lundi, 30 septembre 2013 08:23

Assainissement des banques céréalières à Tahoua : promouvoir le développement rural à travers l’initiative 3N

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Après le lancement national à Maradi, le 28 Février 2013, le cabinet du Premier ministre  a organisé  le jeudi 26 septembre dernier, à Tahoua, l’atelier régional d’information, de sensibilisation et de lancement des activités du groupe de travail ad’ hoc sur l’assainissement des banques céréalières dans l’Ader, l’Azawak et le Gobir. Les préfets des douze départements, les maires des 44 communes, les chefs coutumiers, les représentants des ONG et associations du développement rural, et les divers cadres de l’agriculture de la région de Tahoua ont  été conviés à cette  réunion.

Dans son allocution, le nouveau gouverneur de la région de Tahoua, M. Salifou Barmou, au nom des populations de Tahoua, a réitéré  au Président de la République et au Premier ministre leur gratitude pour l’attention toute particulière qu’ils attachent à la question du développement rural et pour leur engagement à promouvoir le développement rural à travers l’initiative ‘’3N’’.

Auparavant, M. Mahamane Goni Boulama, conseiller spécial à la primature, a aussi transmis le salut fraternel du Chef de l’Etat et celui du Premier ministre aux populations de la région de Tahoua.

Les deux orateurs ont tour à tour expliqué  à l’assistance que ‘’le Niger fait face, depuis plusieurs décennies, à une insécurité alimentaire résultant des mauvaises productions agricoles dues aux sécheresses, aux invasions acridiennes, aux inondations, aux vents de sable, etc… A titre illustratif, de 1966 à 2010, le Niger a connu six crises alimentaires majeures (1973-1974, 1984-1985, 1990-1991, 1996-1997,2004-2005 et 2009-2010). On constat que le Niger enregistre ainsi un déficit céréalier une année sur deux environ. C’est donc pour faire face à ce genre de situation que le gouvernement de la 7ème République a initié  l’initiative  3N, ‘’les Nigériens Nourrissent les Nigériens’’, axée sur le développement des cultures irriguées, l’intensification des cultures pluviales, la sécurisation de l’élevage, la prévention et la gestion des crises alimentaires  et des catastrophes, dont le développement des banques céréalières. Le Président Issoufou Mahamadou, dans son programme de la Renaissance du  Niger, a pris le ferme engagement, à travers la mise en œuvre de l’initiative ‘’3N’’ les Nigériens Nourrissent les Nigériens, que désormais sécheresse ne doit plus rimer avec famine au Niger.

Officiellement installé le 15 mars 2012, le groupe de travail ad’ hoc est chargé de faire l’état des lieux des banques céréalières existantes au Niger, d’évaluer leurs performances, de proposer des mesures de bonification pour les meilleures et d’assainir celles en difficulté ou en faillite.

Les facilitateurs ont par ailleurs indiqué aux participants que les mesures envisagées dans le cadre de l’initiative ‘’3N’’ se traduisent par la mise en place de kits communaux pour la sécurité alimentaire, comprenant une centrale d’approvisionnement en intrants et un magasin de stockage de céréales. Quant aux kits villageois pour la sécurité alimentaire, ils se composent d’une boutique d’intrants et d’une banque céréalière.

Dans tous les cas, l’engagement du Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, qui consiste à réaliser ‘’l’alliance de la liberté et du pain au Niger’’, repris dans la Déclaration de Politique Gnérale (DPG) du Premier ministre, nous rassure, ont-ils affirmé.

Ravic Mahamadou Mamoudou

ANP /ONEP TAHOUA

30 septembre 2013
Publié le 30 septembre 2013
Source : http://lesahel.org/

{module 583}