Imprimer cette page
mercredi, 07 décembre 2016 05:41

Maradi/Lancement de l’opération achats de vivres auprès des petits producteurs : Permettre aux paysans de mieux profiter des fruits de leur labeur

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le gouverneur de la Région de Maradi, M. Zakari Oumarou, a procédé, hier matin, au lancement de l’opération achats locaux des vivres auprès des petits producteurs pour la région de Maradi. Pour cette opération, 1832 tonnes de mil et 824 tonnes de niébé seront directement achetés aux producteurs. Cela rentre dans le cadre du renforcement de la résilience des petits producteurs avec l’appui du Programme Alimentaire Mondial à l’Etat du Niger sous le leadership du Haut-commissariat à l’Initiative 3N, avec l’accompagnement de la FAO, des services techniques régionaux et du secrétariat permanent du dispositif national de gestion de Crise et catastrophe alimentaires.

Dans son discours de lancement de l’opération, le Gouverneur de la Région de Maradi a indiqué que cette action permettra de contribuer à l’amélioration des revenus des petits producteurs et en particulier des femmes en garantissant l’accès à un marché institutionnel à un prix rémunérateur. Il a rappelé que le président de la République et son gouvernement font de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des nigériens, une question de développement et donc une priorité nationale.

C’est pourquoi, il a remercié les partenaires intervenant dans ce domaine pour leur engagement visant à atteindre les objectifs du programme de la renaissance. M. Zakari Oumarou a précisé que l’objectif visé par la stratégie nationale des achats locaux est d’améliorer les conditions de vie des petits producteurs.’’ Cette opération se définie simplement par le fait d’acheter des denrées alimentaires directement auprès des petits producteurs, autrement dit, sans passer par des intermédiaires. De cette manière, le projet contribue à renforcer forcement l’économie locale et stimule la production agricole’’ a-t-il dit.

Tout en saluant les efforts du PAM, de la FAO et leurs différents bailleurs, le gouverneur de la région de Maradi a encouragé les Unions et les fédérations à faire montre de bonne volonté afin de s’approprier toute la dynamique maitriser les questions de commercialisation des produits agricoles et pastoraux et promouvoir les bonnes pratiques des achats locaux.

A son tour, le Représentant résident adjoint du PAM, M. Belkacem Machane, a indiqué que cette opération est en parfaite adéquation avec l’initiative 3N et rejoint l’objectif du développement durable des Nations Unies, qui vise l’atteinte de la faim zéro d’ici 2030. Pour lui, les achats locaux visent des objectifs tels que, le soutien et l’appui à la production locale, mais aussi l’objectif nutritionnel. Il estime que cette stratégie lancée par le gouvernement permettra aux plus vulnérables de se développer et de pouvoir subvenir aux besoins de leurs familles.

Le représentant résident adjoint du PAM estime que l’achat direct aux producteurs se justifie par le fait que les intermédiaires ne fournissent aucun effort, par conséquent, ils ne méritent pas de gagner autant qu’un paysan qui a travaillé durement. « Il s’agit ici de permettre aux petits paysans de recevoir la valeur exacte de leurs efforts. Les intermédiaires n’auront plus la possibilité de gagner de l’argent facile », a-t-il dit.

Quant au président du conseil régional, M. Paté Balla, tout en remerciant l’Etat et ses partenaires dans cette opération, il a fait ressortir l’importance de cette opération pour la population. Il a attiré l’attention des producteurs à ne pas vendre leurs produits à vil prix et de mieux gérer les retombées de cette vente.

Notons que cette cérémonie a été marquée par plusieurs animations en sketchs de sensibilisation des populations dans la nécessité de s’organiser en Union ou groupement afin de donner un éclat à cette opération. Car, estime-t-on, il est temps que le producteur profite de ses produits.

Tiémogo Amadou ANP/ONEP Maradi

07 décembre 2016
Source : http://lesahel.org/

Dernier de Nigerdiaspora