vendredi, 15 juillet 2016 08:42

Tentative de ‘’coup d’Etat déjoué’’ Les confidences d’un ‘’agent des renseignements »

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Coup D Etat NigerImage d'illustrationOn se rappelle du tapage médiatique fait autour du ‘’coup d’Etat déjoué’’ de décembre dernier. Les tenants du pouvoir, le président de la République en tête, juraient leurs grands dieux que des officiers projetaient de s’en prendre aux institutions de l’Etat. Du reste, nombre de Nigériens restent sceptiques quant à la véracité de cette annonce. Un nouveau son de cloche nous est récemment parvenu. Tenez. Un agent des renseignements aurait confié à un de ses proches que le ‘’coup d’Etat déjoué’’ est un montage, une invention aux seules fins de mettre à l’écart des opposants politiques gênants.

Cet agent aurait participé physiquement à l’enlèvement d’Issaka Issoufou, le président de la coordination régionale de Tillabéri du Lumana. Dans ses confidences, l’agent donna de nombreux détails sur cette opération, dont notamment l’itinéraire suivi par les éléments de la DGSE auteurs de l’enlèvement. Toujours selon cet agent, l’attaque du domicile de Ben Omar serait également une machination ourdie par le pouvoir afin d’arrêter Abdourahmane Seydou. Quant au cas des tracts subversifs imputés à Siraji, l’agent aurait confirmé que ce n’était qu’un traquenard visant à opérer une véritable rafle dans les rangs des acteurs de la société civile. Aussi, l’agent note que toutes ces opérations seraient connues et tolérées par ses « patrons ». Et que c’est la même logique qui aurait prévalu pour l’arrestation des responsables du journal Le Courrier. Nul doute que ces confidences ôtent, un tant soit peu, le voile sur le côté faux de beaucoup de ‘’dossiers’’ que le pouvoir tente de coller au dos des opposants, des journalistes, et même des acteurs de la société civile.

Alpha 

15 juillet 2016
Source : Le Courrier

Dernière modification le vendredi, 15 juillet 2016 08:56