Agriculture

Image d'illustration Image d'illustration  Nous sommes dans la dernière moitié du mois de juin, et alors que les écoles ferment, la saison pluvieuse, paresseuse cette année,traine les pas, tarde à s’installer dans plusieurs coins du pays. A Niamey, l’on n’a reçu aucune pluie d’importance qui puisse permettre aux agriculteurs de semer : nous sommes dans l’expectative, et peut-être même dans le désarroi quand on considère le moment que nous traversons et dans lequel, en temps normal, les cultures auraient connu déjà un développement considérable rassurant. Le service de la météorologie nationale a quand même prévu cette situation d’un début de campagne hivernale difficile avec des pluies qui tarderont à tomber. Sauf que là nous sommes en fin juin ! Alors que les cartésiens y voient les signes et les conséquences des dérèglements climatiques qui ne peuvent permettre de situer temporellement les saisons de l’année, ni même prévoir la constance et la réalité des caractéristiques climatiques qui les distinguent, d’autres, les fatalistes et dans bien de cas des dogmatiques aussi, estiment pour leur part, que ce n’est que le prix du parjure, les conséquences de nos inconduites, et de nos attitudes pécheresses où hypocritement, nous professons notre foi, dans la crainte des hommes qui jugent, et dans le mépris de la sentence du Créateur Patient, serein à attendre qu’il rappelle à lui ses créatures, car rassuréd’avoirforcément toujours, le dernier mot. Dans d’autres parties du pays, les paysans attendent leur première pluie pour semer, tandis que dans certains cas où ils l’ont fait déjà, ils attendent une autre pour semer parce que la sécheresse qui a suivi la première n’aura pas permis aux cultures de résister.

Si ailleurs, notamment à Gaya, où, comme chaque année, l’on a déjà enregistré plus de 400mm, l’on est plutôt confiant, ailleurs, et en de nombreux endroits du pays, l’on commence à s’effrayer de la situation de la nouvelle campagne agricole surtout quand on sait que la périphérie de Niamey fait partie des zones du pays où il pleut relativement et moyennement bien.

Imprimer E-mail

Agriculture