Forfait Albarka

Agriculture

Etable embouche bovine ferme pastorale dAgharous21L’élevage pastoral constitue la principale activité économique et la source essentielle de revenus des populations nomades de la région d’Agadez. C’est surtout un véritable vecteur de la croissance économique et du développement, un des maillons les plus importants de l’économie locale.

Deuxième activité après l’agriculture, l’élevage est l’élément de base du commerce pratiqué dans la région. En effet, la région d’Agadez dispose de nombreuses aires de pâturage à fort potentiel fourrager mais reste tributaire des aléas climatiques. Un état de fait qui la place dans un cycle de déficit fourrager presqu’annuel. Très important, le cheptel, composé essentiellement de camelins, caprins, ovins, asins et de bovins est estimé, en 2013, à 1.536.430 têtes, toutes espèces confondues, dont 240.758 têtes élevées en milieu sédentaire et 1.295.672 en zone nomade. Prometteur, le secteur de l’élevage fait l’objet d’un regain d’intérêt au niveau des autorités régionales particulièrement le Conseil régional qui, dans l’exécution de son PDR (Plan de Développement régional) avec le concours des acteurs et partenaires, a prévu le développement de l’élevage au niveau de la région d’Agadez. En effet plus de 105 578 335 000 FCFA seront consacrés au financement de l’axe n°1 du PDR relatif à la Préservation du potentiel productif agro-sylvo-pastoral et d'irrigation entre autres.

Imprimer E-mail

Agriculture