IDEES & OPINIONS.

Seini Oumarou MNSD 001L’histoire politique nigérienne retiendra que le Mnsd Nassara, sous la direction de Seïni Oumarou, est allé prêter main forte à un homme qui a détruit le Niger en cinq ans ; un homme qui, de l’aveu de Seïni Oumarou, a institué un pouvoir satanique au Niger et qui représente véritablement un danger public dont il faut s’armer de courage pour débarrasser le Niger. Lorsqu’on examine la situation catastrophique du Niger dans laquelle Mahamadou Issoufou a plongé ce pays qu’il a pourtant juré, sur le Saint Coran, de servir avec loyauté et responsabilité, l’on est bien obligé de s’interroger sur les motivations profondes qui ont pu décider Seïni Oumarou et le Mnsd Nassara à s’aliéner pour exister dans l’ombre du Pnds Tarayya et selon le bon vouloir de Mahamadou Issoufou. Pourquoi ont-ils fait ça au Niger ? Pourquoi donner une prime à quelqu’un qui a fait couler le Niger ?

lundi, 22 août 2016 12:31

Le prix de l’âme du NASSARA

Abdoulaye Abdourahamane Amadou Ne soyons ni choqués ni surpris par l'avènement d'une opposition capable de vendre son âme dans l'histoire d'une Démocratie en construction. Une telle opposition politique mérite d’ailleurs de notre part de tonnerre d’applaudissements pour avoir excellé, par ses manœuvres souterraines, dans le jeu avec les nerfs du Peuple dont elle est censée défendre les intérêts, en toutes circonstances, face notamment aux éventuelles extrapolations des tenants du Pouvoir d’Etat. En clair, il y’a des raisons de s’en réjouir au regard des enseignements qu’on peut tirer de ce que les ‘’démarcheurs ‘’ du baobab politique ont, par euphémisme politique, qualifié de ‘’ralliement’’ ou de ‘’rapprochement’’.

MANZO Mahamane Laouali MOPAD GAMZAKILe Bureau Exécutif National (BEN) du MOPAD-GAMZAKI, réuni ce jeudi 18 aout 2016, après analyse de la situation sociopolitique nationale, rend public le Communiqué ci-après :

1. De la situation scolaire et universitaire : Le BEN-GAMZAKI :
a. Déplore les mauvais résultats scolaires et universitaires comme les faibles taux de réussite au baccalauréat et au BEPC conséquences malheureuses d’une année scolaire bâclée b. Stigmatise les années blanches non assumées, imposées aux universités de Zinder et de Maradi du fait de la négligence du Gouvernement c. Stigmatise le non-paiement des salaires, pécules et bourses des enseignants contractuels et des étudiants dont les arriérés de trois mois voire plus sont parmi les raisons des mauvais résultats et années blanches ci hauts décriées.

MOJEN 24 05 2015Hélas ! Les dégueulasseries ne finissent jamais au Niger ou la corruption et l’impunité  sont devenues des valeurs les mieux partagées au sein du régime de la 7éme République. En effet, après les concours et examens du BEPC du BAC, d’entrée a la fonction publique section santé et finances entachés des fraudes impliquant des plus hautes personnalités du pays, celui de la douane vient de connaitre le même sort. On dirait une véritable malédiction malgré que des agents et administrateurs croupissent en prison pour fraude et corruption aux concours et examens.

Moussa Abdoulkarim 1La marche politique du Niger est sans aucun doute entrée dans un nouveau tournant de son histoire et le paysage politique est aujourd'hui dans une phase de mutation profonde qui présage dans les jours, mois et années à venir des bouleversements dont les conséquences seront soit un bond démocratique en avant ou soit un recul synonyme d'une autre occasion ratée.

Le MNSD Nassara parti historique du Niger et dont le président Seyni Oumarou était le chef de file de l'opposition au premier mandat de la renaissance et deuxième force de l'opposition politique regroupée sous le pseudonyme de la COPA 2016, a décidé souverainement de rejoindre aujourd'hui le camp de majorité présidentielle dirigée par le PNDS Tarayya. Un coup dure pour l'opposition politique mais aussi certainement aux conséquences sur la vie politique de la Nation.

