Sanef 2018

mercredi, 11 mai 2016 12:14

Grève en cascade : Le front social en ébullition

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Greve NigerOn ne les entend pas beaucoup et lorsqu’ils parlent, ils sont assurés de l’attention de l’opinion publique. Eux, ce sont les magistrats nigériens. Pourtant, depuis lundi, ils ont entamé un mouvement de grève pour 72 heures. Du coup, l’administration judiciaire se trouve paralyser. Les détenus qui espérent une relaxe vont devoir attendre, les accusés qui attendent d’être jugés sont contraints de patienter.

Les magistrats sont en débrayage pour exiger du gouvernement la réhabilitation de leurs camarades suspendus conformément à la loi qui voudrait que 6 mois après la suspension si le Conseil de la magistrature ne se prononce pas sur le cas d’un magistrat sanctionné qu’il soit réhabilité. Deuxième point, les hommes à la toge demandent aussi le rehaussement de leurs salaires.

 

Dans le pipeline des grèves, les contractuels de l’enseignement affûtent leurs armes pour une grève de 3 jours à compter de ce mercredi 11 mai. Les scolaires ne sont pas en reste, l’UEIEPTN aussi annonce un mouvement de débrayage dans les prochains jours. C’est dire que le front social est vraiment en ébullition.

 

11 mai 2016
Source :  Le Monde d'Aujourd'hui

Dernière modification le mercredi, 11 mai 2016 14:42