vendredi, 13 novembre 2015 04:17

Mission de pré-évaluation de la campagne agro-sylvo-pastorale et hydraulique 2015 dans la région de Niamey : Recueillir les résultats provisoires de la campagne agro-sylvo-pastorale et hydraulique

Évaluer cet élément
(0 Votes)

La ministre de la Population, de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant Dr Maïkibi Kadidiatou Dan Dobi a entamé, hier matin une mission de pré évaluation de la campagne agro-sylvo-pastorale et hydraulique 2015 dans la région de Niamey. Au cours de cette mission, la délégation ministérielle sillonnera les cinq (5) arrondissements communaux de la région. La ministre de la Population est accompagnée dans ce déplacement du gouverneur de la région de Niamey M. Hamidou Garba, ainsi que des cadres régionaux et municipaux.

A l’entame de sa mission, la ministre de la Population, de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant Dr Maïkibi Kadidiatou Dan Dobi a défini les  objectifs principaux qui sont visés. Parlant du premier objectif, elle dit qu’il consiste à s'entretenir avec les populations sur les résultats provisoires de la campagne agro-sylvo-pastorale et hydraulique 2015, notamment la situation agricole et pastorale, les points d'eau, le reboisement, la récupération des terres, la fixation des dunes, ainsi que la réalisation des bandes  pare -feu, les inondations et les épisodes de sécheresse et leurs conséquences sur la vie des ménages, etc. Concernant le deuxième objectif, il vise à échanger avec les autorités administratives, coutumières, les élus et autres acteurs locaux sur l'opérationnalisation des centrales communales de stock de sécurité alimentaire, d'approvisionnement en aliments pour bétail et en intrants agricoles de la Maison du Paysan, première composante du plan d'accélération de l'Initiative 3N «Les Nigériens Nourrissent les Nigériens». Il est également question d’échanger sur  la gestion des banques céréalières et d'aliments pour bétails pour faire face aux éventuels déficits céréalier et/ou fourrager. Quant au troisième objectif, il s’agit de prendre connaissance de la situation de l'opération boutures de manioc initiée par le Gouvernement et les dispositions prises pour un bon déroulement de la campagne des cultures irriguées 2015 – 2016. Enfin pour le quatrième objectif, il s'agit d'échanger avec les populations principalement sur les questions sociopolitiques et économiques de l'heure que sont  la   sécurité, le    développement,  les  élections présidentielles et législatives, les chantiers en cours etc. En effet, la ministre de la Population a demandé aux techniciens régionaux et aux cadres centraux, chacun dans son domaine de compétence d'édifier les populations.
« Aussi, les responsables techniques, politiques et administratifs ainsi que les élus locaux doivent orienter leurs interventions dans le sens de consolider davantage la tolérance, la fraternité, la paix et l'esprit du travail pour un développement durable, valeurs auxquelles le Président de la République, Chef de l'Etat SE Issoufou Mahamadou  et SE Brigi Rafini Premier ministre, Chef du gouvernement attachent un grand prix » a-t-elle indiqué.
“A l'issue de la mission de suivi de l'installation de la campagne sylvo-pastorale 2015 «nous nous sommes quittés sur une note d'espoir pour une campagne d’hivernage féconde au regard des constats dégagés. La mission présente nous édifiera à ce sujet, de même que certaines doléances que les populations avaient formulées ».
Retenons que la première étape de la mission ministérielle a été consacrée au 5ème arrondissement. Accompagnée du maire du 5ème Arrondissement,  la délégation  s’est d’abord rendue au village de Kolladé sis à Saguia où elle a visité le kit ménage octroyé aux femmes de la dite localité. Après avoir présenté un échantillon de bétail offert aux femmes, le chef communal de l’élevage a dans sa présentation souligné que le 5e arrondissement bénéficie de la campagne de vaccination de cheptel. A cet effet, il a précisé que 80% de bétails sont vaccinés soit 9745 bovins, 34.000 caprins et 44.000 ovins. Il a par ailleurs noté que l’arrondissement est du point de vue fourrager déficitaire.
Poursuivant sa mission, Dr Maïkibi Kadidiatou Dan Dobi est allée au village de Kossey. Au cours de la rencontre avec les principaux producteurs de la localité, le chef communal de l’agriculture a entre autres présenté la situation agricole dans la zone au titre de l’année 2015. Notons que le 5e arrondissement dispose de 12 villages agricoles parmi lesquels quatre (4) sont déficitaires. Ces villages déficitaires sont Gorou Kirey, Timmeré, Gorou Banda, et Saga Gourma. Il a souligné que la commune a obtenu d’importants appuis en intrants agricoles de la part de l’Etat et de ses partenaires. Il s’agit de 4 tonnes de mil, une tonne de niébé, ainsi que de pesticides offerts par l’Etat. 11,5 tonnes de mil et 3 tonnes de niébé, 27,5 tonnes d’engrais offerts par le PAC/RC. La commune a reçu 60 motopompes.
Laouali Souleymane(onep)

13 novembre 2015
Source : http://lesahel.org/