La Banque Islamique de Développement (BIN) à Niamey : Les clients se plaignent

La Banque Islamique de Developpement NigerDes clients sont mécontents des prestations de la banque islamique de développement qui trouvent les différentes tarifications exorbitantes et défient la morale commerciale. Du reste, ces clients sont lassés de la forte taxation au niveau de cette banque. Pour eux, la BID s’écarte des autres banques commerciales de la place dans lesquelles le montant de la tenue de compte par exemple est fixé à 4 000F le mois. Tandis qu’elle est de 17 850 à la BID. Une situation aux antipodes de la morale islamique dont la banque prétend accompagner. Pour répondre aux attentes et pour véritablement soutenir le développement des pays membres de l’organisation de la conférence islamique, il est urgent et nécessaire que la BID se ravise en diminuant les différents taux et taxations au bénéfice de la Oumma Islamique. Car le Saint Coran nous enseigne que l’intérêt usurier est prohibé. A suivre ! 

17 décembre 2018
Source : Le Courrier

Imprimer E-mail