Abdoulaye HASSANE DIALLO Dr 1Avant   de commencer  cet  article,  je tiens  d’abord  à  rendre  ici  et  maintenant  un  Hommage  mérité  à  notre  compatriote  ALFAGAZ ,  pour  avoir  pu  accéder  au  podium  avec  des  médailles  qu’il  a  arrachées  dans  une  des plus  belles  et  compétitions  mondiales,  les  JO  de  2016  à  RIO  . II honore  ainsi  notre  pays,  son  pays,  le  Niger  C’est  de  lieu  de   dire  que  c’est  un  citoyen  qui  a  su  rassembler  tout  le  peuple  par  delà  nos  sensibilités,  nos  religions  et  nos  différences   Voici  ce  à  quoi  notre  pays  doit  ressembler  UN ,  UNI  et  INDIVISIBLE II  a  montré  le  vrai  chemin   vers  la  construction  de  notre  Nation,  sans  bruit  et  sans  tapage  mais  avec  amour  et  intelligence .  

Mahamadou Issoufou Gouv Chuchoté, murmuré, à un moment démenti, le départ du MNSD Nassara pour la mouvance présidentielle s’est finalement réalisé le week-end dernier, à travers l’avis favorable du bureau politique national à la main tendue du Président de la République. Loin d’être un cataclysme politique, la décision du MNSD Nassara de rejoindre le camp présidentiel remet sur la sellette l’incapacité du régime en place à sortir le Niger des sentiers battus. En effet, l’appel du Président de la République pour un gouvernement d’union nationale alors que l’Exécutif actuel est censé d’ailleurs incarner une telle configuration, semble être un aveu d’échec des autorités de la 7ième République.

Issoufou Mahamadou Seini Oumarou PresidenceAprès cinq ans de combat acharné contre le pouvoir en place, le Mnsd Nassara, qui a déjà montré des faiblesses inquiétantes, il y a trois ans, vient de capituler. C’est l’évènement majeur de la vie politique nigérienne tumultueuse. Il survient, trois mois à peine après le coup d’État électoral du 20 mars 2016 et cela doit susciter bien plus que les commentaires auxquels nos compatriotes s’adonnent ces jours-ci. Les procès se font à la va-vite, les charges sont dites en deux ou trois phrases, puis, en l’absence de toute défense, la sentence tombe : coupable ! Seïni Oumarou, président du Mnsd Nassara, est voué aux gémonies, traîné dans la boue ou dans le meilleur des cas, crédité d’une innocence candide qui aurait été trahie. Je comprends bien cette propension à juger et à condamner facilement car le militant de base ne peut faire qu’avec les informations, parfois parcellaires et incomplètes, auxquelles il lui arrive d’accéder.

Amada BachardSuite au décès de notre collègue, frère et ami, le journaliste Amada  BACHARD, depuis  Lyon,  au  nom  de  ma  famille  et  du  mien  je  vous  prie  de bien  vouloir  accepter  ici  nos  condoléances   les  plus  sincères  et  de  transmettre  à la  grande  famille  de  la   Presse  Nigérienne  ces condoléances. En particulier à son intime Hima DAMA DAMA et à la DG de RTT ainsi qu’à sa propre famille, à la Voix du Sahel  où  il  avait  donné  le meilleur  de  lui-même, au  service  de la  Nation  Nous  n'entendrons  plus  ce  rire  qui  cache  une  bonté  un  humanisme  et  une  sincérité, des  qualités  exceptionnelles.

Seini Oumarou Mnsd 01Une fois n’est pas coutume, je commencerai ces amères vérités par un long extrait du discours prononcé par le président du Mnsd Nassara, Seïni Oumarou, à l’ouverture du congrès ordinaire de son parti, en 2014. Cela vous permettra de comprendre le niveau de pourriture de la classe politique nigérienne. Vous comprendrez alors que nous sommes en face de bas calculs dans lesquels l’intérêt général est une donnée inconnue et que si telle est la politique, autant s’en éloigner.

Page 1 sur 49

L’entrepreneure du mois : Mme Ibrahim Yacoubou Réki Moussa

Reki Ibarhim Yacouba 002Madame Réki Ibrahim Yacoubou, Administrateur - Directrice Générale d’ASUSU S.A

 

 

Journal télévisé

Nigerdiaspora


Nigerdiaspora a 10 ans !

NIGERDIASPORA ND 10ans