mercredi, 16 mars 2016 06:47

4ème réunion du Comité de Pilotage du Programme de Promotion de l'Emploi et de la Croissance Economique dans l'Agriculture (PECEA) : Promouvoir la croissance économique durable et la création d'emplois

Évaluer cet élément
(0 Votes)

PECEA atelierSous le haut parrainage du Ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture, Maïdagi Allambèye, le Haut Commissariat à l'Initiative 3N a organisé, hier matin, à l’Hôtel Sahel, la 4ème réunion du Comité de Pilotage du Programme de Promotion de l'Emploi et de la Croissance Economique dans l'Agriculture (PECEA). Cette rencontre entre les acteurs du PECEA vise l'amélioration de la croissance économique durable et la création d'emplois, basée sur le secteur privé agricole. La cérémonie d’ouverture de cette rencontre s’est déroulée en présence du Haut Commissaire à l'Initiative 3N, M. Ouendéba Botorou, de la Conseillère de l'Ambassade du Danemark, chargée de coopération pour le Niger et des invités.

Au cours de cette rencontre d’une journée, les participants ont passé en revue l'état de mise en œuvre des recommandations de la revue de démarrage du PECEA. Ils ont aussi examiné et approuvé successivement le bilan 2015, le Programme de travail et le budget annuel (PTBA) 2016 de la composante 1 puis le bilan 2015 et le PTBA 2016 de la composante 2. L'objectif du PECEA est « l'Amélioration de la croissance économique durable et la création d'emplois, basée sur le secteur privé Agricole », dont il s’inscrit parfaitement dans l'axe 2 de la mise en œuvre de la stratégie de sécurité alimentaire et nutritionnelle. L'intitulé de cet axe 2 est: «Approvisionnement régulier des marchés ruraux et urbains en produits agricoles et agroalimentaires». La mise en œuvre du PECEA se fait à travers deux délégations de coopération et de gestion appelées engagements au développement dont la gestion est confiée respectivement à la Coopération Suisse/Représentation de Niamey constituant la composante 1 et l'autre engagement confié à la Banque Mondiale pour être mis en œuvre à travers le Programme d'appui à l'Amélioration du Climat des Affaires et de la Compétitivité des chaînes de valeur agricoles (PRACC), constituant la composante 2.

En ouvrant cette rencontre, le Haut Commissaire à l'Initiative 3N, M. Ouendéba Botorou a rappelé que la logique qui sous-tend le PECEA, est de renforcer la compétitivité des chaînes de valeur agricoles et les capacités des acteurs qui y sont impliqués de l'amont à l'aval, c'est à dire, de la production jusqu'à la transformation/commercialisation dans le but d'améliorer l'environnement des filières pour l'émergence des pôles de compétitivité dans les régions de Diffa et Zinder, tout en estimant que cela conforte la mise en œuvre de l'Initiative 3N dans ces deux régions.

Il a aussi rappelé que cette réunion qui se tient presque six (6) mois après la mission de revue de démarrage du programme, se penchera sur le bilan de mise en œuvre des deux composantes au titre de l'année 2015 et aussi sur la programmation des activités 2016, tout en relevant que cet exercice vient à point nommé car il coïncide avec la programmation 2016-2020 de l'Initiative 3N dont les améliorations portent principalement sur les chaînes de valeur agro-sylvo-pastorales et halieutiques ; ce qui constitue certes une condition favorable à la mise en œuvre du PECEA.

De son côté, la Conseillère de l'Ambassade du Danemark, chargée de coopération pour le Niger, Mme. Idé Fatouma a rappelé que la coopération au développement entre le Royaume du Danemark et le Niger date des années 1974, et résulte de la volonté des deux pays à poursuivre et à consolider leurs liens de coopération dans un esprit de partenariat sincère et transparent, tout en précisant que malgré la décision prise en janvier 2014 par le Gouvernement du Danemark de réorganiser sa carte diplomatique, force est de constater que cela n'a eu aucune incidence sur le financement des programmes de développement appuyés par le Danemark au Niger.

Elle a aussi rappelé que la signature du protocole de coopération du PECEA entre le Gouvernement du Niger et le Gouvernement du Danemark, intervenue le 25 juin 2014 est une illustration parfaite de l'engagement du Danemark à appuyer les efforts des autorités nigériennes dans la mise en œuvre de la stratégie de l'Initiative 3 N et du Plan de développement Economique et Social (PDES). Elle s’est réjouie de participer à cette session du Comité de pilotage du PECEA avec l'ensemble des acteurs institutionnels de mise en œuvre, afin qu'ensemble, ils puissent créer les conditions d'une mise en œuvre efficace et efficiente de ce programme. Avant d’assurer qu’en dépit du retard dans le démarrage de l'une des composantes, elle s’est dite confiante qu’ensemble, les acteurs atteindront des résultats concrets à la hauteur de leurs ambitions.

Mamane Abdoulaye(onep)

16 mars 2016
Source : http://www.lesahel.org/