dimanche, 11 mars 2012 11:31

Evaluation des ministres Distinguer les compétents des incompétents

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Evaluation des ministres Distinguer les compétents des incompétents Le gouvernement de la 7e République dirigé par Brigi Rafini aura bientôt un an. A cette échéance, les nigériens et la presse nationale en particulier attendent que chaque ministre défende son bilan bilans

face aux médias. Le président de la République, Issoufou Mahamadou a rénové dans la gestion du pouvoir en soutenant devant la presse un premier bilan à mi parcours de sa gestion. Ce qui a été fort apprécié. Mais avant son second face-à-la-presse, ses ministres doivent lui emboîter le pas. Ils doivent faire face à la presse dans toute sa pluralité. Cet exercice de transparence permettra d’identifier les ministres compétents des moins compétents, les patriotes des ceux qui exploitent et pillent le pays, les sincères des saboteurs. Sur le plan travail et non politique, certains ministres sont plus visibles et mieux compris, d’autres restent cachés, totalement méconnus des nigériens. Enfin, il y a le groupe de ministres qui suscitent, à tort ou à raison, incompréhension, inimitié et désobligeance.

Ils sont plus visibles mais peuvent mieux convaincre

Le ministre de la Santé Publique Soumana Sanda a posé des actes concrêts pour améliorer la santé des populations et mettres les travailleurs du secteur dans de bonnes conditions: Très visible

Le ministre d’Etat, du Plan, de l’Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire Amadou Boubacar Cissé. Il pu mobiliser environ 1000 milliards auprès des Bailleurs: Très visible

La ministre de la Population , de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant Mme Maikibi Kadidiatou Dan Dobi: Assez visible

Le ministre de l’Hydraulique et de l’Environnement Issoufou Issaka. sa connaissance du secteur est un atout: Assez visible

Le ministre de la Communication Salifou Labo Bouché. Il essaie d’ouvrir le secteur au monde extérieur: Visible

Le ministre des Finances Ouhoumoudou Mahamadou. Ses ambitions politiques endorment un peu le technicien: Visible tout de même.

11 mars 2012
Pubblié le 05 mars 2012
source : Le Tempo

Dernière modification le dimanche, 11 mars 2012 22:55