Forfait Albarka

Maradi/Suivi de la Campagne agro-sylvo-pastorale 2017 : Le ministre de la Défense nationale en tournée dans la région

Le ministre de la défense Nationale, M. Kalla Moutari a débuté le samedi 22 juillet 2017 dans la région de Maradi, sa mission de suivi de la campagne agro-sylvo-pastorale et hydraulique 2017. Arrivé le vendredi dernier, il a été accueilli à l'aéroport de Maradi par le gouverneur de la région, M. Zakari Oumarou entouré des autorités régionales dont le président du Conseil régional, M. Paté Balla, le Secrétaire général adjoint du Gouvernorat, M. Sani Sanoussi, les cadres régionaux et les responsables des forces de défense et de sécurité.
Il faut rappeler que les objectifs de ce déplacement du ministre de la Défense Nationale, M. Kalla Moutari sont entre autres, de s'entretenir avec les populations sur l'installation de la campagne agro-sylvo-pastorale et hydraulique 2017 ; d'échanger avec les populations sur le programme d'urgence d'appui à la campagne pastorale 2016-2017, les opérations de réponses à la pré-soudure 2017 et les perspectives d'intervention ; de faire le point sur la mise en œuvre de l'Initiative 3N, avec un accent particulier sur la Maison du paysan ; d'échanger avec les populations sur les questions sociopolitiques et économiques de l'heure et sur la mise en œuvre des projets et programmes intervenant dans les différentes régions.
À Gazaoua et Aguié, premières étapes, le ministre Kalla Moutari et sa délégation ont visité la Maison du paysan, une banque aliment bétail, le site de lutte contre le Sida Cordifolia et un forage à motricité humaine réalisé par la coopération turque. Dans les deux chefs lieu de département, le ministre de la Défense nationale a animé un meeting, au cours duquel il a entretenu la population sur plusieurs thèmes. Au début de chaque meeting, le ministre Kalla Moutari a indiqué à la population que c'est devenu aujourd'hui une tradition pour le gouvernement de notre pays d'envoyer des missions ministérielles à l'intérieur du pays en début et à la fin de chaque campagne agricole afin de voir son évolution.


Pour lui, ces missions permettent au gouvernement de déterminer la nature des besoins de la population afin de lui venir en aide. « Cette année, en fonction de ce que nous avons vu et entendu, la campagne agricole a bien démarrée et tout se déroule normalement. Notre seul souhait est que Dieu fasse qu'elle se termine bien », a déclaré le ministre de la Défense nationale. M. Kalla Moutari a évoqué la question de sécurité, chère au président de la République et au chef du Gouvernement. Comme il l'a toujours fait, le ministre de la Défense a rappelé à la population que notre pays est entouré de foyers de tensions. Il a sollicité le réveil de tout un chacun pour faire bloc dans la recherche de la paix.
Le ministre de la Défense nationale a aussi évoqué la question de l'école qui a souffert cette année des débrayages intempestifs. M. Kalla Moutari s'est réjoui d'apprendre que dans le département de Gazaoua, l'école n'a pas connu de perturbation et l'année s'est déroulée normalement. Néanmoins, vu ce qui se passe dans les autres localités, il n'a pas manqué d'attirer l'attention de la population sur « ces fonctionnaires qui mettent trop nos enfants en retard ». Il a remercié la population pour sa mobilisation.
Le gouverneur de la région de Maradi, Zakari Oumarou qui est aussi intervenu dans ces deux meetings a indiqué que la campagne 2016 n'a pas véritablement été bonne dans toute la région. C'est pourquoi, a-t-il dit, le gouvernement a accompagné la population pendant toute cette période dure en mettant 2.185 tonnes de céréales par mois en vente à prix modéré. Il a aussi relevé la distribution gratuite ciblée des vivres, la distribution d'argent, de l'engrais, mais aussi la vente du sucre à prix modéré pendant le mois de ramadan. Au nom de la population de Maradi, le gouverneur a adressé au président de la République et au gouvernement tous ses remerciements.
Zakari Oumarou s'est réjoui de l'évolution de la campagne actuelle et a invité la population à signaler à qui de droit, toute anomalie constatée sur les cultures. Aussi, le gouverneur de la région de Maradi a évoqué la question de l'école. Il a demandé aux parents de prendre leurs responsabilités vis-à-vis de leurs enfants et des enseignants qui sont régulièrement payés mais qui continuent à observer des mots d'ordre de grève venus d'ailleurs. Notons enfin que les maires de Gazaoua et d'Aguié ont tour à tour pris la parole pour souhaiter la bienvenue à la délégation ministérielle et exprimer, aux noms de leurs populations, leur reconnaissance pour toutes les actions de développement que le gouvernement est en train de mener.

Tiémogo Amadou ANP-ONEP Maradi

24 juillet 2017
Source: http://www.lesahel.org

Imprimer E-mail

Agriculture