Imprimer cette page
vendredi, 25 novembre 2016 06:37

Dosso/ Fin de la mission de pré-évaluation de la campagne agro-sylvo-pastorale et hydraulique du ministre des Mines dans la région : Une production satisfaisante à 72%, moyenne à 22% et médiocre à 6% des superficies emblavées

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le ministre des Mines, M. Hassane Barazé Moussa, a achevé hier sa mission de pré évaluation de la campagne agro-sylvo-pastorale et hydraulique dans la région de Dosso. Au cours de ce périple qui a duré sept jours, la délégation ministérielle a sillonné 22 communes et a eu de nombreux entretiens avec les populations, les responsables des services techniques déconcentrés, ainsi qu’avec les autorités administratives et coutumières dans les huit départements que compte la région de Dosso.

Tout au long de cette mission, M. Hassane Barazé Moussa a entretenu les populations des zones visitées sur plusieurs questions de l’heure, à savoir le Programme de Renaissance acte 2, l’initiative 3N, les questions socio-politiques et économiques, la sécurité des personnes et des biens, les grands chantiers en cours sur le plan régional. La délégation ministérielle a également visité plusieurs réalisations.

A l’issue de cette tournée, le ministre des Mines M. Hassane Barazé Moussa a présidé hier jeudi une réunion de synthèse. Les directeurs régionaux de l’Agriculture, de l’Elevage, de l’Environnement, de l’Hydraulique et du Génie Rural ont présenté la situation de leurs services respectifs.

Sur le plan de l’agriculture, à l’exception du département de Loga, la situation varie de moyenne à satisfaisante dans toute la région. Ainsi, 72%, 22% et 6% des superficies emblavées ont une production respectivement satisfaisante, moyenne ou médiocre.

L’opération bouture de manioc en cours de réalisation a permis d’emblaver 172 hectares dans le département de Loga pour un coût total de 18 millions de francs CFA. Cette opération suscite beaucoup d’engouement de la part des populations qui souhaitent la mise en place des boutures à temps.

Pour les cultures irriguées, le ministre des Mines a indiqué qu’un investissement global de 6 milliards 330 millions 670 mille francs CFA a permis d’aménager 388 hectares pour la grande irrigation et la fourniture de semences et d’équipements matériels agricoles aux producteurs.

Dans le domaine de l’élevage, le bilan fourrager est déficitaire de 610.464 tonnes de matières sèches, principalement dans les départements de Dosso, Dogondoutchi et Tibiri. Seul le département de Boboye s’annonce excédentaire. Le besoin en aliments complémentaires pendant la période de soudure est estimée à 2750 tonnes de la part de l’Etat.

Sur le plan sanitaire, la campagne annuelle de vaccination a permis de vacciner 677.252 bovins, 832.627 petits ruminants et 5028 camelins.

Par rapport à l’environnement, plusieurs réalisations ont vu le jour pour une enveloppe globale de 896 millions 267 mille 241 francs CFA pour 1.854 emplois temporaires créés. Les recettes forestières s’élèvent quant à elles à 82 millions 807 mille 717 francs CFA et le chiffre d’affaires pour les pêcheurs de 343.005.000 francs CFA.

En ce qui concerne l’hydraulique et l’assainissement, 386 équivalents points d’eau modernes ont été réalisés et 127 réhabilités pour un montant de 3 milliards 458 millions 865 mille 775 francs CFA. D’autres travaux sont également en cours et concernent la réalisation et la réhabilitation de 743 équivalents points d’eau modernes pour un montant global de 5 milliards 556 millions 929 mille 679 francs CFA.

Par ailleurs, 2.363 ouvrages d’assainissement de base ont été réalisés pour un coût de 1 milliard 734 millions 637 mille 001 francs CFA. Pendant cette campagne 2016, les précipitations ont occasionné des inondations dans les dallols Bosso, Maouri, et Foga. Ainsi, la délégation ministérielle a constaté la manifestation de certains phénomènes exceptionnels entraînant le dépérissement des gaos dans les départements de Loga, Dogondoutchi et Tibiri.

Au terme de la réunion de synthèse, le ministre des Mines a remercié les populations de la région pour la réussite de cette mission et les a rassurés que des mesures seront prises par le Gouvernement afin d’apporter des solutions idoines aux difficultés et doléances évoquées.

Mahamane Amadou ONEP-ANP /Dosso

25 novembre 2016
Source : http://lesahel.org/

Dernier de Nigerdiaspora