mercredi, 04 mars 2015 02:07

Ouverture du Salon de l’agriculture, de l’hydraulique, de l’environnement et de l’élevage (SAHEL-Niger 2015) : A la découverte des richesses du monde rural et de l’ingéniosité de nos producteurs

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Sahel Niger 2015Après une première édition 2014 organisée avec succès,  le salon de l’agriculture, de l’hydraulique, de l’environnement  et de l’élevage SAHEL-Niger  ouvre à nouveau ses portes pour l’édition 2015. Le  lancement de cette édition, s’est déroulé hier au Palais du 29 Juillet de Niamey. Jusqu’au 8 mars, les producteurs nigériens et non nigériens seront à l’honneur.

Les visiteurs quant à eux auront droit à des  expositions-ventes des produits, des concours, des conférences thématiques et des rencontres d’affaires.  Le thème retenu cette année est : « valorisation des produits agro-sylvo-pastoraux et halieutiques locaux ». C’est le premier ministre, Chef du Gouvernement qui a présidé la cérémonie officielle d’ouverture de ce salon placé sous le haut patronage du Président de la République Issoufou Mahamadou. (Lire l’intégralité du discours prononcé par le Premier ministre, SE. Brigi Rafini)

Il y avait à cette occasion, les présidents des institutions de la République, des membres du gouvernement, du corps diplomatique. Désormais institué pour se tenir chaque année, le SAHEL Niger se veut le plus important évènement qui rassemble les acteurs du  monde rural du Niger. L’édition 2015 a enregistré la participation de plusieurs pays de la sous-région, une participation qui donne ainsi une envergure internationale au SAHEL Niger dès sa deuxième édition. La cérémonie d’ouverture du SAHEL Niger 2015 a débuté par une Fatiha dite pour un bon déroulement de l’évènement suivie de l’hymne du SAHEL Niger, du discours de bienvenue du gouverneur de la région hôte du salon de Niamey, M. Hamidou Garba.  Le responsable de la région a souhaité un bon déroulement au SAHEL Niger avant d’exprimer la reconnaissance et le remerciement de la population de Niamey  aux autorités pour le choix de sa région et pour l’attention particulière accordée au secteur rural dont l’Initiative 3N constitue l’illustration parfaite. M. Hamidou Garba a déclaré que l’agriculture et l’élevage qui constituent les mamelles de l’économie nigérienne sont en pleine modernisation ajoutant que les exposants venant de toutes les huit (8) régions du Niger sont là pour le prouver à l’occasion de ce salon qui permettra aux visiteurs d’apprécier la richesse agricole du Niger et connaitre l’ingéniosité du producteur nigérien.

Le président du réseau national des chambres d’agriculture du Niger RECA a rendu hommage au Premier ministre et son gouvernement  ainsi que la reconnaissance et les remerciements des producteurs agricoles nigériens pour avoir accepté et fait honneur de présider le lancement du SAHEL-Niger 2015. Qualifiant l’évènement de vitrine de la mise en œuvre de l’Initiative 3N,  M. Salifou Mahaman a indiqué que le RECA et les organisations des producteurs  s’investissent pour que le salon soit un moment fort d’échanges, de partage et de réflexion sur l’agriculture, l’hydraulique, l’élevage et l’environnement du Niger.

Parlant de l’initiative 3N, il a dit que dans sa phase d’accélération 2014-2015, elle  va offrir une opportunité de bien être économique et social  à 35000 jeunes arrivés sur le marché de l’emploi.   M. Salifou a affirmé le soutien de la profession à l’initiative 3N au « regard des opportunités qu’elle offre aux différents maillons de la production ». Il a saisi l’occasion pour demander l’appui financier aux chambres d’agriculture et leur réseau, l’adoption et le soutien par l’Etat d’un mécanisme adapté de financement aux exploitants, le renforcement du conseil agricole et la reconnaissance du métier d’agriculteur, d’éleveur, de pêcheur à l’instar des autres professions.
Le président du RECA a souligné que l’agriculture et l’élevage ont changé et que les paysans doivent aussi se conformer à ce changement. Les crises alimentaires et financières, les changements climatiques et le nouvel ordre mondial recommandent a-t-il dit aux producteurs nigériens de réfléchir pour une agriculture familiale nourricière de son peuple, porteuse de revenus pour l’économie du pays.

