mardi, 10 mai 2016 12:13

Coupures intempestives du courant électrique : une situation désastreuse

Évaluer cet élément
(1 Vote)

NigelecNiamey, la capitale du Niger fait face en ce mois d’avril 2016 à de longues coupures d’électricité en raison de la canicule. Le thermomètre peut afficher jusqu’à 45 degré à l’ombre. Les habitants de cette ville se plaignent de ces délestages, dont les conséquences se font sentir dans la vie de tous les jours.

Pas un seul jour où il n’y a pas cinq à dix coupures d’électricité. Hormis le fait que les commerces et les ménages subissent des pertes énormes eu égard à la détérioration des produits gardés dans les réfrigérateurs et autres congélateurs, ce sont surtout les vieillards, les enfants et les malades qui sont les plus exposés. La canicule fait des ravages au sein de cette catégorie de personnes très vulnérables. Pourtant les autorités de la Renaissance actes I et II avaient fait des promesses mirobolantes qu’elles n’ont jamais pu tenir. Toute la démagogie développée autour de la a Nigelec, de la centrale électrique de Gorou Banda, du barrage de Kandadji est tombée à l’eau. La vérité est morte, vive la ... Renaissance!

10 mai 2016
Source :  Le Canard Déchaîné

Dernière modification le mardi, 10 mai 2016 12:57