jeudi, 15 octobre 2015 19:02

Quand l’arrivée de Hama fait perdre les pédales au pouvoir de Niamey

Évaluer cet élément
(2 Votes)

Hama Amadou retourA l’annonce de l’arrivée du président du MODEN FA Lumuna, ce fut le branle-bas de combat au sein du pouvoir de la 7ème République. En dehors des barrages de policiers placés partout dans la ville et alentours, l’aéroport Diori Hamani fut quasiment quadrillé par la forces publique pendant que des agents de renseignement sillonnaient les artères de la capitale à la recherche du moindre petit indice pour pouvoir vite appréhender celui qui est devenu l’ennemi public N° 1 du président Issoufou.

On aurait cru que c’est Ben Laden qui est sorti de sa tombe pour venir faire un attentat au Niger. Mais pourquoi un tel dispositif et une telle panique quand on sait que l’homme le plus recherché du Niger a une résidence à Niamey, un domicile connu de tout le monde où vit toute sa famille ? Au Guriland, rien n’étonne plus et le ridicule ne tue pas.

15 octobre 2015
Source : Le Monde d'Aujourd'hui

Dernière modification le jeudi, 15 octobre 2015 20:48