Forfait Albarka

Niger: morts et disparus dans des violences entre agriculteurs et éleveurs

Pré évaluation de la campagne agro-sylvo pastorale 2017 : 18% des villages de la région sont déficitaires !Au moins trois personnes ont été tués mardi dans des affrontements entre agriculteurs et éleveurs dans le sud du Niger, a indiqué mercredi la radio d'Etat nigérienne. Selon un "bilan provisoire", ces affrontements dans un hameau de la région de Maradi (sud) ont fait "trois morts, dont un chef de village", "douze personnes sont portées disparues" et 24 ont été arrêtées, a précisé la radio. Une équipe de pompiers a été dépêchée sur les lieux pour draguer un puits qui pourrait contenir des corps de belligérants, a affirmé la radio.

Cinq magasins et des greniers à céréales ont été incendiés, et des dizaines de têtes de bétail décimées. Des patrouilles des forces de sécurité ont été stationnées dans la zone pour prévenir un regain de violences, a assuré le gouverneur de Maradi, Zakari Oumarou, qui s'est rendu sur place pour "apaiser les esprits". M. Oumarou a ordonné l'ouverture d'une enquête. Les violences à l'arme blanche entre les deux communautés ont éclaté après que des boeufs ont dévasté des récoltes stockées dans un champ, ont expliqué les autorités locales. Les conflits entre les agriculteurs et éleveurs sont récurrents au Niger, surtout pendant la période des récoltes qui coïncide également avec les mouvements du bétail vers les grandes aires de pâturage.

23 novembre 2017
Source : http://www.lefigaro.fr/

Imprimer E-mail

Agriculture