Nigerdiaspora

Nigerdiaspora

Moden Fa Lumana Africa 02Nigériennes, Nigériens,

Le Bureau Politique du Moden Fa Lumana Africa, réuni en session extraordinaire ce samedi 11 février 2017, à l'effet d'analyser la situation sociopolitique et économique scabreuse dans laquelle Issoufou Mahamadou et son régime impopulaire ont précipité notre pays, fait la déclaration dont la teneur suit :
Au demeurant, en décidant d'attirer régulièrement l'attention de l'opinion nationale et internationale sur l'effritement continu de nos acquis démocratiques et socioéconomiques, l'intention de notre parti n'est nullement de se réjouir des échecs multiples et multiformes dun adversaire médiocre à tout point de vue. Non ! Notre objectif est d'assumer notre rôle d'opposition qui a entre autres modes d'expression la communication politique à chaque fois que les choses vont mal. Et aujourd'hui, force est de constater que les choses vont mal, très mal pour notre pays et son peuple. Pouvoir et Opposition sont les deux formes d'expression politiques dans la gouvernance démocratique. Même si beaucoup préfèrent le confort du pouvoir, il s'avère souvent, comme c'est le cas aujourd'hui, qu'être à l'opposition participe de manière plus visible et efficace au progrès socioéconomique et à l'enracinement de la démocratie et des valeurs républicaines dans notre pays.

Les étudiants et scolaires de Zinder ont célébré, jeudi dernier, à la Place des Martyrs, le 27ème anniversaire des évènements du 9 février 1990. C’est en effet à cette date que sont décédés trois étudiants de l’Université de Niamey suite à un mouvement de grève.

La commémoration de cet anniversaire a été marquée par une série d’interventions parmi lesquelles celles des responsables des organisations des étudiants et   scolaires de Zinder, les représentants de la société civile et des écoles professionnelles qui ont, tour à tour pris la parole pour apporter leur soutien moral aux familles des victimes et appelé les militants à la mobilisation pour exiger la satisfaction de leurs légitimes revendications qui se limitent à l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail et au paiement régulier de leurs bourses et allocations.

Albade promoteurs privesLe Ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et de l’Elevage a effectué, samedi dernier, une série de visites. M. Albadé Abouba était successivement à la ferme piscicole de Saga (FPS), sur le site maraicher Tchingal Bangou sis à saga dans l’arrondissement communal IV de Niamey et à la ferme « Kassay» située à une dizaine de km de la ville de Hamdallaye sur la route de Filingué.

Le prix du carburant nigérien vendu à 540 FCFA le litre à la pompe, reste très compétitif dans la sous-région, selon le ministre nigérien du Pétrole, M. Foumakoye Gado, dans une interview accordée samedi à la radio nationale à Niamey.

Cette déclaration vient en réaction aux nombreuses grèves des syndicats du secteur des transports au Niger, appuyés par des organisations de la société civile, exigeant du gouvernement une diminution du prix du carburant à la pompe.

 

Le ministre de la Défense Nationale M. Kalla Moutari a présidé, vendredi dernier, au Groupement d’Instruction (G.I.) de Tondibiah, la cérémonie officielle de présentation des nouveaux soldats de la promotion 2016 au drapeau national. Cette cérémonie qui marque l’intégration de ces 1003 hommes dans la grande famille des Forces Armées Nigériennes (FAN), s’est déroulée dans l’enceinte du G.I en présence de plusieurs personnalités civiles et militaires, des représentants des pays amis, attachés militaires et des ambassades résidents à Niamey. 

CSC acces medias publicsLe Président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC), M. Abdourahamane Ousmane a présidé vendredi dernier dans la salle de réunion de la Maison de la Presse, la cérémonie de vulgarisation du Rapport de Monitoring sur l’accès aux médias publics. Il y’a également le rapport public 2015 et celui des Actes du Colloque International sur les 25 ans de régulation des médias au Niger : bilan, défis et perspectives, tenu du 2 au 4 novembre 2016 à Niamey. La cérémonie s’est déroulée en présence de la ministre de la Communication, Mme Sani Hadizatou Koubra Abdoulaye, du ministre chargé des Relations avec les Institutions, M Barkai Issouf, des directeurs généraux de médias publics et de plusieurs invités.

Le ministre de l’Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes, et son homologue du Développement Communautaire et de l'Aménagement du Territoire ont coprésidé vendredi dernier, à Niamey, une rencontre qui s'inscrit dans une logique de partage de certains outils dédiés à la déclinaison opérationnelle des engagements des hautes autorités de notre pays relativement à la question humanitaire. Cette assemblée a enregistré la présence des représentants de la communauté humanitaire du Niger.

Le ministre de la Jeunesse et des Sports M. Moctar  Kassoum a présidé, samedi dernier dans l’après midi, à l’Académie des arts martiaux (ACAM) de Niamey, la cérémonie d’ouverture officielle de la saison sportive 2017 de la FENIHAND. Placée sous le signe de la renaissance du handball au Niger, la saison sportive 2017 de la FENIHAND sera une occasion pour la nouvelle équipe dirigeante de cette discipline sportive de mettre en œuvre son plan d’action pour le mandat. La cérémonie s’est déroulée en présence de plusieurs membres du Gouvernement, des députés, des cadres du Ministère de la Jeunesse et des Sports, du Président de la Confédération Africaine de Handball, des membres du bureau du Comité olympique et sportif du Niger (COSNI), des membres du bureau de la FENIHAND et ceux des ligues régionales, des représentants des fédérations sportives sœurs, ainsi que ceux de plusieurs clubs de handball et des invités.

marche societe civile opposition 04 02 2017Une fois de plus, ce 4 février 2017, le peuple nigérien a manifesté son rejet d'un système politique sans repère aucun : la Renaissance. Une fois de plus, le peuple a dit non à l'affairisme, la gabegie, la corruption. Une manifestation populaire qui résonne comme un avertissement.

Aujourd'hui, les Nigériens sont devant une évidence : la Renaissance c'est comme le mensonge, ça fait parfois des fleurs, mais, jamais de fruits. En cinq (5) ans, nous avons eu des fleurs de toutes sortes, disons, des leurres. Au finish, malgré les discours mirobolants et démagogiques du camarade Issoufou Mahamadou, nous sommes en face d'un constat affligeant : le Niger va mal, très mal d'ailleurs. 

Halcia RenaissanceSuite à une investigation de la Halcia, depuis quelques temps, des enseignants sont traqués et envoyés en prison pour détention de faux diplômes. C'est normal, car c'est une faute grave condamnée par le code pénal nigérien. Mais, pour quoi cette même Halcia ne s'est toujours pas intéressée au cas de ce conseiller municipal de la ville de Niamey, présumé détenteur d'un faux diplôme qu'il a utilisé pour se faire élire ? En effet, votre serviteur, dans ses récentes parutions, avait toujours demandé à la Halcia et au Parquet de s'intéresser à cette tricherie au niveau du conseil de ville de Niamey. 

Page 10 sur 1995