Après la cérémonie d’ouverture du salon, le Premier ministre a visité les exposants au niveau des stands. M Brigi Rafini a saisi l’occasion pour encourager les producteurs et leur réitérer le soutien du gouvernement.

Zabeirou Moussa
 

«Je formule les vœux ardents pour que lors de ce salon, les résultats obtenus au cours des quatre années de mise en œuvre de l’initiative 3N soient partagés et internalisés par les participants », déclare le Premier ministre, SE. Brigi Rafini 


« Mesdames et Messieurs ;
Chers invités ;
Il y’a un an se tenait la première édition du Salon de l’Agriculture, de l’Elevage, de l’Hydraulique et de l’Environnement (SAHEL-Niger). Ce Salon est réputé être un des plus grands évènements dont la vocation est destinée à appuyer le monde rural
L’édition 2014 organisée par le Réseau National des Chambres d’Agriculture du Niger en collaboration avec les Ministères concernés et le Haut Commissariat à l’initiative 3N, a vu la participation des exposants venus des différentes régions de notre pays et des délégations des pays amis. Ce sont au total 345 stands qui ont été ouverts ayant enregistrés un taux de vente de 80% des produits exposés.

Mesdames et Messieurs ;
Honorables invités ;
Les résultats éclatants auxquels nous sommes parvenus à cette première édition nous ont confortés dans notre volonté de faire de ce Salon un événement national voire sous régional. En effet, outre l’ouverture sur le monde extérieur, ce salon a été l’occasion de démontrer la richesse de l’Agriculture nigérienne et l’ingéniosité de nos producteurs. C’est donc fort des résultats encourageants enregistrés à l’occasion de cette édition que le Gouvernement, sur instruction du Président de la République, a institutionnalisé cette manifestation pour se tenir au premier trimestre de chaque année.

Mesdames et Messieurs ;
Honorables invités ;
Placée sous le thème : « Valorisation des produits Agro-sylvo-pastoraux et halieutiques locaux», cette deuxième édition sera l’occasion pour les participants d’échanger sur la mise en œuvre des chaînes de valeur des produits Agro-sylvo-pastoraux et halieutiques locaux à travers l’exposition de nouvelles technologies de transformation, de conditionnement, de conservation, de distribution et de commercialisation.

Mesdames et Messieurs ;
Honorables invités ;
Rappelez-vous qu’à l’occasion du 56è anniversaire de la République, dans son message à la nation,  le Président de la République disais, je cite « la mentalité dominante dans notre pays est celle d’une société d’autoconsommation, d’une société de subsistance. Cette mentalité ne correspond pas au stade de développement auquel nous souhaitons hisser notre pays, celui d’une économie marchande en voie de développement, celui d’un pays à revenus intermédiaires. Voire d’une économie émergente ».

Au regard de ce constat et du thème de la présente édition, « Valorisation des produits Agro-sylvo-pastoraux et halieutiques locaux», il me parait opportun de rompre avec cette agriculture essentiellement de subsistance, caractérisée par de faibles rendements et de produits de faible compétitivité au profit d’une agriculture moderne, pourvoyeuse d’emploi et de devises. A cet effet, le Gouvernement œuvre à la création des conditions devant permettre aux organisations des producteurs, aux services d’appui conseil, aux Instituts de recherches, aux équipementiers, aux décideurs à tous les niveaux d’unir leurs savoirs faire et de mettre un accent particulier sur le développement des cultures irriguées, sur l’intensification des cultures pluviales, la modernisation de l’élevage, la prévention et la gestion des crises alimentaires et l’atténuation des effets des catastrophes naturelles.

