Nigerdiaspora

Nigerdiaspora

Moumouni Amina ZinderLa ministre de l’Energie, Mme Moumouni Amina est arrivée hier en fin de matinée à Zinder où, elle a été accueillie par le Gouverneur de la Région avant d’effectuer plusieurs visites.

Elle s’est rendue successivement sur le site du projet de construction de la ligne 132KV qui constitue le surplus de l’énergie électrique de la SORAZ prévue pour alimenter le Centre-EST du Niger (Maradi-Zinder et Malbaza) et la Station d’eau de pompage de Ganaram pour satisfaire grandement les besoins des populations de la Ville de Zinder.

L’entraineur de l’AS/FAN M. Zakari Yaou et le capitaine de la dite équipe M. Youssouf Aliou Oumarou ont co-animé, hier matin à la FENIFOOT, une conférence de presse au cours de laquelle, ils ont fait le point du match aller que l’équipe a joué le 11 février dernier contre l’AS Tanda de la Côte d’Ivoire dans le cadre des matchs préliminaires de la ligue des champions. Ils ont aussi abordé la question relative au match retour qui se tiendra à Niamey le 18 février prochain au Stade Général Seyni Kountché.

Issou Allal Al AchabLe Président de la République, Chef de l’Etat SE. Issoufou Mahamadou a accordé hier, plusieurs audiences. C’est ainsi qu’il a reçu l’ambassadeur du Royaume du Maroc au Niger, M. Allal Al Achab. Le diplomate marocain est porteur d’un message de sa Majesté le roi du Maroc Mohamed VI, un message de gratitude et remerciement envers le Niger pour le soutien exprimé au Royaume chérifien à l’occasion du 28ème sommet de l’Union Africaine et qui a consacré le retour du Royaume au sein de la grande famille de l’Union Africaine.

Foumakoye GadoLors des premières contestations des tarifs à la pompe de l’essence et du gasoil produits au Niger, le ministre du pétrole Foumakoye Gado avait annoncé qu’il ne peut y avoir des réductions avant 2015. Puis les affaires prêt EXIMBANK, containers de SORAZ et tutti quanti s’en sont suivies. Aujourd’hui, 5 années se sont déjà écoulées depuis que le ministre avait promis cette baisse des prix des hydrocarbures. En ce début 2017, c’est le même Foumakoye qui revient, dans une interview accordée à la BBC, dire clairement aux nigériens qu’il ne saurait y avoir de réduction des prix à la pompe arguant que le Niger a les meilleurs tarifs de la sous région.

Hassoumi Massaoudou 200 Milliards 3Cette question, malgré son caractère surprenant, mérite d’être posée à la lumière des explications fournies à la presse par le ministre des Finances Hassoumi Massoudou relativement à une sale affaire de 200 milliards révélée par notre confrère Le Courrier.

Voici ce que notre confrère a écrit sur ladite affaire dans sa parution du jeudi 16 février 2017 :

« En juillet 2011, Areva UG, le groupe commercial d'Areva Groupe, a vendu une très forte quantité d'uranium à la société Energo Alyans, une société de distribution russe qui ne s’intéressait pas, du moins jusqu’alors, au commerce d'uranium ou même au négoce de matières premières. Le 24 novembre suivant, la société Energo Alyans a vendu cet uranium à la société Optima Energy Offshore SAL au Liban. Les deux ventes ont été notifiées à la société Areva. Selon une source proche du dossier, un virement bancaire de 319 millions de dollars, soit près de 200 milliards de francs CFA, a été fait le 12 décembre 2011 du compte de Sopamin logé à BNP Paribas, à Paris, au compte d'Optima à Dubai. Au bas du document, on voit clairement la signature  de Hassoumi Massoudou. Ce qui pose le problème de la gestion des comptes de la Sopamin. »

 

Election NigerMalgré les preuves irréfutables qui les accablent et qui leur font obligation, au nom de leurs serments coraniques, de se déclarer défaillants et de rendre le tablier, Mahamadou Issoufou, Brigi Rafini, Massoudou Hassoumi et d’autres barons dont la responsabilité ne peut être démentie dans la faillite de l’État et les périls qui pèsent sur le Niger, refusent obstinément de reconnaître leurs fautes et leurs échecs, graves et  inexcusables, préférant plutôt une politique de l’autruche aussi stupide que suicidaire. 

 

Daouda Marthe sonnette alarme Education NigerLe jeudi 2 février 2017, le Ministre de l’Enseignement primaire, de l’Alphabétisation, de la Promotion des Langues nationales et de l’Education civique (MEN/A/PLN/EC), Daouda Mamadou Marthé, a animé un point de presse. Devant un parterre de journalistes invités pour la circonstance, il fait le point de la situation sur la qualité de l’enseignement au Niger qui laisse à désirer. Aussi a-t-il déroulé les mesures à prendre pour y remédier.

Tout d’abord, le Ministre de l’Enseignement primaire a fait la genèse de la déliquescence de la baisse de niveau unanimement constatée dans nos établissements scolaires. Selon lui, les raisons sont multiples. Entre autres, on peut noter :

Grand Marche Niamey AbordImage d'illustrationA peine nettoyés par la police municipale les abords du grand marché sont de nouveau envahis par l’incorrigible semeur de bordel. Avant c’était les « charrettes infernales et autres brouettes qui s’installaient à même la chaussée pour vendre leurs marchandises, aujourd’hui ce sont les « hiaces » qui, dans un désordre indescriptible, se garent n’importe où pour ramasser leurs clients. Du coup, on est pratiquement revenu à la case de départ c’est-à-dire que l’accès au grand marché devient toujours problématique pour les véhicules privés.

Noah Samara E learning Africa NigerDans un futur proche, l'Éthiopien Noah Samara va rendre disponible pour l'Afrique la première tablette numérique connectée à un satellite dédié, dont il est propriétaire, à la fourniture de contenus éducatifs en ligne et aussi avec des enseignants dans des classes virtuelles. On pourra donc être mobile n'importe où en Afrique avec sa tablette et resté connecté en permanence sur le satellite. La tablette se détaillera aux alentours de 60 dollars.

Camion Uranium Niger BeninUn impressionnant accident de camion a eu lieu dimanche 12 février à Dassa-Zoumè, ville du centre-sud du Bénin, créant l’inquiétude de la population : le véhicule venant du Niger voisin transportait un dérivé de l’uranium, matière hautement radioactive. Malgré les craintes sur la dangerosité du produit, le camion est resté près de 48 heures à terre avant d’être évacué.

L’accident a eu lieu en plein milieu d’une route nationale. Sur les photos diffusées par des internautes, on peut voir le camion, couché à terre près d’un trottoir. Il a emporté sur son passage quelques stands d’un marché, mais n’a fait aucun blessé.

Page 7 sur 1995