samedi, 13 juillet 2013 21:43

Formation des agents de l’agriculture de la région de Dosso : Les cadres techniques de la région outillés sur de nouvelles thématiques ayant trait au développement agricole

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Au terme de six jours de travaux, la session de formation des agents de l’agriculture de la région de Dosso a pris fin, mercredi dernier. Initiée par le Ministère de l’Agriculture avec l’appui de la coopération luxembourgeoise, à travers le programme d’appui au développement agricole durable dans la région de Dosso, cette formation s’inscrit dans le cadre du renforcement des capacités des agents de l’agriculture de la région de Dosso.

Au cours des travaux, les participants ont été outillés sur les thématiques ayant trait à la gestion de leur carrière, les politiques stratégiques nationales de développement agricole, l’exécution et le suivi évaluation des activités, l’utilisation des appareils de dernière génération, l’approche filière ainsi que la protection des végétaux.

 

Dans l’allocution qu’il a prononcée à  l’ouverture des travaux, le gouverneur de la région de Dosso, M. Amadou Babalé, a indiqué que cette rencontre est d’importance au moment où la sécurité alimentaire des populations reste et demeure la préoccupation des autorités de la 7ème République au premier rang desquels le Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, qui a fait le serment de mettre définitivement les Nigériens à l’abri de la famine. L’atteinte de cet objectif, a précisé le gouverneur de Dosso, est désormais fondée sur la mise en œuvre de l’initiative 3 N qui se traduira par une véritable révolution verte à la nigérienne.

Tout au long de son intervention, M. Amadou Babalé s’est longuement étendu sur les objectifs du programme d’appui au développement agricole durable dans la région de Dosso. Cette session de formation, a souligné le gouverneur de Dosso, intervient au moment où l’agriculture connait de profondes mutations en termes technologiques, économiques et dans un contexte marqué par de fortes variations et variabilités climatiques, et qu’elle doit véritablement jouer son rôle de moteur économique afin de rehausser sa contribution au PIB national qui est aujourd’hui estimé à 43%. Aussi, le gouverneur de Dosso a invité les participants à accorder une importance capitale à la formation.

Auparavant, le Directeur de la programmation au Ministère de l’Agriculture a situé cette rencontre dans le contexte de redynamisation des services de l’agriculture pour mieux assurer l’encadrement de nos vaillants producteurs pour un développement agricole durable.

Plusieurs recommandations ont sanctionné la fin des travaux de cette formation. C’est ainsi qu’à l’endroit du ministère, les agents de l’agriculture de la région de Dosso demandent d’immatriculer les véhicules rétrocédés par les projets à l’Etat, de prendre en charge les frais de déplacement des agents, de motiver les agents méritants. A l’endroit des autorités déconcentrées, de surseoir aux réquisitions pendant la campagne agricole, d’assurer l’entretien et la réparation des moyens de déplacement des agents. Les participants à la formation demandent en outre au projet NIG18 d’adapter un programme de formation sur la lutte biologique et un appui logistique et financier conséquents, de poursuivre le renforcement des capacités de tous les agents et de les doter en boites à  pharmacie. Par ailleurs, les agents de l’agriculture de la région de Dosso s’engagent résolument à s’investir pour la prise en compte de l’initiative 3 N.

Dans une motion de remerciements, les agents de l’agriculture de la région de Dosso remercient les  autorités administratives municipales, coutumières ainsi que toute la population de la commune de Dosso pour l’accueil plein de chaleur, d’hospitalité et de soins dont ils ont fait l’objet tout au long de leur séjour. Par ailleurs, les agents de l’agriculture de la région de Dosso ont félicité, dans une motion spéciale le ministre de l’agriculture et l’ont encouragé à mettre à la disposition des structures déconcentrées les moyens humains, matériels et financiers pour la mise en œuvre de l’initiative 3N et l’amélioration des conditions de vie des populations rurales du Niger de manière générale.

Procédant à la clôture de la formation, le Secrétaire général adjoint de la région de Dosso, M. Nafiou Mahamadou, a souligné que le renforcement de capacité opérationnelle des agents  est l’un des soucis majeurs des autorités régionales. M. Nafiou Mahamadou a remercié le Ministère de l’Agriculture qui a pris l’initiative d’organiser une telle rencontre. Le Secrétaire général adjoint de la région de Dosso n’a pas manqué d’adresser toutes ses reconnaissances aux partenaires techniques et financiers qui apportent leurs appuis à la région de Dosso.

   Auparavant, le Directeur des études et de la programmation et le Directeur des ressources humaines au Ministère de l’Agriculture ont longuement souligné l’importance de cette formation pour les bénéficiaires eux-mêmes et pour les producteurs ruraux qui tireront profit de leurs conseils techniques. En effet, ont-ils soutenu, avec cette formation, les agents de l’agriculture de Dosso, des agents dynamiques, seront prêts à faire face aux enjeux qui sont les leurs, notamment le suivi de l’action gouvernementale, la mise en œuvre de l’initiative 3 N ainsi que la conduite des actions qui sont développées dans le cadre du partenariat avec les partenaires techniques et financiers.

Pour sa part, le Directeur régional de l’Agriculture de Dosso, M. Alassane Issa, a indiqué que les résultats de la formation ont été atteints. Au sortir de cette formation, a- t- il dit, les agents de l’agriculture de la région de Dosso sont prêts à mettre en œuvre les programmes de l’I3N à travers lesquels les plus hautes autorités du pays ambitionnent de donner à  l’agriculture nigérienne toutes ses lettres de noblesse. 

Mahamane Amadou/ONEP Dosso  

13 juillet 2013
Publié le 12 juillet 2013
Source : Sahel Dimanche

{module 583}

 

Dernière modification le samedi, 13 juillet 2013 23:08