mardi, 03 mai 2016 22:22

La demande de remise en liberté provisoire de Soumana Sanda rejetée

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Soumana Sanda Lumana 1Le tribunal de grande instance hors classe de Niamey a rejeté la demande de mise en liberté provisoire de Soumana Sanda. Cette décision a été prise ce mardi 03 mai par la juridiction qui en avait été saisie par la défense du président de la coordination régionale de Niamey du Mouvement Démocratique Nigérien pour une Fédération Africaine (MODEN/FA).

M. Soumana Sanda est poursuivi dans une affaire dite "d’atteinte à la sûreté de l’Etat" en compagnie de plusieurs militants de son parti.

Cette décision de la justice nigérienne ne semble pas ravir les proches et camarades du parti venus assister à l’audience. Pour eux il s’agit encore d’un acharnement contre leur camarade qui selon eux "fait peur au pouvoir de Niamey".

04 mai 2016
Source : http://nigerdiaspora.net

Dernière modification le jeudi, 05 mai 2016 03:50