Mesdames et Messieurs ;
Honorables invités ;
Cependant, cette transition vers une agriculture de rente ne doit pas faire oublier les exploitations familiales, capables d’opérer un changement de mentalité permettant l’exploitation concomitante des cultures vivrières aptes à couvrir les besoins alimentaires des ménages et des cultures de rente répondant au besoin du marché et en procurant aux producteurs des ressources financières substantielles.  

Pour ce faire, les exploitations familiales se doivent d’adopter des innovations technologiques leur permettant de se protéger contre les aléas climatiques et développer un savoir faire managérial pour s’adapter aux variations d’un environnement socio-économique versatile. C’est dans cette optique que, dans le Programme de Renaissance pour le Niger, le Président de la République a initié l’Initiative 3N « les Nigériens Nourrissent les Nigériens ». Cette Initiative se doit à terme de permettre à notre pays d’être autosuffisant sur le plan alimentaire.

Mesdames et Messieurs ;
Honorables invités ;
Dans le  Programme de Renaissance du Niger, la Valorisation des produits forestiers ligneux et non ligneux» et la «Transformation et commercialisation des produits» occupent une place privilégiée et mettent l’accent sur la promotion de l’emploi et de la croissance économique dans le secteur rural, afin de traduire dans les faits notre souhait pour une transition d’une économie essentiellement de subsistance vers une économie mixte, porteuse de progrès. Aussi, la composante « Maison du Paysan » initiée à travers le plan d’accélération de la mise en œuvre de l’initiative 3N est une bonne opportunité pour les exploitations familiales pour la concrétisation de cette transition que j’annonçais tantôt.

Mesdames  et Messieurs ;
Honorables invités ;
La Maison du Paysan est un ensemble de services intégrés, un centre multifonctionnel de proximité devant servir aussi bien pour la vente des intrants agricoles et zootechniques mais également pour  l’information, la formation et l’éducation des producteurs.
Notre objectif à travers sa création est de promouvoir une véritable révolution agricole dont la finalité est de favoriser, pour chaque filière agricole existante ou à introduire, l’émergence de chaînes de valeurs permettant aux exploitations familiales de transformer sur place, les produits bruts en produits finis, prêts à la consommation locale et à l’exportation avec pour finalité le cheminement de notre pays vers l’industrie agroalimentaire.

Mesdames et Messieurs ;
Honorables invités ;
Outre des expositions-ventes des produits, des concours, des conférences débats sur plusieurs thématiques, la nouveauté introduite cette année est la rencontre d’affaires. En effet, une journée a été retenue au cours de laquelle les acteurs et professionnels du secteur rural vont se retrouver pour échanger et nouer des contrats.

Je formule les vœux ardents pour que lors de ce salon, les résultats obtenus au cours des quatre années de mise en œuvre de l’initiative 3N soient partagés et internalisés par les participants. Je reste convaincu qu’au regard de la présence massive des participants, du niveau et de la qualité des produits exposés, la présente édition sera également un succès.

Mesdames et Messieurs ;
Honorables invités ;
Je voudrais pour terminer, renouveler mes vifs remerciements à tous les partenaires techniques et financiers pour les multiples efforts qu’ils déploient pour appuyer le Gouvernement dans la recherche du bien être des laborieuses populations nigériennes. Mes remerciements vont également à toutes les délégations des pays frères et amis présentes, aux membres du comité national d’organisation, aux partenaires au développement ainsi qu’aux personnes physiques ou morales qui soutiennent le Réseau National des Chambres d’Agriculture du Niger par leur contribution pour la bonne organisation de cette manifestation.

J’invite enfin la population de la région de Niamey à soutenir nos vaillants producteurs en venant massivement découvrir les produits exposés et en participant aux différentes manifestations prévues.

Sur ce, je déclare ouverte, la deuxième édition du Salon de l’Agriculture, de l’Hydraulique, de l’Environnement et de l’Elevage du Niger, SAHEL NIGER.  

Je vous remercie de votre aimable attention.

 

Onep

 

04 mars 2015
Source : http://lesahel.org/

 

Dernière modification le mercredi, 04 mars 2015 02:44