jeudi, 29 octobre 2015 04:18

Cérémonie de remise d’attestation de fin de formation au PRODEC : 40 jeunes formés par le FAFPCA dans le domaine de l’agropastoralisme

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les responsables du Fonds d’Appui à la Formation Professionnelle Continue et à l’Apprentissage (FAFPCA) ont procédé hier matin, dans l’enceinte de l’ONG IVERPROOD à la remise d’attestations à 40 jeunes formés dans les métiers de l’agropastoralisme dont 20 en aviculture et 20 sur les techniques de la dépouille.

C’est le Directeur général du FAFPCA M. Lawal Abdou Djerma qui a présidé cette cérémonie en présence du coordonateur national, du président de l’ONG IVERPROOD, du coordonateur du PRODEC, des récipiendaires et de plusieurs invités.
Le Projet de Développement des Compétences pour la Croissance (PRODEC) a pour objectif principal d’améliorer l’efficacité de la formation technique et professionnelle formelle, les programmes à court terme et d’apprentissage dans les secteurs prioritaires. Il comporte trois (3) composantes qui portent sur l’amélioration de l’efficacité de la formation professionnelle, le renforcement des programmes courts de développement des compétences et d’apprentissage et le renforcement des capacités institutionnelles et suivi- évaluation.
Dans l’allocution qu’il a prononcée à cette occasion, le Directeur général de FAFPCA a souligné que toute formation doit, pour être efficace, répondre à un besoin ressenti dans un secteur bien déterminé afin que l’acquisition de compétences par les stagiaires puisse être une réponse appropriée à ce besoin. Le Niger dispose en effet d’un potentiel important dans le domaine de l’agropastoralisme dont la mise en valeur contribuera efficacement à la lutte contre le chômage des jeunes et à la valorisation des produits locaux. C’est pourquoi le FAFPCA dans le souci de la valorisation des ressources humaines s’est engagé à former un millier de jeunes déscolarisés et non scolarisés de deux sexes dans les métiers de l’agropastoralisme sur le territoire national a ajouté M. Lawal Abdou Djerma.
Il a rappelé qu’une première vague de 320 jeunes a été formée en raison de 40 jeunes par région dans cinq (5) filières à savoir l’aviculture, la pisciculture, l’embouche, la dépouille et la transformation agroalimentaire. Il apparait clairement que cette formation qui vient d’être réalisée est d’une contribution capitale à la politique du gouvernement en matière de développement des compétences, seule alternative pour la productivité, la valorisation de nos ressources en agropastoralisme et la résolution du désœuvrement de notre jeunesse surtout déscolarisée et non scolarisée toute chose qui s’inscrit dans la droite ligne du programme de renaissance du Niger cher au Président de la République. Le Directeur général du FAFPCA a, par la même occasion, annoncé le lancement bientôt dans les régions d’Agadez et de Diffa de la formation de 160 autres jeunes.
Pour sa part, le coordonateur national du PRODEC a indiqué que la mise en œuvre du projet s’effectue à travers trois agences d’exécutions dont le FAFPCA responsabilisé par rapport aux sous-composantes 2-1 et 2-2 qui ont trait au développement de l’apprentissage et à la mise au point de programmes de formation de courte durée par la demande. M. Yahaya Aoula s’est réjoui de l’engagement du FAFPCA à accomplir la mission qui est la sienne à travers le partenariat et à contribuer à l’atteinte des objectifs du projet. Il a enfin souhaité plein succès aux bénéficiaires de la formation dans les affaires qu’ils auront à monter.

Aïchatou Hamma Wakasso  (onep)

29 octobre 2015
Source : http://lesahel.org/