lundi, 17 février 2014 11:53

Cérémonie de lancement du programme rural « Innovation Net Work » : Encourager et accompagner les acteurs du secteur informel

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le lancement  officiel du programme rural «Innovation Net Work», a eu lieu, vendredi dernier, au  Haut commissariat à l’Initiative 3N. «Innovation Net Work» est une initiative d’International Investment Institution, dont l’objectif primordial est d’appuyer, d’encourager et d’accompagner les acteurs du secteur informel, qui constitue 80% des activités économiques de la population du Niger. C’est le Haut commissaire à l’Initiative 3N, Amadou  Allahouri  Diallo qui a présidé la cérémonie en présence du représentant de l’UEMOA et des partenaires financiers.


Dans un exposé présenté à l’assistance, le Directeur général de International Investment Institution, M. Kadri O Farouk, a de prime abord, relevé les missions assignées à son institution. Il s’agit entre autres  d’assurer l’émergence de micro industrie rurale, d’agroalimentaire économiquement viable et capable  de contribuer à la sécurité alimentaire, à la lutte contre la malnutrition et à l’insertion des jeunes du secteur privé, de renforcer les chaines de valeur des produits agricoles avec pour finalité des micro industries créées.


International Investment Institution se donne aussi comme objectifs, d’identifier des besoins et de stimuler la demande à partir des nouveaux produits conçus et des services et opportunités.  M. Kadri. O Farouk  a tout de même  précisé que l’innovation dont il est question à travers sa structure, ne doit pas faire changer le prix initial du produit. «Si avant, la tablette se vendait à 25 F, elle est sensée garder son prix intact même après la transformation. C’est pour cela que,  tout  un dispositif  est mis en place. Il consiste  en effet, à importer de l’extérieur des opportunités obsolètes à travers le monde et qui sont valables chez nous et de les intégrer dans le processus» a-t-il expliqué. «Nous nous efforçons de faire en sorte que les innovations soient équitablement partagées, disponibles et accessibles notamment en milieu rural » a conclu le directeur général de International Investment Institution.


En procédant au lancement de ce premier centre incubateur, le Haut commissaire à l’Initiative 3N, Amadou  Allahouri  Diallo, a indiqué  que les mesures et activités menées par ledit centre rentrent dans le cadre de l’I3N. «Nous nous réjouissions particulièrement  parce que pour l’I3N, la jeunesse constitue le fer  de lance  de sa mise en œuvre. Ce centre incubateur est  donc une opportunité pour attirer les jeunes vers l’agriculture, sa transformation, sa conservation  et sa commercialisation» dira M. Amadou  Allahouri  Diallo. Il a en outre, demandé l’appui et le soutien de tous ceux qui peuvent  apporter un coup de pouce à cette première initiative.  


Du reste,  Le haut commissaire à l’Initiative 3N a fondé l’espoir que d’autres jeunes vont emprunter cet exemple pour se lancer dans le secteur agricole, premier secteur pourvoyeur d’emplois au Niger. Pour joindre l’utile à l’agréable,   International Investment  Institution a  mis cette cérémonie à profit pour exposer les produits déjà innovés. Il faut  en somme relever que le centre incubateur du Niger œuvre dans les domaines prioritaires suivants : l’agriculture, l’agros- industrie et l’habitat.
Zeinabou Bissoundi

16 février 2014
Publié le 16 février 2014
Source : http://www.lesahel.org

{module 583}