mardi, 03 septembre 2013 09:34

Visite du ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture sur les aménagements hydro-agricoles : Plus de 940 hectares endommagés sur les rizières de Liboré et de N’dounga

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Riziere LiboreSuite aux récentes inondations occasionnées par le débordement des eaux du fleuve, le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture M. Abdou Labo  a visité hier plusieurs aménagements hydro agricoles. Il s’agit pour lui de constater l’ampleur des dégâts enregistrés au niveau de ces aménagements hydro-agricoles et d’envisager les mesures à prendre pour sauver ceux qui ne sont encore touchés.

C’est ainsi qu’il s’est  successivement rendu sur les sites  de Saga sis au 4e Arrondissement de Niamey,  puis à Liboré  et N’Dounga dans le département de Kollo. Le ministre était accompagné  dans ce déplacement des cadres centraux de son département ministériel et ceux de la Direction générale de l’Office National des Aménagements Hydro-Agricoles (ONAHA).

 

En route pour Liboré, le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et la forte délégation qui l’accompagne se sont d’abord arrêtés sur le site des aménagements  hydro-agricoles de Saga. Sur place, ils ont trouvé les populations à pied d’œuvre pour sauver le site qui risque  d’être envahi si rien n’est fait. Elles sont appuyées matériellement dans cette tâche par l’ONAHA. Des travaux ont été entrepris pour colmater les brèches à  certains endroits de l’aménagement et maîtriser le débordement des eaux en vue de  mettre les producteurs à l’abri des dégâts.

Tirant les leçons des années antérieures l’ONAHA et le génie rural s’investissent pour  contrecarrer les menaces qui sont d’ailleurs perceptibles. Les responsables de l’ONAHA et du Génie rural, ainsi que les populations ont fourni d’amples explications au ministre relativement aux mesures prises pour sécuriser les aménagements hydro-agricole de Saga d’une superficie totale d’environ 290 hectares. Si, les aménagements de Saga sont épargnés par la furie des eaux du fleuve, la commune rurale de Liboré est quant à elle malheureusement touchée. On enregistre en effet, plus de 240 hectares submergés, avec des rizières totalement englouties. Les importants sacrifices consentis par les producteurs sont anéantis. Même constat  au niveau des aménagements de N’Dounga 1, 2 et 3 où environ 700 hectares sont  submergés.

Le ministre a indiqué qu’au niveau de N’Dounga 2, il y a le site de Sébéri d’environ 380 hectares qui peuvent également être sauvés. Aux termes de sa visite, le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture M. Abdou Labo a rappelé l’objectif de ce déplacement. Il s’agit principalement de constater de visu l’ampleur de la situation et  formuler des recommandations au gouvernement afin que des solutions rapides soient trouvées. Il a, à cet effet précisé que les populations de Liboré et N’Douga sont aussi touchées par les inondations. Le ministre d’Etat M. Abdou Labo a afin rassuré du soutien de l’Etat pour assister les populations sinistrées.

Laouali Souleymane

3 septembre 2013
Publié le 3 septembre 2013
Source :http://lesahel.org/

{module 583}

Dernière modification le mardi, 03 septembre 2013 09:58