Forfait Albarka

Crise au sein de la FENILUTTE : le ministère des sports prend en main le destin de la lutte traditionnelle

Crise La décision est tombée ce jeudi 9 novembre 2017. Les affaires courantes de la Fédération Nigérienne de Lutte Traditionnelle (FENILUTTE) seront prises en charge par le ministère des Sports à travers un comité de gestion créé à cet effet. C’en est donc fin des déclarations et des contre-déclarations des deux camps antagoniques qui se jettent la responsabilité de la crise qui secoue l’exécutif national du sport roi au Niger. Ainsi le ministère de tutelle renvoie dos à dos les deux parties en conflit. Jusqu’à la prochaine Assemblée Générale de la FENILUTTE, ni le camp d’Aboubacar Saidou Ganda, ni celui de son second Ali Dan Mallam n’ont droit de parler et d’agir à titre d’exécutif national de la lutte traditionnelle. Et cela pour trois années au cours desquelles, c’est le comité made in ministère des Sports qui aura en main le destin de la FENILUTTE et la gestion des affaires courantes de ladite fédération. Cette décision arrive à point nommé à quelques jours de l’organisation du prochain championnat prévu en décembre 2017 à Zinder.

Souleymane Salha

14 novembre 2017
Source : La Nation

 

Imprimer E-mail