mercredi, 22 juillet 2015 04:12

Lancement, hier, de la mission de suivi de l’installation de la Campagne Agro-Sylvo-Pastorale au titre de la Campagne 2015 : Etat des lieux sur la situation de la campagne et échanges avec les populations sur plusieurs thèmes

Évaluer cet élément
(0 Votes)

La ministre de la Population, de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant, Dr Maïkibi Kadidiatou Dandobi, a entamé, depuis hier, la mission  de suivi de l’installation de la Campagne Agro-Sylvo-Pastorale au titre de la campagne 2015.

La cérémonie du lancement s’est déroulée, hier matin dans la salle de réunion du gouvernorat de la région de Niamey, en présence du Gouverneur, M. Hamidou Garba, du maire président du Conseil de Ville de Niamey, M. Assane Seydou, des cadres centraux et régionaux ainsi que des maires des arrondissements communaux de Niamey, des chefs religieux et coutumiers et des invités.
Au cours de la réunion du lancement de la mission  qu’elle a présidée dans la salle de réunion du gouvernorat de la région de Niamey, la ministre de la Population, de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant, Dr Maïkibi Kadidiatou Dandobi, a d’abord évoqué les principaux objectifs de sa mission. Concernant le premier objectif, il consiste à s’entretenir avec les populations de la région de Niamey sur l’installation de la campagne agro-sylvo-pastorale et hydraulique  en faisant le point sur la situation agricole ; les points d’eau ; le reboisement ; la récupération des terres ; la fixation des dunes ; les épisodes des sécheresses et des inondations.
Dans chacun de ces domaines, il sera demandé aux techniciens avec l’appui  des cadres, où il y a lieu de faire la situation et d’édifier les populations avec des termes simples  et clairs. Pour ce qui est du second objectif, il permet d’échanger avec les populations sur les programmes d’urgence de septembre 2015 à juin 2016, notamment la diversification des cultures irriguées et l’appui à la campagne pastorale. Enfin, pour le troisième objectif, il s’agit d’échanger avec les populations toutes catégories confondues sur les questions sociopolitiques et économiques de l’heure notamment les questions liées à la sécurité nationale, au recensement  pour l’élaboration du fichier électoral et aux différents chantiers en cours d’exécution.
Dans son mot  introductif, la ministre de la Population, de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant Dr Maïkibi Kadidiatou Dandobi a indiqué qu’au regard  de l’installation tardive des pluies qui marquent la campagne agro-sylvo-pastorale et hydraulique 2015, le gouvernement a décidé de dépêcher des missions ministérielles de suivi afin d’apprécier avec l’ensemble des acteurs qui sont les paysans, les cadres et les techniciens, les autorités  administratives, communales, religieuses et coutumières l’état d’avancement de l’installation de la campagne 2015.
La ministre a également rappelé que cette mission s’inscrit dans le cadre des missions ministérielles initiées par le gouvernement sur instruction du Président de la République, Chef de l’Etat. Sur un tout autre plan, elle a noté que lors de la dernière mission qui s’inscrivait dans le même cadre en décembre 2014, les populations des cinq (5) arrondissements communaux ont formulé des doléances  dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage, de la santé et de l’hydraulique. « Il serait important que des éléments de réponse soient apportés aux populations par rapport à ces doléances sur ce qui a été fait et ce qui est entrain de se faire », a conclu Dr Maïkibi Kadidiatou Dandobi.
Auparavant, le gouverneur de la région de Niamey M. Hamidou Garba, après avoir souhaité la bienvenue à la délégation ministérielle, a demandé à la ministre de transmettre au Président de la République les remerciements des populations de la région de Niamey.

 Laouali Souleymane(onep)

22 juillet 2013
Source : http://lesahel.org/