elle s’est soldée par un bilan fourrager globalement excédentaire. Toutefois, il a souligné l’existence de quelques poches de déficits dans certaines zones notamment dans la région de Zinder. Mais précise-t-il ‘’le ministère de l’Elevage s’est pleinement investi pour assurer la sécurité alimentaire des éleveurs et de leur bétail à  travers l’élaboration et la mise en œuvre d’un ambitieux programme d’appui à la campagne pastorale’’.

Ce programme consistera à assurer l’approvisionnement régulier en intrants zootechniques, la réhabilitation et le fonçage des puits pastoraux dans les zones pourvues de pâturages, l’amélioration de la santé animale, la protection des pâturages contre les feux de brousse, la réalisation des marchés à  bétail et la construction des infrastructures de transformation et de conservation de produits animaux. Toutefois la mise en œuvre d’un tel programme requiert des données fiables et désagrégées jusqu’à l’échelle communale. C’est pourquoi, le directeur de cabinet du ministre de l’Elevage a demandé l’implication de tous les acteurs de l’élevage pour que les services techniques puissent disposer de données fiables.

En outre, M. Alhousseini Iktam a évoqué les dispositions déjà prises par le gouvernement pour assurer une bonne campagne 2013-2014. En effet, dit-il le ministère a déjà  pré positionné 4000 tonnes de luzerne et 6200 tonnes de son de blé et de tourteau. En plus de cela, le ministère s’est engagé dans un processus  de création d’une centrale d’approvisionnement en aliment bétail avec la mise en place d’un réseau de banques d’aliment pour bétail. Le directeur de cabinet du ministre de l’Elevage a par ailleurs souligné la nécessité  de garantir une quiétude sociale. Il a pour ce faire demandé  aux éleveurs et aux agriculteurs de promouvoir la culture de la paix, la solidarité et la fraternité, des vertus cardinales de notre peuple, indispensables pour asseoir les bases d’un développement socio-économique durable. ‘’Je demande aux autorités coutumières, gardiennes de nos traditions et de nos valeurs de multiplier les prières individuelles et collectives afin que Dieu descende sa grâce et sa miséricordes sur notre pays et nous gratifie d’un hivernage fécond’’ a-t-il conclu.

Il faut en outre rappeler que du 25 au 27 juin, dernier le directeur de cabinet du ministre avait présidé les travaux de la réunion annuelle des cadres de l’élevage à Zinder. A cette occasion, M. Alhousseini Iktam a rappelé la place stratégique qu’occupe l’élevage dans notre économie. Activité pourvoyeuse d’emplois, l’élevage fournit aussi des produits contribuant à  la sécurité alimentaire des ménages et constitue un moyen d’intensification des exploitations agricoles. ‘’C’est à juste titre que le Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou a, dès sa prise de fonction pris l’engagement d’insuffler une dynamique nouvelle pour son développement’’ a déclaré  M. Alhousseini Iktam.

La réunion annuelle des cadres de l’élevage est un espace de dialogue pour tous les acteurs de l’élevage. Elle leur permet d’évaluer les progrès réalisés, les ruptures opérées et apprécier la contribution de l’élevage au développement économique et social du pays et de dégager des perspectives pour le développement du secteur. Le thème de cette édition a porté sur ‘’Contribution de l’élevage à la mise en œuvre de l’Initiative 3N’’. A cette occasion, le directeur de cabinet du ministre de l’élevage a brossé la situation des efforts consentis tout au long des deux dernières années par le gouvernement. Ainsi plus de 200 inséminations ont été effectués, permettant d’obtenir plus de 20 produits métissés azawak-brune des alpes. En outre, l’on note la création de quelques 120 fermes d’élevage ; plus de 5000 ovins et 4000 bovins ont été placés pour l’embouche et plus de 90 unités modernes d’embouches ont été créées.

Dans le domaine du renforcement des capacités, le ministère a acquis et mis à la disposition de ses services quelque 36 véhicules, 143 motos, 50 ordinateurs fixes et 48 portables, 24 réfrigérateurs, 6 congélateurs à énergie solaire et 14 containers, 3 machines à glace et des groupes électrogènes. A cela, il faut ajouter la mise en place de 1800 kits ménages dans  toutes les régions, la construction de parcs de vaccination, la réalisation de pistes rurales, la finalisation de la mini laiterie de Gaya, la réalisation et la construction de marchés à bétail. Par ailleurs, le ministère envisage le recrutement de quelque 600 cadres et 100 auxiliaires.

l Siradji Sanda

03 juillet 2013
Publié le 3 juillet 2013
Source : 
Sahel

{module 583}