Forfaitt-ORANGE-4G

Agriculture

Au Niger, l’accès des femmes au foncier agricole est un problème crucial. Pourtant, leur poids démographique significatif (50,6%) sur la population globale estimée à 18,3 millions habitants. Aussi, un autre aspect et pas des moindres, 82% de cette franche de la population vit en milieu rural et constitue une véritable main d’œuvre pour l’agriculture et l’élevage. La femme rurale participe à plus de 80% aux activités agricoles, allant des semis jusqu’à la transformation et la commercialisation, en passant par la production et la pratique de l’embouche. Malgré ce poids numérique et leur pleine implication dans les activités agricoles, cette couche n’utilise que 6% des terres exploitables. Bien que l’accès des femmes à la terre permette de réduire la vulnérabilité des ménages, de lutter contre la malnutrition à travers les produits cultivés, d’augmenter l’économie du terroir par la vente des produits, de renforcer leur pouvoir économique et même d’accélérer leur participation dans la prise des décisions, les femmes sont victimes d’un partage léonin qui fait la part belle aux hommes.

Imprimer E-mail

Agriculture