jeudi, 03 juillet 2014 07:46

Tillabéri/Forum sur la coexistence pacifique entre les acteurs du monde rural à Chical : Pour une meilleure réglementation de la circulation du bétail

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Un forum sur la coexistence pacifique entre les acteurs du monde rural que sont les agriculteurs et les éleveurs a regroupé, le vendredi 27 juin dernier au village de Chical (département de Filingué), plusieurs acteurs des communes de Filingué du Kourfeye Centre, d’Abala et de Sanam. L’internationalisation des textes réglementant la circulation du bétail et  droit au pâturage était au centre de ce forum.


Placé sous le thème « internalisation des textes réglementant la circulation du bétail et droit au pâturage pour une cohabitation pacifique et organisé par le projet « appui à la préservation de la paix et de la sécurité à travers la création d’opportunité d’emploi pour les jeunes et femmes urbains et ruraux », ce forum a regroupé différents acteurs  du monde rural. Il a été le cadre idéal d’échange et de partage entre les participants, mais il a aussi permis de réfléchir sur les actions à entreprendre pour créer les conditions d’une exploitation rationnelle et durable des ressources naturelles disponibles.


Ce forum a en outre  contribué à l’instauration d’un climat de paix et de quiétude pour la bonne marche des activités rurales. Dans ses mots de bienvenue, le Maire de la commune rurale de Kourfeye centre s’est réjouit de la tenue de ce forum car, a précisé M. Laouali Zarwaini Kolinga, ce forum concourt significativement à la coexistence pacifique entre les acteurs du monde rural au niveau de leurs communes respectives.


En procédant à l’ouverture du forum, le Préfet du département de Filingué a tout d’abord salué cette initiative du projet. Les conclusions issues de ce forum, dira M. Morou Hassan permettrons sans nul doute d’atteindre le résultat 2 du projet notamment le renforcement des mécanismes et instruments de prévention et gestion des crises et des conflits sociaux.


 Le Préfet du département de Filingué a affirmé pour sa part que ce forum cadre parfaitement avec les objectifs prônés par les autorités de la 7ème République avec à leur tête, le Président de la République, Chef de l’Etat, Elhadj Issoufou Mahamadou, qui fait des questions du secteur rural son cheval de bataille. Intervenant quant à elle, le chef du projet Mme Bilkassoum Salamatou a saisi l’occasion pour succinctement présenter le projet qui est financé par l’Union Européenne à travers OXFAM. Il est mis en œuvre par AREN (Association pour la Redynamisation de l’Elevage au Niger ». la vision stratégique de AREN est celle « d’un mode où les éleveurs pasteurs sont respectés comme tous les autres citoyens, leur contribution à l’économie nationale est reconnue et soutenue, leur activité est sécurisé ».


Mme Bilkassoum Salamatou  a également rappelé que le projet s’inscrit dans le cadre d’un programme plus large dénommé instrument de stabilité dans la lancée de la stratégie de l’Union Européenne pour la sécurité et le développement au sahel et s’intègre dans les politiques et stratégies de développement tels que le PDES et l’I3N. Mme Bilkassoum Salamatou  a par ailleurs souligné que la gestion des ressources naturelles et pastorales au Niger constitue une préoccupation majeure pour la réalisation des activités rurales.


Gageons que les résultats issus de ce forum puissent concourir considérablement à renforcer les mécanismes et instruments de prévention et gestion des crises et des conflits sociaux. 

 
Zakari Mamane, ORTN-ONEP Tillabéri

03 juillet 2014
Publié le 03 juillet 2014
Source : Le Sahel
{module 583}