Logo  Boube

lundi, 11 mars 2013 16:23

Déclaration de la section MNSD-NASSARA des Etats-Unis d’Amérique

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Mnsd Nassara usaRéunis ce jour samedi 2 mars 2013 à Harrisburg (Pennsylvanie), en vue d’examiner la situation sociopolitique qui prévaut au Niger, le Bureau Fédéral de la Section et les Bureaux des Sous-sections MNSD-NASSARA des Etats-Unis d’Amérique font la déclaration suivante :

 

Les structures du MNSD-NASSARA aux Etats-Unis d’Amérique saluent tout d’abord la dignité et le courage avec lesquels les Nigériennes et les Nigériens continuent de souffrir le martyre depuis le coup d’Etat militaire qui avait mis fin au régime de la 6ème République.

L’espoir des populations a été d’autant plus trahi qu’après une transition militaire extrêmement chaotique, certains osaient encore croire que le retour à une vie constitutionnelle "normale" serait de nature à améliorer la gouvernance, les conditions matérielles d’existence et la jouissance des droits et libertés des citoyens.

Mais c’était sans compter avec l’amateurisme et l’antipatriotisme des dirigeants qui allaient prendre le relai de la junte militaire, dirigeants dont le principal "mérite" fut justement d’avoir été choisis par les militaires et d’avoir de solides accointances au sein de certains milieux maffieux nationaux et internationaux.

Sinon comment par exemple comprendre que le Directeur de cabinet du Président de la République dont la mission consiste à organiser les activités du Chef de l’Etat puisse, en violation flagrante de tous les textes fondateurs de notre République et même du simple bon sens, se permettre de signer un document engageant l’Etat du Niger, qui plus est dans un domaine aussi stratégique que celui de l’uranium ?

Comment comprendre que cet individu sans foi ni loi se donne même le luxe d’animer une "conférence de presse" pour amuser la galerie et insulter les Nigériens en tentant désespérément de défendre l’indéfendable ?

Dans le même registre des violations tous azimuts de la Constitution et des textes qui en découlent, le Guri Système s’illustre plus que jamais par de multiples entraves aux libertés fondamentales des citoyens dont, entre autres, les libertés de manifester et d’informer pourtant consacrées par notre texte fondamental.

Les provocations, la violation gratuite et autres menaces dont font constamment l’objet la presse, les syndicats et les structures de la société civile, ne sont pas de nature à rassurer les populations quant à la capacité réelle du régime de Niamey à garantir la paix sociale et la sécurité des personnes et de leurs biens.

La récente répression barbare d’une manifestation pacifique de conducteurs de taxis-motos à Gaya qui s’était soldée par un mort et plusieurs blessés par balles réelles est venue rappeler, pour ceux qui en doutaient encore, la propension liberticide des autorités de la 7ème République qui, à vrai dire, ne croient en la démocratie que dans la seule mesure où elle peut permettre aux ténors du régime de s’enrichir.

C’est dans le même ordre d’idées qu’a été sauvagement réprimée la manifestation pacifique des enseignants descendus dans les rues de Niamey pour exprimer leur ras-le-bol quant au mépris dont fait l’objet l’école nigérienne en général, les enseignants en particulier.

Aussi, compte tenu de tout ce qui précède,

- considérant que le régime en place à Niamey est congénitalement incapable de répondre aux légitimes attentes et aux préoccupations existentielles des Nigériennes et des Nigériens,

- convaincues que le péché originel de ce régime est qu’il a été imposé par des puissances occultes et leurs acolytes regroupés au sein du soi-disant CSRD,

- constatant avec amertume que le Niger d’aujourd’hui est devenu un véritable laboratoire de la répression, de la malgouvernance, de la corruption, de l’impunité et du bricolage dans la gestion des affaires publiques,

- considérant que ce régime aux abois n’a d’autre stratégie que d’employer la force au lieu de faire usage du droit,

- convaincues que l’oppression aujourd’hui largement devenue la règle au Niger,

LES STRUCTURES DU MNSD-NASSARA AUX ETATS-UNIS D’AMERIQUE lancent un appel pressant à tous les démocrates sincères pour que, dans un véritable élan patriotique, ils s’organisent en vue de faire échec à l’entreprise de démolition de la démocratie, au bradage de la souveraineté nationale et aux visées ploutocratiques savamment orchestrées par les autorités de la 7ème République.

Vive la Section MNSD-NASSARA des Etats-Unis d’Amérique !

Vive le MNSD-NASSARA uni et fort !

Vive la démocratie !

Vive le Niger !

Dernière modification le lundi, 11 mars 2013 16:33

 

 

Onep