mardi, 10 décembre 2013 20:23

Télé-irrigation : Exploiter son système d’irrigation en restant chez soi

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Abdou Maman Kane 2Piloter et contrôler à distance le système d’irrigation d’une exploitation par le téléphone portable, tel est le but visé à travers la télé-irrigation, une initiative mise au point par Abdou Maman Kané. La télé-irrigation est définie comme étant un procédé de pilotage et de contrôle à distance du système d’irrigation d’une exploitation par le téléphone portable.


Tout est parti du constat fait par ce jeune nigérien issu du milieu rural. Dans ce milieu explique-t-il, « la vie se résume à un combat, au quotidien pour l’autosuffisance alimentaire, dans un contexte marqué par une pluviométrie aléatoire et de sécheresse récurrente ». Selon lui, l’agriculture irriguée et le maraîchage, qui sont pourtant les armes du combat contre ces phénomènes n’ont pas connu une évolution depuis la nuit du temps. L’agriculture est très peu mécanisée et le maraîchage fait encore recours aux techniques archaïques. « La ressource en eau n’est pas rationnellement exploitée et la crise énergétique renforce le contraste », a-t-il ajouté, avant d’évoquer d’autres ressources qui, une fois utilisées, peuvent concourir à redresser la barre.
Le Niger dispose d’un ensoleillement important. « Le soleil brille douze mois sur douze au Niger », a indiqué Abdou Maman Kané. A cette ressource, s’ajoutent la disponibilité des populations rurales et le développement fulgurant de la technologie de l’information, notamment le téléphone portable. « Avec ces atouts naturels et technologiques évidents, nous devons apporter des solutions durables à la problématique de la sécurité alimentaire au Niger », a-t-il précisé. Telles sont entre autres rasions qui ont amené ce jeune informaticien qui prépare actuellement son Master en Informatique Appliquée à la Gestion, à vouloir transformer le téléphone mobile en outil de production agricole. Car, après avoir mené une carrière qui consistait à apporter des solutions à des entreprises qui ont pourtant des moyens, « pourquoi ne pas développer des solutions à ceux qui n’en ont pas ? » S’est-il interrogé.

Des dérivés de la télé-irrigation pour changer la vie des maraîchers
La télé-irrigation est un procédé de pilotage et de contrôle à distance du système d’irrigation d’une exploitation par le téléphone portable. Son usage est simple et accessible aux usagers. Pour déclencher le système, il suffit de lancer un appel téléphonique en composant le numéro 142.
L’appel est acheminé par l’opérateur Orange Niger au serveur mutualisé, installé dans les locaux de la structure « Tech-Innov ». Il est ensuite dirigé vers le maraîcher qui a émis l’appel (200 francs seulement par appel). Le tout en moins d’une minute et voila le système d’irrigation déclenché. L’usager a le choix de programmer le temps que va durer l’irrigation. Un véritable Chef d’œuvre impressionnant qui mérite tous les soutiens possibles.  
Mais les recherches pour alléger les tâches aux maraîchers et partant, pour booster la production agricole de l’informaticien développeur de solutions ne s’arrêtent pas à la télé-irrigation. « Des recherchent continuent et nous avons développé le concept d’abreuvage automatique, la météo mobile qui permet de relever à distance et en un temps réel les données météorologiques de son terrain et le kiosque d’eau potable permettant de traiter par rayon Ultra Violet l’eau puisée à travers une caisse Ultra Violet pour la rendre potable à la consommation domestique ». Tels sont les trois concepts dérivés de la télé-irrigation », a indiqué Abdou Maman Kané.

Une demande croissante
Actuellement, une centaine de maraîchers utilisent la télé-irrigation au Niger. Son promoteur ajoute qu’actuellement, plusieurs demandes d’installations sont déposées à son bureau. Pour la campagne maraîchère de cette année, Abdou Maman Kané compte équiper environ 20 000 maraîchers en système de la télé-irrigation. Ce qui leur permettra de gagner en énergie et en temps afin de s’adonner à d’autres activités. L’usage de cette technique permettra, selon son promoteur, d’accroître la production agricole par l’augmentation d’espace irrigable, d’améliorer le revenu des usagers et une maîtrise de l’eau. Autre avantage a ajouté à cette technique, c’est l’usage productif du téléphone portable.  
A noter que la commercialisation du système de la télé-irrigation est placée sous le contrôle d’une structure nommée Tech-Innov SARL. Elle a pour principal partenaire l’opérateur Orange Niger.

Le projet de la télé-irrigation existe depuis plusieurs années. Mais il a fallu l’organisation du concours par Africa-Télécom en 2011, pour qu’il soit relevé en gagnant le premier prix de l’entreprenariat social en Afrique. L’invention est aujourd’hui protégée par un Brevet de l’organisation africaine de la propriété intellectuelle. Cette initiative mérite un soutien conséquent au profit non seulement de son inventeur, mais aussi et surtout aux usagers afin de leur rendre l’accès à cette technologie plus facile et promouvoir ainsi le maraîchage au Niger et au-delà l’agriculture nigérienne.
Sani Aboubacar

 

10 décembre 2013
Publié le 9 décembre 2013
Source : L'Evènement

{module 583}

 

Dernière modification le mardi, 10 décembre 2013 23:04