lundi, 17 mars 2014 08:38

Réunion ordinaire du Comité Multisectoriel de pilotage du Programme stratégique 5 de l’Initiative 3N : Apprécier l’évolution de la mise en œuvre de l’initiative 3N et ses orientations stratégiques

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Progr Strat  3nLe Haut-commissaire à l’initiative 3N, M. Amadou Allahoury  Diallo, a présidé vendredi dernier, au Palais des Congrès de Niamey, la réunion ordinaire du comité multisectoriel de pilotage du programme stratégique 5. Le rôle de ce comité est d’apprécier l’évolution de la mise en œuvre de l’initiative 3N ; d’apprécier les orientations stratégiques et de donner son point de vue.

La rencontre s’est déroulée en présence du représentant résident du Système des Nations Unies, M. Fodé Ndiaye et ceux des autres partenaires au développement du Niger.

Cette réunion est une opportunité pour le Haut-commissariat à l’initiative 3N de faire le point sur l’état de mise en œuvre du plan d’investissement de l’initiative 3N notamment d’apprécier les dynamiques actuelles en cours et les nouvelles approches mises en œuvre. Il s’agit particulièrement d’informer les acteurs sur le plan d’accélération de la mise en œuvre de l’initiative 3N. Ainsi, ce plan d’accélération a été  élaboré pour améliorer l’efficacité de la mise en œuvre de cette initiative. En ouvrant les travaux de cette réunion, M. Amadou Allahoury Diallo a précisé que cette rencontre va permettre aux participants de mieux cerner les contraintes d’ordre procédural au niveau de la mobilisation de budget national, mais aussi des ressources des projets qui sont chargés d’appuyer l’initiative 3N et éventuellement de trouver les solutions qu’il faut pour permettre une mise en œuvre plus accélérée du plan d’investissement de l’initiative.

Par ailleurs, la réunion s’est planché sur une approche qui fait son petit chemin. Cette approche permet de faire une planification au niveau communal, car comme nous l’avons dit ‘’la porte d’entrée de l’initiative 3N, c’est les communes. Et c’est la première fois que nous avons vu les responsables au plus haut niveau des agences de développement descendre jusqu’aux communes pour travailler avec celles-ci sous la coordination de l’initiative 3N avec les acteurs régionaux et départementaux pour planifier les actions à mettre en œuvre pour l’année’’ a rappelé le Haut commissaire. En outre, cette réunion a aussi fait le point sur le projet REGIS-ER de l’USAID, dénommé Renforcement de la résilience et la croissance économique au Sahel. Elle a aussi permis de discuter sur le programme de gestion des risques agricoles et son plan d’action ; de parler du 11ème FED dans lequel il y a un axe qui concerne la résilience et la sécurité alimentaire et enfin d’évoquer la stratégie des Nations Unies pour le sahel.

Le représentant résident du système des Nations Unies M. Fodé Ndiaye  a indiqué au cours de cette rencontre que le comité de pilotage est une instance d’orientation du suivi de la mise en œuvre de l’initiative et de fait il doit donner les grandes lignes directrices sur la base de la vision exprimée au niveau du Haut-commissariat pour la mise en œuvre de l’initiative 3N. M. Fodé Ndiaye a en outre relevé les avancées majeures enregistrées par le comité depuis sa dernière réunion. Sur le terrain,  les planifications se sont déroulées dans 11 communes avec beaucoup d’engouement. Un autre point positif est incontestablement l’identification de l’ensemble des éléments permettant d’aider les acteurs à accélérer la mise en œuvre de l’initiative 3N. ‘’Il faut que cette rencontre soit une rencontre d’échanges sur ce qui nous permet de progresser et de permettre la mise en œuvre de cette initiative tant attendue par les populations nigériennes. Au nom de l’ensemble des agences du système des Nation Unies,  nous sommes disponibles et engagés aux côtés du Haut-commissariat pour une mise en œuvre efficiente de l’initiative 3N’’, a-t-il conclu.

 Hassane Daouda

 

17 mars 2014
Publié le 17 mars 2014
Source : http://lesahel.org/

{module 583}