Sanef 2018

vendredi, 27 juin 2014 05:20

Situation de la campagne agricole 2014 : 4.895 villages ont semé sur les 12.200 villages agricoles du pays

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Agro campagne 2014Les paysans de notre pays  renouent petit à petit avec les activités champêtres avec l’installation progressive de la campagne agricole 2014. Selon le Bulletin Décadaire de la Direction des Statistiques du Ministère de l’Agriculture, à la 1ère  décade du mois de juin 2014,  sur les 12.200 villages agricoles que compte le Niger, 4895 ont effectué leurs semis, soit 40%.

A la même période en 2013, seulement 20% des villages agricoles ont semé. Néanmoins, des périodes de sècheresse plus ou moins longues ont été observées au cours de cette décade dans plusieurs localités des régions de Diffa, Dosso, Tahoua, Tillabéry, Maradi et Zinder.


La situation pluviométrique à la première décade de juin a été marquée par des pluies de faible intensité à modérées qui ont concerné l’ensemble des régions du pays. En effet, le cumul décadaire le plus important est de 87,7 mm en 3 jours  enregistré à Tibiri dans la région de Dosso et le minimum de la décade est de 1,5 mm à Taboye. Le cumul pluviométrique saisonnier le plus important est de 227,3 mm enregistrés en 10 jours à Dioundiou (région de Dosso).Comparés à l’année 2013 et à la même période, 60% des postes pluviométriques suivis sont excédentaires.


Concernant la situation phénologique, la même source précise que les stades de développement des cultures de mil varient de la levée au tallage observé dans les régions de Dosso, Maradi, Tahoua et Tillabéry. Le stade dominant est la levée. Cependant, un début de montaison est observé sur le mil dans le département de Gaya. Le sorgho est au stade de levée. Quant à la situation phytosanitaire, elle est globalement calme en dehors des attaques de sauteriaux sur 300 ha de mil au stade de levée à Wainaram dans la région de Zinder. Toutefois, des phénomènes exceptionnels sont observés. Ainsi, des périodes de sècheresse de plus 10 jours ont été constatées au cours de la première décade de juin ayant entrainé le flétrissement des pertes de semis enregistrées dans beaucoup de localités des régions de Diffa, Dosso , Maradi,  Tahoua, Tillabéry et Zinder. A cela s’ajoute des vents de sable observés au cours de la décade.


Pendant ce temps, on remarque que les prix des céréales  sur les marchés sont en baisse comparativement à l’année précédente. Les marchés sont régulièrement approvisionnés et l’opération de vente des céréales à prix modéré se poursuit dans les différentes localités du pays. Le bulletin décadaire du mois de juin 2014 a donné des détails par rapport au nombre de villages, par région, ayant semé à la 1ère décade de juin. Dans la région d’Agadez, aucun des 254 villages agricoles n’a semé. Cette situation s’explique du  fait que la région se trouve dans la bande désertique du pays où les pluies sont rares. Par contre, la Direction des Statistiques du Ministère de l’Agriculture a relevé que 42 villages ont semé sur 606 à Diffa ; 1348 villages sur 1722 à Dosso;  842 villages sur  2604 à Maradi ;  1015 villages  sur 1603 à Tahoua ;  992 villages  sur 1999 à Tillabéri; 622 villages sur 3378 villages à Zinder ; et 34 villages sur 34 à Niamey. Donc, à la première décade de juin 2014, sur un total de 12.200 villages agricoles, 4895 ont pu effectuer les semis, soit un taux de 40%.

Hassane Daouda

27 juin 2014
Publié le 27 juin 2014
Source : Le Sahel
{module 583}

Dernière modification le vendredi, 27 juin 2014 06:09