Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 62

mercredi, 14 avril 2010 09:11

Bio express de M. Sadelher Malik, ministre de l’Agriculture et de l’Elevage : un homme attaché aux questions de l’Aménagement du territoire et de la Planification Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
La formation du gouvernement de transition, caractérisé par un savant dosage de compétences civiles et militaires, a suscité beaucoup d’espoir chez les observateurs les plus avisés sur la volonté du Président du CSRD et du Premier ministre de se donner
les moyens de jeter les jalons du redressement de la situation socio-économique et politique au Niger. Il ressort des constats unanimement partagés que ces personnalités civiles et militaires composant l’équipe gouvernementale sont surtout connues pour leurs compétences professionnelles indéniables, leur dévouement au travail, mais aussi leur sens de rigueur. Pour permettre à nos lecteurs d’en juger par eux-mêmes, nous avons décidé de publier, à tour de rôle, le bio-express de chacun des membres du gouvernement. Un bref regard sur le parcours de ces hommes et ces femmes placés à la tête de nos Ministères, mais qui en dit long sur leurs qualités d’homme de la situation.

Nous vous présentons aujourd’hui le bio-express de M. Sadelher Malik.

Né le 2 janvier 1965 dans le village de Tidène à Agadez, Sadelher Malik est le nouveau ministre de l’agriculture et de  l’élevage de notre pays depuis la formation du gouvernement de transition dirigé par le Chef de l’Etat, le Chef d’Escadron Djibo Salou. L’homme est  un parfait inconnu du monde politique contrairement à ce qu’il est dans le milieu de technocrates et intellectuels. Il a à son actif plusieurs diplômes supérieurs. Le baccalauréat A4 obtenu en 1989, Sadelher Malik a pris la direction de   l’université d’Alger et de l’Institut de planification nationale d’Alger d’où il sortit nanti d’une Licence en histoire et d’une Maîtrise en Sciences Economiques et Planification en 1993. Il est également titulaire d’un DSS en Planification Régionale et Aménagement du Territoire, gestion des projets, obtenu en 2001 à l’IPD/AOS de Ouagadougou au Burkina Faso.

De retour au pays, M. Sadelher s’engage de façon résolue dans la vie active. De 1994 à 1995, il est membre de la commission spéciale chargée de réfléchir sur le redécoupage administratif du Niger avant d’être conseiller technique du Premier ministre pour la réinsertion des ex-combattants en 1999, parallèlement à ses activités dans le cadre du suivi des actions en matière de privatisation, notamment la mise en place de l’ARM jusqu’en 2005. Celui qui va être le ministre de l’Agriculture et de l’Elevage du Niger en 2010 fut nommé en 2000 conseiller technique à la cellule affaires sociales toujours à la primature jusqu‘en 2003, date à laquelle il devient conseiller technique du Premier ministre à la cellule impulsion des programmes et projets.  De mars 2003 à juillet 2006, Sadelher Malik a présidé la commission centrale des marchés publics et est resté membre du comité consultatif sur la décentralisation et celui des plans sociaux des entreprises à privatiser et à restructurer. Il était en outre impliqué dans le suivi des activités des revues des programmes des ministères clés, celui de plans d’actions des ministères et celui du suivi des    activités préparatoires aux 5èmes jeux de la francophonie. M. Sadelher est un homme qui s’intéresse de près aux questions économiques et sociales, à la décentralisation et au développement local, mais aussi à la paix et au développement et bien sûr à l’aménagement et la planification qui est son domaine de formation. C’est dans cet esprit qu’il suivit un séminaire sur la passation des marchés des travaux publics, présidé le comité de pilotage de réformes des marchés public  ayant conduit à l’opérationnalisation de l’ARMP. M. Sadelher est également membre de l’association nigérienne de lutte contre la corruption et est détenteur d’un brevet de parachutiste /TAP.

Zabeirou Moussa 

14 avril 2010
publié le 14
avril 2010
Source :
Le Sahel

Lu 2595 fois Dernière modification le mardi, 28 février 2012 13:15