mardi, 08 avril 2014 07:47

Le Président de la République parraine la cérémonie de réception de 1500 tracteurs : Pour moderniser l’agriculture et booster la production agricole

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Tracteurs Agro NigerLa mise en œuvre de l’Initiative 3N est entrée dans une phase de croisière avec la décision du gouvernement de mettre à la disposi- tion des producteurs ruraux nigériens 1500 tracteurs entièrement équipés de leurs accessoires d’ici 2015. La première phase concré- tisant cet engagement a commencé, en effet hier, par la réception d’une partie de ces engins agricoles tout terrain dotés de charrue, de pulvérisateur, de remorque à double essieux et de pièces de rechange.

 

e Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, a parrainé la cérémonie officielle qui a eu lieu en présence du ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture, M. Abdou Labo, des présidents des institutions de la République, des membres du gouvernement et du corps diploma- tique, du Haut commissaire à l’Initiative 3N, du gouverneur de la région administrative de Niamey, du maire central de la ville, du représentant de la société chinoise (DTE) partenaire de l’Etat du Niger dans cette œuvre louable, et de nombreux invités. L’acheminement effectif de ces mille cinq-cents tracteurs, qui seront répartis dans toutes les communes des 8 régions de notre pays, de la CAIMA et de l’ONAHA, accélérera ainsi la mise en œuvre de l’Initiative ‘’les Nigériens Nourrissent les Nigériens’’ du pro- gramme de la Renaissance du Président de la République dans son volet ‘’sécurité alimentaire’’. Ces tracteurs, d’une valeur de 32,7 mil- liards de CFA ont été subvention- nés à 50%. Ceux qui seront mis sur le marché seront ainsi vendus à la moitié de leur prix réel.

Le ministre d’Etat, ministre de l’Agri- culture, a indiqué que la cérémonie consacre la première phase, celle de la réception de ce premier lot 36 tracteurs sur l’ensemble des 1500 qui seront livrés d’ici l’année 2015. Pour M. Abdou Labo, la réception de ces matériels agricoles est la traduction en actes concrets de la volonté du Chef de l’Etat de soutenir les producteurs ruraux dans la modernisation de leurs outils de travail pour booster la production agricole. Leur acquisition permettra également la mise en œuvre effective de l’initiative 3N, a-t-il affirmé tout en ajoutant que les bénéficiaires sont d’abord les producteurs et leurs organisations, et les communes en second lieu.

Parlant de la répartition, le ministre a indiqué que 1300 tracteurs seront mis à la disposition des communes, 100 à la Centrale d’Approvisionnement en Intrants et Matériels Agricoles (CAIMA), et les 100 autres restants à l’Office National des Aménagements Hydro Agricoles (ONAHA). En moblisant la somme de 32,7 milliards de francs CFA, le gouvernement montre toute l’importance qu’accorde le Président Issoufou Mahamadou au développement du secteur rural et à la question de la sécurité alimentaire. Chaque tracteur, qui coûte 21,8 millions de francs CFA, est
subventionné à 10,9 millions soit 50% net de son prix normal. Les matériels seront disponibles dans les succursales à Maradi, Niamey, Tahoua et Zinder. Le ministre a souligné que la subvention couvre également le renforcement des capacités des utilisateurs de tracteur. En effet, la réception des tracteurs sera suivie de la formation de 1500 opérateurs et de 300 maintenanciers.

Pour le ministre Abdou Labo, l’acquisition des engins, outre l’objectif qui lui est assigné, a aussi l’avantage de créer de l’emploi aux jeunes Nigériens, la question de l’emploi étant elle aussi un axe prioritaire du Programme du Président de la République. Le ministre de l’Agriculture, au nom des ac-teurs ruraux, a exprimé ses remerciements au Président de la République et au Premier ministre pour cet appui inestimable et leur engagement sans cesse renouvelé en faveur du développement rural dans l’objectif d’une amélioration significative de la productivité.
Le ministre d’Etat a détaillé par la suite le calendrier chronologique de réception de l’ensemble des 1500 tracteurs. Ainsi, 164 tracteurs sont attendus le 24 avril, 400 en juin, 400 en septembre et 500 seront livrés en mars 2015, au plus tard. Les tracteurs seront placés sous la responsabilité d’un comité de gestion à travers les instances de la Maison du Paysan, premier pro- gramme du plan d’accélération de la mise en œuvre de l’Initiative 3N. Le comité de gestion travaillera de concert avec la CAIMA pour leur utilisation judicieuse, efficiente et transparente pour accomplir la mission consistant à la définition des conditions d’utilisation et de la répartition équitable au niveau des communes qui sont les portes d’entrée de l’Initiative 3N.
lZabeirou Moussa

 

8 avril 2014
Publié le 08 avril 2014
Source : http://www.lesahel.org

{module 583}

 

 

Dernière modification le mardi, 08 avril 2014 08:23