CENI : Des membres accusent le président de rouler pour l’opposition

eSelon des sources dignes de foi, certains membres du bureau de la commission électorale nationale indépendante (CENI) auraient rencontré le président du PNDS pour lui demander de ne plus avoir confiance à Me Issaka Souna. Car pour ses détracteurs, le président de la CENI roulerait pour l’opposition. Ils oublient peut être que Me Issaka Souna, depuis la conférence nationale, a toujours manoeuvré pour le PNDS. Pour rappel, il a été nommé ministre de la justice sur proposition du PNDS dans le gouvernement de transition de Cheffou Amadou dans l’objectif d’anéantir certains responsables politiques. En 1999, il est nommé président de la CENI, pendant la transition de Wanké, pour voler les votes des nigériens au profit de Mahamadou Issoufou. Il a fallu des puissances étrangères et une partie de la junte militaire au pouvoir à l’époque pour empêcher la forfaiture. C’est ce même rôle que lui a confié le PNDS pour les élections de 2021. Il se plait donc dans ce rôle de conduire le processus électoral pour proclamer le candidat du PNDS Président du Niger.

Norbert 
05 mai 2019
Source : Le Courrier

Imprimer E-mail