Poursuite de la mission ministérielle de suivi de la Campagne Agro Sylvo pastorale et Hydraulique 2019 à Niamey : Evolution satisfaisante des cultures dans les arrondissements communaux 4 et 5

La mission de Suivi de l’installation de la campagne Agro Sylvo pastorale et Hydraulique 2019 dans la région de Niamey se poursuit. Après les arrondissements communaux 1 ; 2 et 3, c’est au tour des arrondissements communaux Niamey 4 et 5 de recevoir la visite de la mission ministérielle conduite par la ministre de la Population, Dr Amadou Aissata Maiga. L’objectif cette mission est d’apprécier l’état de l’installation de la campagne 2019 et aussi de dégager des perspectives.

Dimanche dernier, la ministre de la Population, Dr Amadou Aissata Maiga et la délégation qui l’accompagne ont visité un CSI de type II en construction à Talladjé (dans le 4ème Arrondissement), financé par l’ONG Word Vision pour un montant de 62, 7 millions de francs CFA. A ce niveau la mission ministérielle a constaté plusieurs insuffisances, notamment la non-conformité avec le plan type de CSI ; la clôture, la case de gardien et les équipements ne sont pas prévus dans le contrat. La ministre de la Population a donné des instructions pour remédier à ces insuffisances constatées en rapport avec la direction des Infrastructure sanitaires du Ministère de la Santé publique ; ensuite de veiller à la programmation des infrastructures restant et des équipements. La délégation a visité aussi un château d’eau R16 à Saga Gorou dont les travaux sont terminés et la mise en service interviendra incessamment. Ce château d’eau d’une capacité de 200m3 va desservir en eau potable 51.000 personnes. La ministre Dr Amadou Aissata Maiga a félicité l’équipe de la SPEN qui a une bonne vision pour la programmation de la desserte en eau de la Région de Niamey. La délégation a ensuite visité un champ de culture à Kongou Zarmagandey dont le mil est au stade de levée avancée et tallage ; le niébé est au stade de levée. La mission ministérielle a enfin animé un meeting populaire dans le village de Saga Gorou pour être en contact de la population et prendre leurs doléances.

Globalement au niveau de l’arrondissement communal 4, la campagne agricole d’hivernage 2019 a accusé du retard comparativement à 2018. A cette date, tous les 6 villages agricoles ont semé ; le stade dominant est la levée avancée à 80% et la levée à 20% pour le mil. Pour le niébé, le stade est la levée avancée (20%). Sur le plan phytosanitaire, des attaques de sautereaux ont été traitées sur 60%. La situation alimentaire est caractérisée comme dans les autres communes visitées par une légère baisse des prix sur le marché. Ainsi, la vente à prix modéré a concerné 2356 ménages avec une quantité de 200 tonnes de céréales. Au plan pastoral, le stade le plus dominant des herbacés est la levée ; des séances de vaccination ont concerné 7871 bovins et 46 660 petits ruminants. Au plan environnemental, il y a une production de 4000 plants.

Etape de L’arrondissement communal Niamey 5

Hier lundi, la mission ministérielle s’est rendue dans l’arrondissement communal Niamey 5, dernier étape de sa tournée. A cette occasion, la ministre de la Population et sa délation ont visité l’aménagement Hydro agricole de Saguia Amont créé en 1973 avec une superficie exploitable de 116 hectares. Cet aménagement est aujourd’hui confronté à l’ensablement et à la vétusté des pompes ainsi qu’à des charges de fonctionnement. A ce niveau, la ministre a donné des conseils pour que la coopérative arrive à se prendre en charge. La mission ministérielle a ensuite visité la ferme Aviniger, un complexe agricole qui a démarré ces activités en 2018 sur une superficie de 9 hectares. Les activités pratiquées dans cette ferme sont la production et la commercialisation des œufs, d’aliments bétails et volailles avec une capacité production de 6 tonnes par heure. Au niveau du point d’eau automne, la ministre Dr Amadou Aissata Maiga a instruit les techniciens de former le comité de gestion. La délégation ministérielle a enfin visité l’union des groupements féminins de Kossey où la ministre a donné des instructions pour que les broyeurs de la Maison du paysan soient utilisés en attendant de trouver une solution définitive. La ministre a encouragé ces groupements et demandé aux femmes d’ouvrir un compte pour sécuriser leurs fonds.

D’une manière générale, la campagne a connu, au niveau de cette entité administrative, un retard par rapport à 2018 à la même période. Le cumul pluviométrique est excédentaire ; tous les 14 villages agricoles ont semé et le stade phénologique pour le mil est la levée à 25% ; la levée avancée à 50% et le tallage à 25% pour le sorgho et la levée pour le Riz à 100%. La situation phytosanitaire est calme tandis que la situation alimentaire est caractérisée par une légère baisse des prix par rapport à l’année passée. Au plan pastoral, la situation du pâturage est caractérisée par une prédominance des herbacés au stade de levée et une bonne régénération du couvert végétal pour les ligneux ; la santé animale est calme grâce à la vaccination du cheptel. Au plan environnemental, il y a la production de 5000 plants forestiers et aussi une plantation des alignements le long des voies. Au plan de l’hydraulique et de l’assainissement, il y a eu quelques réalisations dont la réhabilitation de 2pompes à motricité humaine à Yawaré ; celle d’un poste d’eau autonome à Gourou Banda ; la réalisation de 52 latrines scolaires.

Echanges directs avec les populations dans les Arrondissements communaux Niamey

A l’issue de chaque étape, la délégation ministérielle a animé des meetings au cours desquels, les délégués des communes, les chefs des villages, les représentants des jeunes et des femmes ont remercié les autorités pour leurs appuis multiformes. Ils ont aussi émis des doléances, dont entre autres la poursuite de la vente à prix modéré des céréales ; une adduction d’eau portable pour l’école, le recrutement d’un agent pour la case de santé, appui en motopompe et en intrant. De son côté, le gouverneur de la région de Niamey a remercié les populations pour l’accueil ainsi que leurs contributions pour la réussite du Sommet UA. M. Issaka Assane Karanta a saisi cette occasion pour parler de la sécurité des personnes et des biens et a demandé à la population de multiplier les invocations pour que la paix continue de régner au Niger.

Pour sa part, la ministre de Population a rappelé les objectifs de cette mission avant de développer plusieurs thèmes tels que l’emploi des jeunes, l’autonomisation des femmes, la scolarisation des filles et des enfants handicapés, la fréquentation des centres de santé, l’espacement des naissances, le pratique de l’élevage intensif, la tolérance et la solidarité.

Yacine Hassane

30 juillet 2019 
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Agriculture