mardi, 04 novembre 2014 21:27

Mission de pré-évaluation de la campagne agro-sylvo pastorale par la Ministre de la Population dans le 4ème Arrondissement communal de Niamey : Evaluation des actions et propositions aux préoccupations des populations

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Après les arrondissements communaux Niamey I, II, et III, la ministre de la Population, de la Promotion de la Femme, de la Protection de l’Enfant, Mme Maikibi Kadidiatou Dandobi a poursuivi lundi sa mission de pré-évaluation de la campagne agro-sylvo pastorale au niveau de l'arrondissement communal Niamey IV. Elle était accompagnée dans ce déplacement par le gouverneur de la région de Niamey, le Président de Conseil de Ville de Niamey et le maire du 4ème arrondissement communal.

La délégation comprend aussi les techniciens des différents services notamment ceux des Eaux et Forêts, de l’Elevage, de l’hydraulique, de la Santé et de l’éducation, qui se sont mis à la disposition des populations, dans l’optique d’apporter des éléments de réponse aux différentes préoccupations soulevées.
La première étape de cette série de visites dans l’arrondissement communal Niamey IV, a été l’aménagement hydraulique de Saga, où 22 femmes constituées en coopérative ont produit environ 5000 tonnes de riz en deux campagnes de production. Ce qui leur a procuré un bénéfice brut avoisinant les 27 millions de francs. A ce niveau, les membres de la coopérative ont fait part à la ministre de la nécessité de mettre à leur disposition une machine à décortiquer, en vue de traiter eux mêmes leur riz. Tel que réitéré lors des précédentes étapes, la ministre de la Population, de la Promotion de la Femme, de la Protection de l’Enfant, a rassuré les populations exerçant des activités génératrices de revenu, que l’Etat analysera et apportera son maximum pour soutenir les efforts des paysans. «Cependant, dans la conjoncture actuelle, il est aujourd’hui nécessaire que vos coopératives puissent avoir recours à l’épargne. Cette alternative vous fournira des
perspectives d’acquérir un financement auprès des banques, pour réparer vos matériels défectueux, ou pour acheter des mécaniques entrant dans la chaine de production et de transformation de vos diverses productions» a suggéré Dr Makibi Kadidiatou Dandobi. Ce même constat a été soutenu auprès des exploitants des forages.
Dans le même ordre d’idée, au niveau de la localité de Tchingal Bagou, le président de cette localité a affirmé à la délégation ministérielle que leur coopérative, qui compte 117 femmes a débuté ses activités sur la base de cotisations. Soutenus par le PNUD, le VRACS, la JICA et la Coopération Japonaise, les membres de la Coopérative de Tchingal Bagou atteste exploiter 700 hectares de terre. Ainsi, grâce aux formations et soutien fournis par l’Etat et ses divers partenaires ils gagnent correctement leurs pains, ce, même si la production hivernale est déficitaire. Ladite coopérative déclare que les revenus  relatifs à la location notamment de motopompes et de charrettes, ne leur permet pas d’acquérir des forages pour substituer les 400 trous qu’elles ont creusé au niveau des mares pour irriguer leurs cultures. A ce titre, les techniciens ont rassuré les membres de la Coopérative de Tchingal Bagou que l’arrondissement communal Niamey IV bénéficiera très prochainement de 12 forages.
A l’étape de Gorou Kaina Garèyedo, Mme Maikibi Kadidiatou Dandobi, a constaté l’effectivité de l’octroi du broyeur pour aliments de bétail, ainsi que la mise à disposition des kits-ménagers, constitués de moutons et de chèvres, attribués aux femmes qui n’en disposent pas. Au terme de ces visites dans le 4ème arrondissement, un meeting a été organisé par les populations de Bossey Bangou. Dans le même élan, que lors des précédentes sorties, la délégation ministérielle a sensibilisé les populations sur les questions de la sécurisation des biens et des personnes et sur l’importance du lavage des mains au savon, avant de remettre deux kits à cet effet, ainsi que du lait aux élèves. Il est ressorti de ce meeting comme lors de toutes les étapes que les besoins notamment en engrais, en semences, en médicaments et nutriments pour bétail ont été comblés par l’Etat et ses partenaires. Du reste, les producteurs ont exposé à la ministre de la Population, un échantillon de leur production (en tomates, carottes, haricots et du poisson). Les populations visitées ont saisi l’occasion pour adresser leurs vifs remerciements et une énorme gratitude au Chef de l’Etat SE Issoufou Mahamadou et au gouvernement. D’un point de vue général, les communautés de l’arrondissement communal Niamey IV ont, exprimé singulièrement des besoins en centres de santé, ainsi que le bitumage des routes, l’électrification et  la réalisation d’adductions d’eau potable.  
Cette mission a aussi permis à la délégation ministérielle de visiter le magasin   d’aliments pour bétail financé sur fond  propre de l’Etat, avec une capacité de 150 tonnes, ainsi que les quelque 7000 tonnes de riz, de maïs, de mil et de niébé au niveau de l’entrepôt de l’OPVN.  Lors du point de presse qu’elle a tenu dans les     locaux de la Commune Niamey IV, la   Ministre de la Population, de la Promotion de la Femme, de la Protection de l’Enfant a attiré l’attention des populations quant au lotissement des terres agricoles, ainsi que le danger que représente un système de lotissement sans prévision d’espace pour la construction de case de santé, d’école, d’espaces industriels, des airs de jeu. Par ailleurs, M. Soumana Hamani Sadissou, chef traditionnelle du 4ème arrondissement a partagé son souci realtivement au mariage des jeunes filles dès l’âge de 12. A cet effet Mme Maikibi Kadidiatou Dandobi lui a attesté sa volonté de travailler dans un cadre partenarial sur cette problématique. Notons enfin que M. Soumana Hamani Sadissou a offert au nom des chefs traditionnels du Niger, du matériel médical d’une valeur de 4.360.000 FCFA pour renforcer le plateau technique de la case de santé du village.

Samira Sabou (Stagiaire)

 

05 novembre 2014
Source : Le Sahel