mardi, 31 décembre 2013 03:12

Mission d’évaluation de la campagne agro-sylvo-pastorale et hydraulique du ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement S’enquérir de l’état de mise en oeuvre de l’Initiative 3N

Évaluer cet élément
(0 Votes)

 En mission d’évaluation de la campagne agro-sylvo-pastorale et hydraulique, le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement a animé, des meetings populaires et effectué plusieurs visites dans les 13 communes de la région administrative de Tillabéri.

 

Au cours des rencontres avec les populations, le ministre Wassalké Boukari a abordé plusieurs questions de l’heure. La sécurité, le gouvernement d’union nationale, la motion de confiance, la stabilité politique et institutionnelle et la situation sociale sont les sujets sur lesquels le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement a entretenu l’assistance partout enthousiasmée et mobilisée. En ce qui concerne la sécurité, le ministre Wassalké Boukari a transmis les félicitations et encouragements du Président de la République, Chef de l’Etat aux Forces de Défense et de Sécurité, qui assurent avec professionnalisme la paix et la sécurité sur l’ensemble du pays.

Dans un langage clair, le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement a donné aux populations de la région de Tillabéry des informations et précisions sur le processus de la formation du gouvernement d’union nationale voulue par le Président de la République, Chef de l’Etat. La stabilité politique et la motion de confiance ont été largement évoquées au cours de ces meetings populaires.

Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement a beaucoup insisté sur la nécessité pour l’ensemble des Nigériens de se remettre résolument au travail au vu des perspectives heureuses qui s’offrent à notre pays sur le plan de son développement socio-économique. Les explications sur le Programme de Renaissance du Président de la République, Chef de l’Etat et ses déclinaisons à savoir le Plan de Developpement Economique et Social et l’Initiative 3N, ont beaucoup attiré l’attention des populations tout au long de ces échanges. Outre ces meetings populaires, le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement a effectué une série de visites.

Dans le département d’Abala, Wassalké Boukari et sa délégation se sont rendus sur le site abritant les refugiés venus du Mali. En prenant la parole, leur porte-parole a félicité et remercié le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement qui, malgré son calendrier chargé a tenu à visiter le camp installé et géré par le Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR). « Nous ne sommes pas des refugiés, nous sommes chez nous ici au Niger et nous souhaitons qu’au-delà du Niger et du Mali que toute l’Afrique soit unie » a-t-il dit. En prenant la parole devant les représentants des 14.000 refugiés de ce camp, Wassalké Boukari a tenu à rappeler les liens historiques et séculaires qui unissent le Niger et le Mali avant de se réjouir de leurs bonnes conditions de vie. A l’intérieur du site, le ministre et sa délégation ont visité la pépinière et le château d’eau qui a un débit de 15m3/h et 32 Bornes Fontaines. La mini Adduction d’Eau Potable du marché de bétail d’Abala confronté à un problème de générateur a également reçu la visite de la délégation ministérielle. Les services compétents ont été instruits pour installer dans les meilleurs délais un nouveau dispositif.

La Station Sahélienne Expérimentale de Toukounous dans le département de Filingué a constitué la deuxième visite du ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement dans la région de Tillabéri. Créé en 1931, ce centre d’une superficie de 4474 hectares pâturables et qui compte 5 grands parcs subdivisés en 30 parcelles avec 110 km linéaires de barbelés, a pour vocation principale la sélection et la diffusion du Zébu de race Azawak dans les élevages traditionnels. Au 15 décembre 2013, l’effectif du cheptel est de 700 têtes de bovins toutes catégories confondues et 06 Camelins.

Selon le responsable de la Station, la production moyenne journalière de la vache Azawak à Toukounous est de 5 à 15 litres en saison de pluie. L’âge au premier vêlage est de 36 à 38 mois, alors que l’intervalle entre vêlage est de 13 à 16 mois. Toujours dans le département de Filingué, la délégation ministérielle a visité la mini adduction d’eau potable de Fandou Mayaki dans la commune de Tondikandia.

Le dispositif de cet ouvrage dont la réhabilitation a été estimée à 36.700.040 FCFA, est composé d’un forage d’une profondeur totale de 114 m avec un débit de 12.616m3/h et d’un réservoir de 50m3 de 10m3/h de débit de pompage et 10 bornes fontaines. Le Chef de canton de Tondikandia et les représentants des populations ont remercié les autorités de la 7ème République pour avoir tenu leurs promesses de réhabiliter le château d’eau de Fandou Mayaki. Dans le département de Banibangou, le ministre Wassalké Boukari a visité les périmètres irrigués de Soumatt et de Banibangou exploités à plus de 90% par des femmes.

Au cours des échanges qu’il a eus avec les exploitants, le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement a relevé que les deux sites sont confrontés à un problème d’énergie électrique, d’eau et de clôture grillagée. M. Wassalké Boukari a esquissé plusieurs pistes pour soulager les exploitants de ces périmètres irrigués qui rentrent dans le cadre de l’Initiative 3N du Président de la République, Chef de l’Etat. Les mêmes problèmes ont été soulevés à la délégation ministérielle par les exploitants du périmètre irrigué de Liboré dans le département de Kollo et ceux de Pingona dans le département de Torodi. Enfin, le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement a remis, dans le cadre toujours de l’Initiative 3N du Président de la République, Chef de l’Etat, 3 motopompes à 3 groupements féminins de la commune rurale de Sakoira dans le département de Tillabéri.

Moustapha Alou 

 

31 décembre 2013
Publié le 31 décembre 2013
Source : http://lesahel.org/

{module 583}

 

Dernière modification le mardi, 31 décembre 2013 03:22