Logo  Boube

Ide Habi Haut

LE SON DE LA SEMAINE. (54)

Ibraihim Mayaki OptimisteM. Ibrahim Assane MayakiLe Secrétaire exécutif de l'agence de planification et de coordination du Nouveau Partenariat pour le Développement de l'Afrique (NEPAD), Ibrahim Assane Mayaki, a déclaré, dans une interview à la Radio des Nations-Unies, être « réalistiquement optimiste » pour l'Afrique.

 

Mamane SaniTout le monde au Niger a un jour entendu sa musique, diffusée depuis des années comme fond sonore ou indicatif à la radio et à la télévision nationales. Mamane Sani est quasiment le seul à jouer de l’orgue électronique dans ce pays. A 63 ans, il accède aujourd’hui à une reconnaissance au-delà des frontières puisqu’il bouclait hier soir, dimanche 13 avril, à Rouen, une série de concerts en France, sa deuxième tournée en Europe en quelques mois.

 DESERT NIGERCe samedi 2 novembre 2013, dans le cadre de l’émission hebdomadaire "Gane mini Hanya", notre compatriote et journaliste de la Radio BBC Hausa Elhadji Diori Coulibaly a présentée une série de reportages en Haoussa qui permettent de mieux comprendre les raisons et les causes de la mort de nos concitoyens dans le désert à la frontière nigéro-algérienne.

 

Télécharger

Boubacar Guédé 

08 novembre 2013
Publié le 08 novembre 2013
Source : http://nigerdiaspora.Net

 

Referendum 2010  2Ce samedi 8 août 2009, dans le cadre de l’émission hebdomadaire "Gane mini Hanya", le journaliste Gazali Abdou Tassawa, correspondant du programme Haoussa de la BBC, a animé un débat sur le référendum du 04 août 2009. Autour de la table étaient rassemblés le Ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement :

Mariage HomosexLes parlementaires nigérians ont adopté jeudi un projet de loi prévoyant une peine de 14 ans de prison en cas de mariage homosexuel, ceux qui affichent leur relation sont passibles de 10 ans d'emprisonnement. Lire la suite

Issou Rfi-2« Les futurs casques bleus déployés au Mali doivent avoir un mandat offensif, pas un mandat classique comme en Bosnie ou au Congo Kinshasa ». C'est le message du président du Niger.
Interview de Mahamadou Issoufou, sur la route de Bruxelles, où il doit assister, ce mardi 14 mai 2013, avec François Hollande, à un sommet sur le Mali.

Issou Rfi« L’intervention française était nécessaire et légitime. Si la France n’était pas intervenue après l’offensive des jihadistes sur Konna, ils seraient à Bamako. Cela veut dire que l’Etat malien serait devenu un Etat terroriste, menaçant les pays voisins. »« Lorsque j’entends certains dire que c’est le retour de la Françafrique, je n’ai pas la même vision des choses. »

« L'uranium ne rapporte pas suffisamment au peuple du Niger, il faut rééquilibrer le partenariat avec Areva»

Page 1 sur 4

 

 

56ème ANNIVERSAIRE DE LA PROCLAMATION DE LA RÉPUBLIQUE DU NIGER

Dosso Sogha Nigerdiaspora. 1

Nigerimmo 2

Art Nigerdiaspora 01

 

 

Onep