Forfait Albarka

A l’Assemblée nationale : Le président de l’institution reçoit une délégation de Plan international

Le président de l’Assemblée nationale, SE Ousseini Tinni a reçu hier en audience une délégation de Plan international du siège de la région Ouest africaine et Centrale, de la région du Sahel, conduite par le représentant résident de Plan international Niger, M. Johnson Bien Aimé. A l’issue de l’audience, le directeur régional de l’Afrique de l’Ouest et du Centre de Plan international a déclaré que « nous venons de rencontrer le président de l’Assemblée nationale et son équipe pour discuter de la collaboration entre Plan International et l’Assemblée nationale. Nous étions à Diffa depuis le début de la semaine. C’était l’occasion pour nous de partager avec lui ce que nous avons constaté sur le terrain, notamment des interventions de Plan international en soutien à la population de Diffa », ajoutant que cette délégation a partagé avec le président de cette institution sur l’ampleur de la situation de Diffa, tout en soulignant la nécessité pour tous les acteurs de travailler ensemble non seulement pour apporter le soutien, de l’assistance pour l’urgence qui se passe mais aussi penser à reconstruire des vies pour l’avenir de cette population de Diffa.

Selon lui, durant leur séjour à Diffa, les membres de cette mission ont échangé avec les jeunes et visité des interventions qui touchent la jeunesse et qui regardent l’avenir autrement prêtent à pouvoir transformer des choses au niveau de Diffa. « Nous avons appelé à travers cette discussion avec le président de l’Assemblée nationale que tous les acteurs travaillent ensemble pour penser à un autre avenir par rapport à Diffa », a-t-il indiqué.

« Nous collaborons également avec le parlement belge, car nous étions avec la directrice nationale de la Belgique et le parlement nigérien pour voir ensemble comment Plan international peut accompagner le Niger à travers toute la question qui touche les jeunes », a-t-il indiqué, tout en exprimant sa satisfaction de constater que l’Assemblée nationale du Niger et l’équipe Plan international travaillent déjà ensemble pour concrétiser ce partenariat au profit des enfants vulnérables du Niger et particulièrement des filles. Il a salué l’Assemblée nationale et le gouvernement pour les efforts qu’ils sont en train de faire. « Nous avons bon espoir ensemble à travers la collaboration très fructueuse qui existe entre Plan International et le Niger, nous pouvons continuer à faire la différence pour la qualité de vie des enfants les plus vulnérables du Niger », a-t-il conclu. Notons que l’audience s’est déroulée en présence des parlementaires et du ministre chargé des Relations avec les Institutions, M. Bakaï Issouf.

Mamane Abdoulaye(onep)

09 décembre 2017
Source : http://lesahel.org

Imprimer E-mail