dimanche, 08 janvier 2017 22:25

Installation du comité national chargé de l’organisation de la 3ème édition du Salon de l’Agriculture, de l’Hydraulique, de l’Environnement et de l’Élevage (Sahel) : La 3ème édition du Sahel-Niger est prévue du 28 février au 5 mars prochain

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Edition 3 Salon Agriculture NigerLe Ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Albadé Abouba a présidé vendredi dernier dans l’après midi, la cérémonie officielle d’installation du comité national chargé de l’organisation de la 3ème édition du Salon de l’Agriculture, de l’Hydraulique, de l’Environnement et de l’Élevage (Sahel-Niger 2017). Prévue du 28 février au 5 mars prochain, cette 3ème édition du Sahel a pour thème :

« Promotion de l’investissement agricole durable à travers l’Initiative 3N ». Aussi, cet événement est un espace de dialogue pour la promotion des produits agricoles locaux en mettant ensemble les acteurs et les professionnels de l’agriculture, de l’hydraulique, de l’environnement et de l’élevage, d’Afrique et d’ailleurs. La cérémonie d’installation du comité d’organisation de cet événement s’est déroulée en présence de plusieurs acteurs concernés par l’événement.

Dans son intervention au cours de la cérémonie, le Ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Albadé Abouba a indiqué que le comité d’organisation de cet évènement aura entre autres missions de collecter et exploiter toute la documentation nécessaire à l’organisation du Salon ; d’identifier les activités à conduire ; d’élaborer le budget de la manifestation ; d’informer et sensibiliser l’ensemble des producteurs organisés et individuels sur les tenants et aboutissants du Salon ; de mobiliser auprès de toutes les bonnes volontés (Etat, Partenaires Techniques et Financiers) les ressources nécessaires à l’organisation du Salon et d’organiser la bonne tenue du Salon en relation avec toutes les parties prenantes, tout en estimant que les résultats attendus de cette 3ème seront pleinement atteints.

« Il faut donc consolider les acquis de la 2ème édition et faire de cette plate-forme du donner et du recevoir, de l’intégration Africaine, l’un des plus importants marchés agricoles de la sous-région », a exhorté, le Ministre d’Etat, Albadé Abouba. « En instituant la tenue annuelle du Salon de l’Agriculture, de l’Hydraulique, de l’Environnement et de l’Elevage, le Gouvernement et le Réseau National des Chambres d’Agriculture (RECA) du Niger consacrent un meilleur espace pour l’accès de nos produits agro pastoraux aux marchés extérieurs », a souligné M. Albadé Abouba. Le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et de l’Elevage de rappeler que les éditions précédentes ont drainé un nombre important de visiteurs, estimés à plus de 20.000 en 2014 pour la première édition et à plus de 40.000 pour la deuxième édition, provenant notamment du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Sénégal et du Togo.

En outre, « il a été constaté une grande affluence aux conférences et la signature de nombreux contacts entre professionnels. C’est dire que les acteurs impliqués aussi bien dans l’organisation que dans l’animation du Salon ont déployé les efforts nécessaires pour faire de cet événement une activité de portée internationale», a-t-il ajouté. Pour le Ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Albadé Abouba, les Salons de l’Agriculture, de l’Hydraulique, et de l’Elevage du Niger 2014 et 2015 ont permis de prendre la mesure des potentialités agro-sylvo-pastorales du Niger, de reconnaitre les capacités des producteurs et de faciliter une plus forte intégration avec les acteurs du développement. Le ministre Albadé de rappeler que ce secteur occupe plus de 80% de la population et offre des emplois et contribue pour plus de 42% du PIB.

C’est pourquoi précise le ministre d’Etat, le Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou, a fixé dans le Programme de la Renaissance Acte 2 comme objectif, « faim zéro d’ici à 2021 ». Aussi le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini dans la Déclaration de politique générale, mis un accent tout particulier sur le développement rural. «Vous comprenez dès lors les défis qui sont à relever, notamment : l’augmentation de la productivité agricole qui pose la problématique de l’accès des producteurs aux intrants et matériels agricoles ; la transformation des produits agricoles pour passer du secteur primaire et la commercialisation de nos produits agro-pastoraux qui suppose un meilleur accès aux marchés extérieurs et donc le renforcement des échanges régionaux et internationaux», a relevé, le Ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Albadé Abouba.

Tout en insistant sur la portée de cet événement, le Ministre de l'Agriculture et de l'Elevage a aussi rappelé que le Sahel-Niger rassemble tous les acteurs du secteur du Développement rural, à savoir les producteurs à travers leurs Organisations, les Chambres Régionales d’Agriculture, les Services d’appuis conseil, les Chercheurs, les Equipementiers, les Autorités politiques et administratives, les Partenaires Techniques et Financiers (PTF). Et d’ajouter que depuis sa première édition en 2014, le Sahel-Niger se présente comme une grande fenêtre ouverte sur le Développement Rural dans toute sa diversité. Le ministre d’Etat de préciser que le Sahel offre une véritable plate-forme d’échanges, de synergie et de partage aux multiples acteurs de ce secteur, pour traiter des questions relevant du développement rural dans son ensemble, en vue de présenter les différentes gammes de productions ainsi que les orientations nationales en la matière.

Mamane Abdoulaye(onep)

09 janvier 2017
Source : http://lesahel.org/

Dernière modification le dimanche, 08 janvier 2017 23:00